actus

 

QUAND LE THÉÂTRE MÈNE JUSQU’À BNI !

01/06/2016

 

 

QUAND LE THÉÂTRE MÈNE JUSQU’À BNI !


01/06/2016

 

 

C’est l’histoire de trois amis : Sophie Semeria-Thomas, avocate en droit social (BNI La Sorbonne), Anne-Lise Cloarec, avocate elle aussi (BNI Activ’ Mans) et Sylvain Brioude, architecte (BNI Waow ! Paris)… Leur point commun ? L’amour du théâtre. Leur lien (en dehors de BNI) ? Les « Robin des robes », à l’origine une troupe montée voici presque dix ans par des copains de l’école d’avocats à Versailles…

« Au fil des ans, raconte Sophie Seremia Thomas, la troupe s’est beaucoup renouvelée, de sorte qu’aujourd’hui, seuls trois membres fondateurs en font encore partie (Anne-Lise Cloarec, Antoine Semeria – mon mari – et moi-même). Depuis environ sept ans, la troupe n’est plus spécialement composée d’avocats et accueille toutes les professions… le critère d’entrée étant nos liens d’amitié et surtout l’envie !

C’est par le mari de Sophie, Antoine, ancien de BNI et donc membre de la troupe, que les trois compères se sont « convertis ». « Ce n’est donc pas le BNI qui nous a reliés pour intégrer la troupe, puisque l’on se connaissait d’avant, poursuit Sophie, mais on peut en revanche dire que c’est la troupe qui nous a fait connaître le BNI ! »

« Antoine, qui le premier a rejoint un Groupe BNI, nous a donné le virus en nous convaincant de rejoindre un Groupe, renchérit Anne-Lise. Surtout moi qui venais alors de quitter Paris pour le Mans. Il m’a convaincu de l’efficacité de ce réseau d’affaires. Il a recherché pour moi un groupe sur le Mans, via le site BNI. Il n’y en avait pas encore… Mais j’ai pu être invitée aux réunions de lancement. En mars 2014, j’ai bien évidemment adhéré dès le début et ai ainsi participé au lancement du BNI Activ Mans. Depuis j’y suis toujours et occupe actuellement le poste de Vice-Présidente ».

Même parcours pour Sylvain qui, lui aussi convaincu par les arguments d’Antoine, poursuit lui sa route au BNI !

En mai, ils se sont produits au théâtre La Passage vers les Étoiles, à Paris, lors de trois représentations où ils ont joué « Les Justes », d’Albert Camus. Aucun doute après tout cela : en misant à la fois sur le théâtre et sur BNI, ils sortent gagnants sur toute la ligne !

camus