actus

 

BÉATRICE PAUL, AU RENDEZ-VOUS DU BNI

09/06/2017

 

 

BÉATRICE PAUL, AU RENDEZ-VOUS DU BNI


09/06/2017

 

 

Béatrice Paul n’a pas grand chose à voir avec une directrice d’agence matrimoniale… elle se définit d’ailleurs davantage comme une conseillère en relations humaines, tant son approche du métier est différente de ce qu’on a l’habitude de voir. « Je voudrais donner de la crédibilité à ce domaine et faire sauter les tabous, les idées préconçues qui tendent à dire que faire intervenir quelqu’un pour trouver son âme sœur est anormal… idée bien latine car nos amis anglo-saxons n’ont aucun problème avec cette démarche ! C’est chez eux monnaie courante, ils appellent ça le matchmaking.

Je ne fais intervenir ni algorithme ni logiciel dans ma démarche, mais juste ma sensibilité. Et je travaille par affinités. Je rencontre chaque personne en tête à tête pendant 2 heures, je remplis un questionnaire de personnalité et ensuite, je définis un profil. S’il n’est pas dans mon fichier, je le cherche ! Je suis comme chasseur de cœur… Loin des sites internet où rien n’est vérifié (ou si peu), je demande à mes adhérents des justificatifs de ce qu’ils m’avancent (état matrimonial, attestation sur l’honneur, etc.) »

Membre du Groupe Quimper Cornouailles depuis mai 2016, elle a rejoint BNI pour se faire connaître « dans un réseau sérieux », elle qui débarquait tout juste en Bretagne. Elle est aujourd’hui au Comité d’Accueil et ne cache pas un autre objectif : « Je souhaiterais toucher les chefs d’entreprise qui sont, pour certains, seuls. Certes ils rencontrent des personnes dans le cadre de leur activité, mais ils n’arrivent pas à faire la rencontre qui pourra changer leur vie. »

Sa nouvelle manière de pratiquer son métier a d’ailleurs fait l’objet d’un reportage sur TF1… confirmant son slogan fétiche emprunté à Paul Eluard : « Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous ».

Béatrice Paul

https://www.youtube.com/watch?v=NzMRUkosbkU&feature=youtu.be

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

20160308 13bd 31