actus

 

#TÉMOIGNAGE - « C’est un sentiment gratifiant d’aider les autres… »

12/11/2019

 

 

#TÉMOIGNAGE - « C’est un sentiment gratifiant d’aider les autres… »


12/11/2019

 

Francesco Lupo a intégré le Groupe BNI Ans Excellence en mai dernier. Promoteur immobilier et syndic, gérant et fondateur de Creacity, il était réticent à l’idée d’intégrer un réseau car il manquait de temps…

« Mon arrivée à BNI est un peu le fruit du hasard, car je ne connaissais pas ce réseau d’affaires. Je partais un weekend entre amis pour un parc d’attractions et d’autres personnes sont venues se joindre à nous. Parmi elles, il y avait un plombier que je connaissais de vue, et nous avons partagé le trajet ensemble à bord du même véhicule. En parlant de tout et de rien, on en est arrivés à nos métiers respectifs et quand je lui ai dit que j’étais promoteur, il m’a expliqué qu’il faisait partie d’un groupe de réseautage dans lequel justement, on en cherchait un. Il m’a brièvement expliqué le concept de BNI et les avantages que je pouvais en tirer. Il m’a également donné des exemples concrets concernant l’impact positif sur son business.

Apporter quelque chose aux autres

À ce moment précis, j’étais curieux et réticent à la fois. Mes activités professionnelles et privées me demandent tellement d’énergie et de temps que je ne pouvais pas consacrer trop de ma personne à d’autres activités. Néanmoins j’ai accepté l’invitation à la journée des Invités, car j’avais conscience que je ne passais pas suffisamment de temps à étendre mon réseau et que cela pourrait m’aider à booster ma croissance. Je suis reparti avec plus de 20 cartes de visite en poche : celles de personnes pouvant m’apporter du business, mais aussi des entrepreneurs à qui je pouvais apporter quelque chose.

Trois choses m’ont  plu :

  • Le caractère pragmatique : on est là pour faire un business en accroissant les revenus mutuels.
  • Le retour sur investissement : je me doute que les résultats ne peuvent être ni immédiats, ni les mêmes pour tous, mais je me suis dit que le montant de la cotisation en valait la peine par rapport au business que peut me rapporter une seule bonne rencontre dans mon secteur.
  • Les heures de réunions : elles me permettent de pouvoir planifier un 1errendez-vous dès 9h, 9h30. On ne prend pas sur les soirées, ni sur les week-ends qui me sont précieux pour mon équilibre familial.

Je me suis tout de suite investi et après plusieurs Tête-à-tête et recommandations, j’ai commencé à faire du bon business avec mes co-Membres. Le plus surprenant est que je découvre à quel point mon réseau était déjà fourni, à quel point il est en train de s’accroître et je deviens une vraie plaque tournante pour recommander. Ceux qui connaissent mon réseau n’hésitent plus à me solliciter pour les aider et les diriger vers des professionnels en qui ils peuvent avoir confiance. C’est un sentiment gratifiant d’aider les autres.

Implication visibilité accrue

Après seulement 5 mois, certains de mes co-Membres ont insisté pour que j’occupe un rôle clé. On m’a proposé le rôle de Secrétaire-Trésorier et c’est une mission que j’ai acceptée pour pouvoir encore plus m’impliquer et avoir plus de visibilité. La suite au prochain numéro !

J’aimerais mettre une chose en avant auprès des Membres BNI : c’est très bien de faire tourner son business, mais à un moment, il faut capitaliser les fonds qu’on est parvenu à mettre de côté. Le meilleur moyen est d’investir dans un projet immobilier neuf (aux dernières normes) et de faire confiance à une société comme la nôtre pour s’occuper de tout. L’entrepreneur se concentre sur son business et ne se tracasse plus de son investissement. Via l’immobilier, il multiplie son capital de départ grâce à l’effet de levier bancaire. En somme, l’argent fait de l’argent… »

 

Francesco_LUPO_logo.jpg 

Mots-clés: business, échange, BNI Ans Excellence, réseaux d'affaires, réussite