Au cours d’une intervention dans un lycée, elle initie des étudiants à BNI !

411

Sylvie CHESNEL est devenue Membre du Groupe BNI Lannion Breizh Business en juin 2017. Lors d’une intervention auprès d’une classe de BTS Négociation / Relation digitale client, elle a pu présenter les réseaux en général et BNI en particulier.

Parlez-nous de votre activité…

Avec mon mari, nous sommes gérants et fondateurs depuis 2006 de la société KERSYAL, spécialisée dans les piscines et les spas. Notre activité se compose à part égale de construction de piscines, mais aussi de maintenance et d’entretien, y compris sur les piscines que nous n’avons pas construites. Ce qui nous distingue de nos concurrents ? Une expertise multimarques et une volonté farouche d’indépendance, afin de pouvoir toujours proposer le produit qui répondra au mieux au cahier des charges de notre client et au nôtre. De plus, nous avons fait le choix de proposer des produits et services qualitatifs pour un meilleur respect de l’environnement et une facilité d’entretien et de maintenance.

Quelles ont été vos motivations et/ou objectifs pour rejoindre BNI ? 

Le but premier était de développer notre notoriété et notre visibilité. La cerise sur le gâteau a été de trouver de vrais partenaires d’affaires qui me permettent chaque année de développer mon CA en proposant de nouveaux produits ou services.

Vous avez présenté le réseautage, le bouche-à-oreille et l’intérêt d’appartenir à un réseau auprès d’un groupe d’étudiants. À quelle occasion était-ce ?

Je reçois très régulièrement des stagiaires dans différents domaines : construction, maintenance, administratif, commercial. Pour le commercial, je travaille avec plusieurs établissements dont le lycée Auguste Pavie de Guingamp, dans le cadre de la formation BTS NRDC (négociation, relation digitale client). Interrogée par la professeure qui effectuait le suivi du stage d’une de ses étudiantes sur la difficulté d’animer un réseau de partenaires pendant cette période difficile, je lui ai parlé de BNI, de tout ce qui avait été mis en place depuis le premier confinement et les résultats obtenus. Très intéressée, la professeure m’a demandé de venir expliquer l’intérêt d’un réseau de partenaires et particulièrement de BNI car peu d’étudiants ont eu la possibilité d’appréhender ce thème pendant leur stage. Mon intervention devant la classe devait leur apporter un point de vue pratique par rapport à la théorie vue en classe. J’ai donc parlé des différents types de réseaux : des réseaux informels jusqu’aux réseaux « officiels » comme BNI.

Quelles ont été leurs questionnements ? Leurs intérêts pour ce sujet ? 

Les élèves se sont montrés tout de suite très intéressés : comment est-il organisé ? Quel est son objectif ? Quels sont les résultats ? Y a-t-il une stratégie de pilotage ? Y a-t-il un suivi des résultats ? Quels leviers sont actionnés afin d’atteindre les objectifs ? J’ai vu leurs yeux briller quand je leur ai donné les chiffres du Groupe, ne serait-ce que sur l’année 2020 et rappelé que ces derniers ont été attients grâce à ce qui avait mis en place, mais aussi à l’investissement de chacun. Mon intervention devait durer 1 heure, elle a duré plus de 2 heures et certains m’ont redemandé une visio ensuite pour répondre aux dernières questions !

C’est devenu un sujet de leur cursus… Comment cela s’est-il mis en place ? 

Cette promotion a connu une bonne partie de l’enseignement en distanciel, avec pour beaucoup d’entre eux, des stages annulés l’année dernière. Leur examen est en grande partie sous forme de CCF (contrôle continu en cours de formation). Mon intervention apportait un point de vue pratique sur l’un des thèmes abordés pendant la formation. Comme les élèves avaient pu préparer mon intervention, puis finaliser leur compréhension par le biais de la visio, leur professeure a fait le choix de mettre ce sujet comme thème d’examen.

Est-ce que ces étudiants prévoient de visiter un Groupe BNI ? 

Les étudiantes qui sont venues en stage dans l’entreprise ont pu assister à une réunion (elles m’ont même suppléée). Néanmoins, il me parait difficile d’inviter plus de 30 étudiants à une réunion…

Quelles autres initiatives sont prévues pour leur faire découvrir le réseautage ? 

Pour l’instant aucune, car ils sont en fin de cursus de formation pour les 2e années de BTS. Pour les 1ères années, les professeurs y travaillent. Je leur ai soumis quelques idées…

Selon vous, qu’ont-ils à gagner des réseaux ? 

Les réseaux font partie intégrante du développement commercial d’une entreprise. Je trouve que dans un contexte où la morosité et les informations anxiogènes sont davantage mis en voix, il est important de leur montrer que ceux-ci permettent de trouver parfois de nouvelles solutions, de nouvelles opportunités d’affaires et que des entreprises se bougent en ce sens. Et sur ces derniers points, BNI vient de montrer toute sa force…

Avez-vous un conseil pour que les étudiants et les jeunes s’intéressent au réseautage ?

Quand je leur ai expliqué tout ce que BNI avait mis en place dès le premier confinement et les résultats obtenus, ils ont vite compris l’intérêt de ne pas rester seul. De plus, le réseautage permet de gagner du temps en prospection, et parfois d’ouvrir des portes qui restaient fermées. En outre, pour les chef(fe)s d’entreprise, il peut donner de nouvelles opportunités d’affaires.

Prévoyez-vous de refaire ou de faire différemment cette présentation à l’avenir ? 

J’adore transmettre. Je referai avec plaisir ce type d’intervention. En structurant peut-être davantage mon discours, maintenant que je connais les questions. J’inciterai également quelques étudiants à venir visiter le Groupe, afin qu’ils puissent eux-mêmes faire un partage d’expérience qui pourrait être intégré à mon intervention.  

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont vous faites des affaires ? 

Je gagne du temps dans ma prospection, j’ai ajusté ma communication, je travaille en collaboration avec plusieurs Membres qui me permettent de faire une offre différenciante.

Que souhaitez-vous mettre en avant auprès des Membres BNI ?  

Le printemps est signe de renouveau chez Kersyal : nouvelle ambiance de magasin, nouveau site web (et tout cela grâce à des Membres de mon Groupe BNI ou de Groupes voisins), et nouveaux produits. Tout ceci sera prêt courant avril.

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ DE SYLVIE : www.kersyal.com

CONTACTER SYLVIE