Grâce à BNI, elles lancent des séances de sophrologie online !

531

Corinne VERMILLARD et Anna WALTERS sont toutes deux sophrologues. Membres de 2 Groupes BNI différents, elles nous expliquent comment, grâce à Zoom, elles ont pu créer une offre commune et créer des ateliers en duo…

Quand êtes-vous devenues Membre BNI ?

C.V. : Je suis Membre du Groupe BNI Lannion Breizh Business (Côtes d’Armor), depuis janvier 2019. J’ai intégré BNI à un moment charnière de mon activité, pour l’ouvrir sur le monde de l’entreprise.

A.W. : Et moi Membre du Groupe BNI Paris Expansion depuis décembre 2019. J’ai intégré BNI sur l’invitiation de la sœur d’une amie, pour proposer des activités en entreprise.

Comment vous êtes-vous rencontrées ?

Nous nous sommes rencontrées lors d’une formation professionnelle à Paris, il y a 5 ans, avant de faire partie de BNI. D’ailleurs, c’est un peu au hasard d’une discussion que nous avons eu la surprise de constater que nous avions fait ce choix d’intégrer ce réseau chacune de notre côté… Au-delà de partager une même spécialisation professionnelle, c’est BNI qui nous a rapprochées, avec l’envie de monter des projets ensemble.

Décrivez-nous vos activités professionnelles. En quoi votre approche est-elle unique en son genre ?

C.V. : Ma démarche de sophrologue est proche de celle d’une coach permettant à chacun de stimuler ses propres ressources… Par la respiration, par des techniques de décontraction musculaire, mais aussi par le développement de cette extraordinaire possibilité de visualisation bien connue des sportifs de haut niveau, mon rôle est d’accompagner ceux et celles qui souhaitent explorer, découvrir et développer des potentiels souvent insoupçonnés.

Je suis sophrologue depuis 2014 et je continue à me former pour offrir un panel d’outils et de méthodes pratico-pratiques intégrant notamment les leviers de la psychologie positive appliquée au travail. Mon approche a cela de particulier.

J’intègre et propose des encadrements aussi bien en individuel qu’en collectif pour le développement du bien-être au travail. Également praticienne certifiée en cohérence cardiaque, j’interviens dans le domaine de la prévention santé au sens large.

Toutes mes interventions sont du « sur mesure » permettant aux salariés, aux managers, aux équipes, d’identifier leur potentiel pour un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

A.W. :  En ce qui me concerne, j’ai choisi de me former à deux approches complémentaires : la sophrologie et l’hypnose ericksonienne. Ce sont ces deux méthodes et leurs outils qui me permettent d’accompagner les clients pour les guider dans leur désir de changement, avec une démarche personnalisée, car toute personne est unique.

Le but de mon accompagnement est de renforcer les ressources intérieures, telle que la confiance ou le sentiment de sécurité, d’aider mes clients à dépasser les blocages et à atteindre l’objectif qu’ils se sont fixé pour vivre (plus) sereinement.

Quels sont vos forces et vos points communs ?

Nous sommes toutes deux membres référents du Pôle Sophrologie Acouphènes®. Chacune dans notre région, nous intervenons sur des temps pratiques d’information et de prévention en santé auditive pour des mutuelles et des grandes entreprises. Nous participons ensemble à des opérations nationales comme la Semaine de la Santé auditive au Travail et la Journée Nationale de l’Audition, qui a lieu tous les ans en mars.

L’accompagnement par la sophrologie des personnes souffrant d’acouphènes et d’hyperacousie est la spécialisation qui nous a rassemblé en tout premier lieu… On ne peut pas faire plus précis et ciblé… et pourtant !

Ce qui est une force et ce qui nous rapproche aussi, c’est notre solide formation. Nous avons fait le choix d’un cursus long qui bénéficie d’un socle reconnu.

Comment s’est opéré votre rapprochement ?

C.V. : Pendant le premier confinement, nous avons eu la bonne idée de nous inviter à nos séances collectives via Zoom, pour partager notre manière d’animer.

Cela nous a donné une idée du style de l’autre. Nos manières différentes étaient finalement une force si on les mettait en commun. Les prémices d’une synergie prometteuse…

Mais une particularité qui fait notre force et que nous devons à BNI, c’est l’expérience que nous avons pu mettre en pratique dès mars 2020. Pour ma part, l’expérience des réunions BNI qui ont basculé en version online a été la preuve « que tout était possible ».

Cette expérience positive, partagée aussi par Anna dans son Groupe, nous a encouragées à nous approprier et à adapter à notre tour l’outil à nos clients en créant une nouvelle offre, ce qui n’est pas le cas de beaucoup de nos confrères !

L’accompagnement de la sophrologie à distance, en visio, aussi bien pour les individuels ou que les groupes, ça marche !  C’est une véritable opportunité pour offrir nos services autrement …

A.W. :  Après quelques mois en présentiel, nous avons été confinés et les réunions se sont faites via Zoom. Ce sont ces réunions qui m’ont inspirée et m’ont fait décider d’animer des séances de sophrologie individuelles et collectives en ligne ! Merci BNI !

Pendant cette période, j’ai également proposé plusieurs ateliers à thème, bâtis sur mesure pour les participants de chacun de mes groupes, sur des thématiques comme « Mieux vivre avec les acouphènes en les mettant à distance », « Reconquérir un sommeil de bonne qualité »…

Nous avons en commun de nous adresser toutes les semaines à des salariés en télétravail. Et ce qui nous a amusées et réconfortées dans le fait de « rêver grand », c’est de constater que nous réunissions dans nos séances collectives des individuels expatriés aux quatre coins du monde !

Ainsi, ennovembre 2020, j’ai animé deux séances collectives de sophrologie pour des francophones à Buenos Aires, qui avaient vécu 9 mois de confinement. Et dernièrement, pendant une séance, j’ai pu réunir des personnes des 4 coins de France, du Brésil et de Grèce. Travailler avec toute la communauté francophone est un vrai plaisir et un défi que j’aimerais poursuivre.

Quelles ont été vos motivations pour rejoindre BNI ?

Notre objectif commun est de développer nos prestations en entreprise. Nous sommes convaincues que peu importe la taille de l’équipe et peu importe le secteur d’activité, la sophrologie a toute sa place dans le monde de l’entreprise, mais nécessite d’être mieux connue.

Sur quelle idée s’est construit votre partenariat ?

La méthode BNI est puissante, et face à ce fléau mondial que nous traversons, nous voyons comment il est malgré tout possible de repousser les limites. Nous aimons l’esprit d’adaptation et de rebond que nos Groupes BNI ont mis en œuvre pour permettre à tous les Membres de poursuivre et même de réinventer une partie de nos activités. En tout cas, cela nous a boostées et fait pousser des ailes !

Visiter en duo les autres BNI francophones ? Pourquoi pas ? L’opportunité des rendez-vous BNI online nous offre la possibilité d’aller rencontrer d’autres groupes et d’inventer ensemble des partenariats avec ceux qui osent, pour de vrai, le bien-être au travail.

Et puis, à deux, on s’encourage, on se motive, on ose plus, nous aussi… À deux, nous sommes plus créatives : 1+1 = 3 ! En proposant des prestations en duo, nous allons plus loin dans le « sur mesure », nous enrichissons notre offre de nos spécificités respectives, nous avons plus d’idées…

Quelles actions concrètes avez-vous menées ensemble ?

Nous avons déjà co-animé des séances collectives de sophrologie en visio, mais c’est un projet avec un Membre du Groupe BNI Paris d’Anna qui a fait naître l’envie de poursuivre cette aventure. Aujourd’hui, nous mutualisons nos spécialisations pour élargir notre offre sur des thèmes qui intéressent aussi bien les petites que les grandes entreprises, mais pas que… Nous sommes des As du sur mesure !

Quelles ont été les retombées ?

Formées toutes les deux en sophrologie en entreprise (qualité de vie au travail et gestion du stress en entreprise), nous avons construit des formules visant l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle. Notre offre concerne aussi bien les PME et TPE de notre environnement que le monde francophone au sens large, finalement. Notre projet a été salué par les Membres de nos Groupes respectifs.

Que pensez-vous faire comme affaires ensemble dans le futur ?

Nous envisageons de proposer en duo des ateliers sur mesure aux TPE & PME Membres de BNI et à leurs contacts, dans un premier temps.

Et bien sûr, dans un second temps, les Groupes BNI et leurs Membres peuvent nous aider en nous mettant en contact avec des francophones, pour développer cette démarche « Qualité de Vie au Travail » axée sur l’humain au-delà de nos frontières.

Pouvez-vous nous raconter une anecdote en rapport avec BNI que vous souhaiteriez partager avec les Membres BNI ?

C.V. :  Six mois seulement après mon arrivée au sein du Groupe BNI Lannion, je me suis vue proposer le poste de Présidente du Groupe. Quelle magnifique marque de confiance ! En même temps, notre Directrice Consultante, Barbara Turpin, m’a proposé de co-construire avec elle une formation spécifique s’étalant sur 6 mois pour les dirigeants et les managers. Je ne pouvais pas rêver mieux comme lancement dans l’aventure BNI. Amener des outils de sophrologie et de psychologie positive dans une formation orientée 100% «outils management », ça c’était un super défi. Le premier confinement s’est invité en plein milieu de notre programme. Et là encore, adaptation, action, réaction. Au final, 10 chefs d’entreprise conquis, qui ont découvert par eux-mêmes les bienfaits de la respiration, l’importance de la récupération physique pour libérer la surcharge mentale et la puissance de la projection positive. Depuis, plusieurs continuent de mettre en pratique les exercices.

C’est de cette expérience-là que je puise aussi la confiance et l’envie d’aller plus loin aujourd’hui au contact de mes co-Membres.

A.W. : Dans mon cas, les choses sont allées plus lentement que pour Corinne. Mais dès le début, j’ai intégré le Comité des Membres de mon Groupe BNI, ce qui m’a permis de rencontrer les postulants, de les mettre à l’aise.

Par ailleurs, j’ai lancé des Tête-à-tête féminins pour travailler sur des slogans, je suis d’ailleurs la championne des Tête-à-tête de notre Groupe ! Pendant ma première présentation de 5 minutes, j’ai animé un exercice de sophrologie qui a été vécu de façon unanime comme un moment très relaxant et qui a fait comprendre en très peu de temps, l’essence même de notre approche. Une expérience vaut mille mots. À partir de là, les Membres m’ont fait confiance.

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont vous faites des affaires ?

BNI nous permet d’aller à la rencontre de personnes et d’entreprises que nous n’aurions jamais rencontrées avec autant de simplicité, de confiance, de curiosité et d’ouverture.

BNI nous permet de changer d’envergure, d’ouvrir nos ailes, de diversifier nos prestations.

Ce que nous aimons dans notre métier, c’est nous adapter à des publics très différents… et avec BNI, nous sommes servies !

Que souhaitez-vous mettre en avant auprès des Membres BNI ?  

En duo, nous souhaitons proposer aux Membres BNI des formules de 5 séances collectives de sophrologie, ainsi que des ateliers sur mesure qui s’adressent aux entreprises avec des salariés en télétravail ou non.

C’est l’occasion de découvrir pour soi et de mettre en pratique les bases essentielles de la sophrologie (respiration récupératrice, libération des tensions physiques, évocation positive, moment de détente).

Pour les TPE et PME qui n’ont pas CSE (Comité Social de l’Entreprise), il est intéressant de savoir que des formules comme les nôtres sont déductibles des bénéfices d’une société au titre du coaching Covid, par exemple, et quand le Covid sera passé, au titre de coaching bien-être.

JE DÉCOUVRE LES ACTIVITÉS DE CORINNE ET ANNA :

https://corinne-vermillard.com/  https://ressources-positives.fr/

https://www.sophrologie-hypnose-paris.fr/

CONTACTER CORINNE ET ANNA