actus

 

« LES MEMBRES DEVIENNENT PLUS PERFORMANTS ET S'AFFIRMENT DAVANTAGE »

10/09/2018

 

 

« LES MEMBRES DEVIENNENT PLUS PERFORMANTS ET S'AFFIRMENT DAVANTAGE »


10/09/2018

 

Avec 9 Groupes (dont 5 en direct), 275 Membres et 4 Directeurs Consultants à encadrer, Christine Castillon, Directrice Régionale BNI Alpes-Maritimes, ne manque pas d’idées pour gérer ses troupes ! Concernant ses Comités de Pilotage, sa sélection se base sur des critères précis et définis :

« Je choisis des Présidents avec une attitude très positive, des Membres crédibles dans le Groupe qui ont déjà eu au moins un rôle (Comité des Membres, Coordinateur d’Éducation…), de bons communicants. Parfois, je me fixe d’autres critères selon les enjeux du Groupe, par exemple un Membre très structuré ou d’une sphère que l’on souhaite développer. Il m’arrive aussi de miser sur certains Membres que j’imagine rejoindre l’équipe régionale : 6 mois d’accompagnement permettent de développer la relation et de s’adopter… ou pas ! »

La suite n’est qu’une affaire d’organisation : Christine fournit à son Président un document très détaillé sur le rôle et les responsabilités de chaque Membre du Comité de Pilotage, et à la lecture de ces éléments, lui demande de revenir vers elle avec des noms pour la Vice-Présidence, le poste de Secrétaire/Trésorier et ceux des Coordinateurs de Croissance et d’Éducation.

« Si besoin, je lui fais un retour sur les risques que je perçois… Je lui demande ensuite de faire le même exercice à 3 (avec ses Vice-Président et Secrétaire/Trésorier) afin qu’immédiatement, le trio travaille de concert et que la délégation se mette en place. Et déjà, je fais réfléchir mon Président à sa succession en lui demandant de mettre dans le Comité des Membres et/ou à l’Éducation, des Membres qui nous semblent avoir le potentiel… »

Côté objectifs, Christine donne à tous ses Directeurs et ses Comités Directeurs des « guidelines » évolutifs au gré du développement de la région :

Par exemple, 4 membres dans chacune des sphères, 95% de présence, 1 contribution par Membre et par semaine, 50% de Membres avec des IDP en vert et 40% en jaune…

« J’attache beaucoup d’importance au fait que nous partagions l’analyse des points forts et des points d’amélioration, que nous soyons en phase sur le cap et les objectifs prioritaires. Ensuite, je laisse chaque CD s’approprier la manière de présenter ces objectifs : certains sont très sensibles aux chiffres, d’autres thématisent leur mandature… « Bienvenue » pour un Groupe qui ne recrutait plus, une cible pour un Groupe plein d’énergie tous azimuts, la patate pour un Groupe qui voulait injecter du positif… »

A travers les responsabilités qui leur sont confiées, certains Membres deviennent plus performants et s’affirment même en tant que personnes :

« Les Comités de Pilotage se remplissent plutôt facilement, les Membres sont reconnaissants qu’on pense à eux, apprécient que ce soient des mandats « ni trop, ni trop peu » de 6 mois, acquièrent des compétences pour leur vie personnelle et professionnelle, comme préparer un plan d’actions, animer une réunion, prendre son téléphone pour suivre ses prospects, mener des conversations difficiles. Etc. Je me souviens d’une Membre qui reprenait l’entreprise de son père et m’avait demandé si elle pouvait utiliser le code de déontologie BNI ! J’observe que les Membres qui ont tenu un rôle, souvent, mûrissent… »

Quant aux conseils qu’elle donne à ses DC pour accompagner au mieux leurs CD, ils émanent juste du bon sens : implication dans la constitution du Comité de Pilotage, contact hebdomadaire avec le Président et/ou le Vice-Président, visites régulières au Groupe avec plus-value variée (atelier, participation à un événement, Tête-à-Tête, etc.), faire vivre et respecter la méthode… « et toujours prévenir plutôt que guérir ! »

 

Christine CASTILLON

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web BNI Alpes Maritimes

CASTILLON Christine, Directrice Régionale BNI Alpes Maritimes