À la rencontre de Ronja NIELSEN : du caban marin au masque de protection

108

Ronja NIELSEN représente l’entreprise Dalmard Marine, spécialisée dans les vêtements marins, au sein du Groupe BNI Brest’même qu’elle a intégré en janvier dernier…

Parlez-nous de votre activité…

Dalmard Marine est un fabricant textile. Son savoir-faire est unique et spécial depuis 1922. Dalmard Marine se positionne comme une référence du vêtement marin, notamment dans le domaine des cabans en laine imperméable française. Cette entreprise familiale travaille à 100% en Europe et pourrait encore gagner plusieurs clients professionnels avec des vêtements de haute qualité. Certaines d’entre elles sont l’association Belem ou les Gazelles de la mer (Groupe La Poste).

Racontez-nous vos débuts à BNI…

Mon intégration dans le BNI a été un peu spéciale ! Après deux invitations, j’ai intégré le Groupe BNI Brest’même début février 2020 et n’ai eu que 3 réunions avant le Covid 19.
Brest’même est un grand Groupe et 3 réunions sont courtes pour faire connaissance avec tout le monde. Depuis, nous nous sommes réunis en visio, mais ça ne permettait pas un échange détaillé avant la réunion. Néanmoins, j’ai fait au moins un Tête-à-tête par téléphone ou vidéo par semaine.

Durant le confinement, l’activité de votre entreprise s’est réorientée…

Le Covid-19 a interrompu les activités de Dalmard Marine. Nous avons eu la chance de réussir à pouvoir modifier notre production textile vers les masques non sanitaires, bien que cela ait changé notre routine.
Nous pourrions stabiliser l’activité de Dalmard Marine grâce à ces masques et nous sommes sûrs que les masques lavables sont la réponse à la demande de plus de durabilité de nos jours… Bien que notre « véritable » activité soit toujours la production textile à vendre via les détaillants, ainsi que la production pour les entreprises et associations qui recherchent des vêtements de qualité et durables.

Comment vos co-Membres ont-ils réagi à ce masque ?

Très positivement ! Les masques de protection non sanitaires nous ont permis de surmonter la période Covid et de maintenir en activité les 90 personnes qui travaillent au quotidien pour Dalmard Marine, ainsi que 50 personnes supplémentaires.

Jusqu’à présent, quelles ont été les retombées de cette opération ?

Nous avons reçu des commandes de différents Membres BNI, ainsi que recommandations. Les Membres de Côtes d’Armor ont été particulièrement heureux de commander. Il faut dire que notre siège social est à Paimpol et Dalmard Marine est bien connu dans ce secteur.

Quelles ont été vos motivations pour rejoindre BNI ?

Le réseau de BNI est pour nous non seulement un important réseau local, mais aussi international, pour accroître la notoriété de la marque. Obtenir des contacts et augmenter les ventes à long terme, en particulier dans le secteur ou les associations et les entreprises, est l’objectif.
Dans le même temps, le réseau existant pourrait déjà générer des affaires pour d’autres Membres de BNI. Enfin, une certaine curiosité faisait partie de ma motivation : connaître les gens et les secteurs d’activité est super intéressant.

Souhaitez-vous prendre des fonctions au sein de votre Groupe ? Si oui, pour quelles raisons ? 

À long terme, avec plaisir. Je crois que cela me permettrait d’en apprendre davantage sur les autres Membres et mieux vous vous connaissez, mieux vous pouvez vous recommander.

Pouvez-vous nous raconter une anecdote en rapport avec BNI que vous souhaiteriez partager avec les Membres BNI ?

Il y a des succès à ce jour, mais bien sûr, les affaires ont été différentes ces derniers mois. Ce qui a été surprenant, c’est que même en visio, il a été possible de faire des recommandations, même pour les nouveaux Membres BNI qui ont interagi pendant le confinement, Westelecom par exemple.

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont vous faites des affaires ?

Je me suis mise à réfléchir sur deux plans : à propos de ma propre entreprise, mais aussi à celle des autres. Comment les autres Membres BNI pourraient-ils aussi faire affaire avec la personne avec qui je suis en contact ? Cela devient un automatisme en très peu de temps.

Que souhaitez-vous mettre en avant auprès des Membres BNI ?  

Nous pouvons tous être heureux que la première grande période de Covid soit terminée. Mais le virus est toujours là et nous ne savons pas ce qu’apportera la fin de l’année. Le mieux est maintenant de stocker quelques masques pour être prêt. Le Gouvernement recommande 10 semaines de stock de masques. Pour nos masques, nous recommandons 1 pochette de 20 masques par personne. La bonne chose est qu’il n’y a pas de limite en termes de date d’utilisation. Stocker ne nécessite pas beaucoup d’espace et c’est un investissement pour tous les employés. 

En tant qu’entreprise française, nous devons soutenir d’autres entreprises françaises.

De plus, nous invitons tous les Membres de BNI à jeter un œil sur notre page d’accueil, car les vêtements pour les associations et les entreprises sont un domaine de notre activité. Nous proposons des vêtements de haute qualité fabriqués en Europe, avec ou sans personnalisation.

JE DÉCOUVRE L’ENTREPRISE DE RONJA : www.dalmardmarine.com