Charlotte BISI : « Avec BNI, j’ai vite compris que j’allais grandir… »

542

Charlotte BISI est créatrice de mode… Membre du Groupe BNI Folie République, à Paris, depuis le jour de son lancement, en mai 2020, elle a participé à la Convention Internationale et nous raconte ses grands moments.

Quand et comment avez-vous connu BNI ? 

J’ai découvert BNI grâce à l’invitation de Géraldine Delle-Vedove que je ne connaissais pas, qui proposait (via la sphère mode d’Action’elles) de « venir pitcher devant 40 entrepreneur.e.s lors d’un petit déjeuner ». Étant très, très timide, je me suis dit « Allez Charlotte, ose ! » Je me suis donc retrouvée à une réunion BNI, j’ai pitché en tremblant, et voilà ! Le Groupe étant loin de chez moi et de mon lieu de travail, j’ai ensuite rencontré Hugo Sebban, qui voulait créer un Groupe vers République et Olivia Lafond, notre DC… Et je suis devenue Membre officiellement le 1er mai 2020, jour du lancement de mon Groupe. Mais j’ai participé à la construction un peu plus d’un an auparavant. Je suis arrivée en 2e !

Quelle est l’activité professionnelle que vous représentez au sein de votre Groupe ?

 Je représente la profession de créatrice de mode / arts & littérature. Je « traduis des émotions littéraires ». Un métier bien particulier qui est le mélange parfait de mes passions, de ce qui m’anime ! Pour être plus claire, j’ai créé des foulards inspirés par des romans de la « Série noire ». Ils sont vendus dans un coffret, en édition limitée et toujours accompagnés de leur histoire. Et aussi des coffrets imaginés en collaboration avec Ganit Hirschberg, la caviste de mon Groupe, qui comportent une illustration réalisée par moi (signée et numérotée), inspirée par le roman Millésime 54, et accompagnés d’un vin ou champagne sélectionné par Ganit. Les textes, les récits vibrent et s’expriment d’une nouvelle manière. Et les foulards ou œuvres sont le reflet d’un monde caché, d’une aventure !

Parlez-nous de votre entreprise… 

Ma marque se nomme 8151 Charlotte Bisi, je suis la fondatrice et créatrice, gérante de la société. Si vous vous demandez pourquoi ces chiffres, ils ne sont pas dûs au hasard. 8151 = BISI en version numéraire ! Je souhaitais avoir un nom « international » et ayant vécu 1 an en Australie, je savais que Bisi devenait « Busy » ! Du coup, des chiffres sont identiques quelle que soit la langue ! De plus, j’aime entretenir le mystère et la curiosité : tous les livres sont numérotés, enfin, cette date lointaine presque irréelle me plaisait bien ! Donc, 8151 !

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ?

La spécificité et spécialité de ma société est de proposer des produits originaux dans le sens où ce concept d’allier mode et/ou arts & littérature n’existe pas ! Je propose des réalisations sur mesure, soit sur la base d’une œuvre littéraire, soit sur l’histoire d’une société.  

 Ce qui me distingue de mes concurrents ? C’est moi ! Je suis habitée par mes passions, j’ai toujours voulu devenir artiste et créer, je ne passe pas une journée sans imaginer quelque chose !

Mon expérience professionnelle a été aussi particulière, très peu de gens ont fait ce métier : je travaille depuis 11 ans dans la tendance (pour les industriels du textile et de l’habillement français). Je fais des gammes de couleurs, donne des démarches créatives qui seront à développer dans les 2 à 5 années à venir, j’analyse les codes esthétiques du moment pour détecter les signaux faibles. Avec cette expérience, j’ai surdéveloppé ma curiosité et je connecte tout le temps des images, des informations, des expos, des livres avec des concepts, des mouvements sociétaux et des courants esthétiques ou de pensée ! Je vis tout le temps dans le futur (j’adore d’ailleurs la science-fiction !  Ce regard si particulier sur tout ce qui m’entoure fait de moi et 8151 quelque chose à part.

Une infomerciale croisée écrite par Adrien Maury, l’un de vos co-Membres, résume d’ailleurs parfaitement votre métier…

Oui, Adrien a même remporté le trophée de la meilleure infomerciale avec ce texte et j’ai été très touchée lorsqu’il l’a lu…

« Allez-y sortez donc votre carré Hermès du placard ! Que voyez-vous ? Si ce n’est la dernière idée farfelue de la Directrice de Création de l’époque. Il n’y aurait pas un petit foulard Chanel qui traîne pas loin ? Alors ? Que voyez-vous ?… à part le logo ?  Savez-vous à quand remonte le dernier foulard designé par Christian DIOR lui-même ?
Si vous achetez le luxe pour la qualité, les foulards de 8151 sont faits de la meilleure des soies et roulottés à la main. Si vous achetez le luxe pour briller en société, sachez que chaque foulard 8151 est designé d’après un roman, racontant ainsi une histoire authentique. Si vous achetez le luxe pour acheter français, je vous informe que les foulards 8151 sont designés à Paris, imprimés à Côme et fabriqués à Lyon. Enfin, si vous achetez le luxe pour le créateur, vous adorerez échanger avec la pétillante Charlotte Bisi, fondatrice de la marque que vous pourrez croiser ce dimanche après-midi chez Culture Caves (paris 10ème).
Nan vraiment, vous n’avez plus aucune raison de ne pas choisir 8151 pour votre foulard, sauf peut-être celle de la superficialité. Mais vous n’êtes pas comme ça, rassurez-moi.

Je vous présente, Charlotte BISI, créatrice de 8151, le vrai foulard de luxe. »

Quelles ont été vos motivations pour rejoindre BNI ?

Ma motivation première pour rejoindre BNI a été ma volonté de développer mon business par l’entraide, le partage et la bienveillance d’autres personnes. Je voulais également apprendre et surmonter « ma peur du business ». En école d’art, on nous apprend à être artiste, mais sans aucune vision entrepreneuriale, c’est pratiquement antinomique. J’ai tout de suite admiré le côté décomplexé et assumé de parler chiffres, business et j’ai vite compris que j’allais grandir. Enfin, la dernière raison, c’est que j’ai toujours travaillé en tant qu’indépendante, seule, dans mon coin. Et je voulais vraiment échanger et développer mon réseau que je trouvais tout petit ! Et d’ailleurs ma crainte lorsque j’ai rejoint BNI était que je ne connaissais personne et que je pensais ne jamais pouvoir recommander, ni inviter…

Vous êtes Membre depuis cette année seulement ! Comment se passe votre première année ?

Super bien ! Je suis trop heureuse de me réveiller tous les mardis matin à 6h, et même plusieurs fois par semaine lorsque j’ai la chance d’être invitée à visiter d’autres Groupes ! Je ne passe pas une semaine sans rencontrer quelqu’un de passionnant ! C’est tellement enrichissant…

 Vous avez participé à la Convention Internationale BNI 2020 : quel était votre état d’esprit avant l’événement ? Quelles étaient vos attentes ?

J’étais surexcitée et curieuse ! J’avais vraiment hâte d’y participer. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Nous avons fait une réunion Zoom préparatoire avec les Membres et Directeurs Consultants BNI Paris Rive Droite pour échanger et « étudier » le planning. Ceux qui avaient déjà participé à la Convention nous conseillaient des conférences et conférenciers à voir absolument. Mais au final, comme c’était la première fois qu’elle avait lieu en ligne, ils ne savaient pas vraiment à quoi s’attendre également ! J’en profite pour dire un grand merci à Olivia Lafond (ma DC) qui m’a permis de participer à la Convention !

À l’occasion de la Convention Internationale, BNI a tiré au sort 12 personnes parmi les participants les plus actifs, qui ont gagné des produits de la boutique BNI, et vous en faites partie ! Qu’avez-vous choisi de recevoir ?

Dans le package proposé par BNI il y a : un Lapel pin’s, un pin’s commémoratif spécial BNI Global Convention, une tasse à café, un light up câble de charge. Enfin au choix : un foulard ou une cravate. J’ai bien sûr choisi le foulard !

Votre participation a été très active. Qu’avez-vous fait durant la Convention Internationale ?

J’ai participé à plein de conférences, je m’étais fait un super planning avec les recommandations des « connaisseurs » de la Convention ! J’allais dans les salons de networking pour rencontrer d’autres Membres.

Qu’avez-vous le plus apprécié de la Convention ? 

Le grand nombre de thématiques abordées et de conférences !

Avez-vous noué des liens avec des Membres à l’international ?

Oui ! J’ai fait pas mal de Tête-à-tête après la Convention ! Avec des Membres aux USA, en Afrique du Sud, Angleterre, Italie, Sri Lanka, France…

Quelle conférence vous a le plus marquée et pourquoi ?

C’est difficile ! J’en citerais 4 qui m’ont beaucoup marquée et enthousiasmée : « Navigating with Non-Negotiable Certainty » de Lisa Nichols, « Questions to Ask to Develop Your Team » de John C. Maxwell, « Think Big : Effective Goal Setting for Huge Success » de Lee Roeback

et la formation/conférence sur le thème « One to one » de Jennifer Tolley, car je me suis rendu compte qu’il y avait encore tellement de choses à apprendre sur mes co-Membres et tout un tas de questions et de thèmes à aborder !

Quel est votre plus beau souvenir ?

Je dirais la cérémonie de clôture : nous l’avons visionnée à 4, on s’était connectés via Zoom et je l’ai visionnée « en compagnie » d’Olivia Lafond, Bruno Alexandre et Jonathan Muller. C’était vraiment un chouette moment !

Comment la Convention Internationale vous a-t-elle inspirée ? 

Cela m’a donné envie de développer et nouer des relations avec d’autres Membres à l’international ! La pandémie et l’obligation de passer en virtuel nous ont offert l’opportunité d’aller plus loin. Pour moi le « I » de BNI a pris une toute autre dimension et peut vibrer d’une nouvelle manière, la Convention en a vraiment été la preuve.

Qu’est-ce qui vous a aidé dans votre business ?

Porter un autre regard, prendre un certain recul et de l’inspiration !

Que voudriez-vous voir de plus lors d’une Convention BNI (en ligne ou en présentiel) ?

J’aurais adoré qu’il y ait des moments avec des salles virtuelles pour « speed » networker, du genre rencontrer brièvement une personne toutes les 5 minutes et s’il y a une curiosité, une demande particulière, que l’on puisse prendre rendez-vous et planifier des Tête-à-tête.

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont vous faites des affaires ?

BNI a changé beaucoup de choses, notamment sur la confiance en moi, ma vision du business, ma manière de me développer. « On se dépasse grâce à la confiance que nous donnent nos co-Membres et notre Groupe » : citation d’Olivia. C’est exactement ça ! Plus ça va, plus je me dépasse et plus je m’étonne !

Que souhaitez-vous mettre en avant auprès des Membres BNI ?  

Si vous souhaitez faire un cadeau original, artistique, poétique et qui marquera les esprits, que ce soit pour vos proches ou pour vos clients (même sur-mesure), n’hésitez pas à penser à moi et à me contacter. Merci !

JE ME RENSEIGNE SUR L’ACTIVITÉ DE CHARLOTTE : https://www.8151charlottebisi.com/

CONTACTER CHARLOTTE