Comment renforcer la profondeur de son réseau ?

On se trouve parfois sollicité par des personnes qui se disent nous connaître alors qu’on les a tout juste rencontrées ; et elles s’attendent à ce que l’on agisse pour elles comme on le fait pour nos plus proches relations…

Le « networker » averti sait bien qu’une relation efficace n’est pas un simple contact. Ce qui compte pour lui, ce n’est pas tant combien de personnes il connaît au sein de son réseau mais comment il les connaît.

Car beaucoup se focalisent sur la quantité des contacts qu’ils ont accumulés, plutôt que sur leur qualité ; ils essaient  de rencontrer un maximum de personnes différentes en espérant que sur le nombre, il y en ait bien une qui résoudra leur problème du jour !

En réalité, un réseau efficace, c’est un réseau à la fois étendu et profond. Cela nécessite une vraie démarche qui implique présentation de ses produits, de ses activités, recherche de partenariats, partage de bonnes pratiques, etc. Il s’agit donc de prendre le temps de renforcer ses relations avant de les solliciter.

Avant de demander un service à quelqu’un posons-nous la question : « est-ce juste un contact ou une vraie relation ? ». Un contact, on le connaît, sans plus ; avec une relation, on a pris le temps de développer un lien solide et une forte crédibilité. En un mot de gagner sa confiance.

Quelques conseils simples et efficaces pour renforcer la profondeur de son réseau :

Construire des relations de qualité : approfondir les relations avec les membres de son réseau nécessite de la constance et une réelle volonté d’aller plus loin. C’est à dire les inviter à des événements susceptibles de les intéresser, leur donner un « coup de pouce » à la première occasion, les rencontrer en dehors du cadre professionnel. Plus une relation sera profonde plus il y aura une aide mutuelle.

Organiser ses rencontres : Identifier les manifestations et les réseaux qui pourraient permettre de développer des relations de qualité grâce à des rencontres régulières et organisées.

Construire sa crédibilité : Il ne suffit pas de « se montrer ». Il faut aussi établir une relation de confiance. En brûlant les étapes, on risque aussi de « brûler » son contact.

Parier sur la générosité et l’ouverture : Au lieu de solliciter l’autre d’emblée : “que pouvez-vous faire pour moi”, il faut plutôt lui demander “en quoi puis-je vous être utile”. C’est là sans doute l’un des points essentiels à retenir pour celui qui souhaite approfondir et qualifier son réseau. Mettre en relation, aider l’autre à faire des affaires, proposer des informations utiles,  inviter à des rencontres intéressantes…

Car le « networker »  efficace le sait : celui qui donne reçoit en retour.

Ivan Misner – Fondateur de BNI

et Marc-William Attié – Fondateur de BNI-France

Retrouvez l’article dans  :  www.dynamique-mag.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :