actus

 

#TÉMOIGNAGE - « VOULEZ-VOUS QUE JE VOUS AIDE ? »

26/02/2019

 

 

#TÉMOIGNAGE - « VOULEZ-VOUS QUE JE VOUS AIDE ? »


26/02/2019

 

Claire Boiteux, Membre du Groupe BNI Angoulême Valeurs et Croissance, en Charente, nous raconte comment elle a étonné quelqu’un en lui proposant de l’aider, avant de lui parler de BNI…

 

Quand êtes-vous devenu Membre BNI ?

Dès la création de mon Groupe BNI Angoulême Valeurs et Croissance en 2015.

Parlez-nous de votre activité professionnelle…

Je suis consultante en entreprises, ma société s’appelle MLC SYNERGIE… Je suis pour l’instant seule et un salarié me rejoint ce mois-ci ! J’ai une approche très personnalisée de chaque entreprise. En fonction des besoins, des difficultés, des attentes de mes clients, j’adapte mes réponses et mes outils : soit plus axée sur la rentabilité et les chiffres avec mon accompagnement Rivalis, soit plus axé sur l’humain en termes de formations DISC ou management.

Quelles ont été vos motivations pour rejoindre BNI ? 

J’avais envie de faire des rencontres, de me sentir moins seule et de pouvoir agrandir mon réseau.

Avez-vous eu des fonctions au sein du Groupe ? Si oui, quels en ont été les bénéfices (personnels et professionnels) ? 

J’ai été Présidente (la 1ère du Groupe !) et cela m’a énormément apporté pour me sentir plus à l’aise dans le Groupe, essayer d’être à l’écoute, et puis… tout était à faire ! Je suis ensuite entrée au Comité des Membres, et cela m’a permis de voir le fonctionnement « de l’intérieur », puis j’ai été Hôte d’Accueil, ce qui m’a fait voir l’importance de bien accueillir des Visiteurs ou de mieux intégrer les nouveaux. Aujourd’hui, je suis Vice-Présidente : pas le plus évident. On est dans le vif du sujet, on voit ce qui va ou ne va pas au sein du Groupe et on est un peu la plaque tournante, le tampon. C’est important de passer par toutes les responsabilités, on comprend mieux le fonctionnement et l’importance du rôle de chacun.

Racontez-nous quelques moments forts de votre participation à BNI…

Lorsque je suis entrée au BNI, j’ai rencontré un chef d’entreprise qui recherchait des solutions pour améliorer encore et toujours ses résultats, mais aussi le bien-être de ses salariés. Au départ, nous devions travailler quelques mois ensemble… cela fait maintenant 4 ans que nous collaborons « à la carte ». Il m’appelle dès qu’un besoin se fait sentir. Je travaille avec lui, avec ses salariés, suivant les axes à creuser. Maintenant, nous entretenons une relation de grande confiance mutuelle, de respect et d’amitié qui nous lie et je n’aurais sans doute pas eu cette chance sans BNI.

Et puis l’été dernier, une rencontre totalement fortuite sur une plage de l’île de Ré avec François-Bernard Gengembre, architecte. Nous échangions à propos de son chien avec son épouse et ses enfants. Fort sympathique, il m’explique qu’il arrive tout juste de Paris avec sa famille pour s’installer à La Rochelle. Il connaît peu de monde et a pour objectif de se faire connaître. « Voulez-vous que je vous aide ? » Il a eu l’air très surpris de ma proposition, mais après un « oui » hésitant, je l’ai illico mis en contact avec le Président du Groupe de La Rochelle en lui disant « Maintenant, à vous de jouer » ! Et je découvre quelques mois après qu’il est intégré et très bien dans ce Groupe ! Cela m’a fait extrêmement plaisir de pouvoir aider cette personne.

Vous avez participé au raid des Alizés en Martinique. Pouvez-vous nous raconter cette expérience ? 

Difficile à résumer en quelques lignes. Je dirais que sportivement, c’est difficile, mais tellement beau et incroyable qu’on en oublie l’effort ! Et qu’humainement, j’ai essayé de travailler sur « l’instant présent » pour ne retenir que les paysages époustouflants, les femmes rencontrées, pour beaucoup géniales, dans le partage et le staf juste extraordinaire avec nous. Les Alizés, c’est effectivement une façon d’être, un travail sur soi, et une envie de donner et de recevoir… Le staf fait tout pour que ça ne soit pas « une compet’ » parmi d’autres. Pour que ce soit prégnant à notre retour. Charge ensuite à chacun d’en garder le meilleur. Et puis j’ai découvert des chefs d’entreprise formidables derrière moi, qui m’ont soutenue tout d’abord financièrement, et ensuite moralement, sans qui je n’y serais pas arrivée. Alors je leur dis à toutes et tous : MERCI !

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont vous faites des affaires ? 

La recommandation a toujours plus ou moins été dans mon mode de fonctionnement, mais il est vrai que la répétition initiée par BNI permet (une fois que l’on a confiance en les Membres de notre Groupe) d’avoir des réflexes et de se sentir sécurisé lorsqu’on fait une reco. On sait qu’elle sera bien prise en charge et qu’on rend service à la personne à qui on la fait.

Que souhaitez-vous mettre en avant auprès des Membres BNI ? 

J’aimerais que chaque Membre ait le réflexe de penser à moi dès qu’un artisan ou un restaurateur se met à son compte. C’est là que j’ai les plus beaux résultats. Dès le début, on donne les bonnes habitudes de gestion, d’organisation et on voit grandir le chef d’entreprise. C’est formidable. En plus, David, qui arrive bientôt dans mon entreprise, sera formé tout spécialement sur les métiers de la restauration et nous aurons ainsi toutes les compétences pour aider au mieux nos petits patrons.

LOGO-MLC-synergie.jpg

Claire BOITEUX

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web de MLC SYNERGIE

BNI-angouleme_Claire_Boiteux-charente.jpg

Mots-clés: BNI Terre Atlantique, business, conseil, BNI France, bienveillance, BNI Angouleme, consulting, soutien