actus

 

CHRISTOPHE DOUALLE : « POUR ÊTRE DANS LE VERT, L’ARME FATALE, C’EST LE PRÉSENTÉISME ! »

12/11/2018

 

 

CHRISTOPHE DOUALLE : « POUR ÊTRE DANS LE VERT, L’ARME FATALE, C’EST LE PRÉSENTÉISME ! »


12/11/2018

 

La couleur favorite de Christophe Doualle, Directeur Consultant BNI Pas de Calais, c’est le vert ! Surtout dans les IDP de ses nombreux Groupes. Pour que ceux-ci atteignent ce Graal, il faut que plusieurs critères soient respectés. Recette du succès selon Christophe…

Bien sûr, on ne peut pas faire de généralités : être dans le vert ne parle pas de la même manière à tous les Membres BNI…

« C’est vrai que les Groupes ne l’appréhendent pas tous de la même façon, confirme Christophe Doualle. Déjà il faut qu’ils comprennent les IDP. Une grande partie des Membres ne sait pas encore comment être dans le vert, même si nous l’expliquons régulièrement. Dans ma région, certains ne veulent même pas en entendre parler ! Mais c’est ainsi… il y a ceux qui suivent et ceux qui foncent. Des personnes se sentent plus concernées que d’autres et leur business s’en ressent positivement. Ceux qui vont suivre auront du business aussi car si le Groupe est dans le vert, ils en bénéficieront forcément, mais ce sera différent.»

2 objectifs, pas plus…

Alors comment insuffler cette envie de hisser cette couleur en étendard ? Si demander à chacun de contribuer un maximum par des recommandations, des Tête-à-tête, en invitant, est évidemment la base, l’arme fatale, selon Christophe, c’est… « Le présentéisme ! Lorsqu'un Membre atteint sa 4e absence sur 6 mois glissants, sa catégorie professionnelle est à nouveau ouverte. Alors bien sûr, quand on a un Groupe de 66 Membres, c’est plus facile ! Mais je commence à le faire dans des Groupes de plus faible taille… et ça marche ! »

Son credo ? « Nous focalisons chaque mandat sur un ou deux critères, pas plus. Objectif de ce mandat : présentéisme à plus de 95% et autant de recommandations que de Membres par réunion. Nous ne pouvons pas simplement dire « soyons dans le vert ». Deux objectifs par mandat c’est bien. Et au mandat suivant, on met le paquet sur deux autres objectifs… en ne perdant pas de vue les deux anciens et progressivement, on va vers le vert ! »

Avoir un bon Président

Condition sine qua non : l’ambiance. Si le ciment ne prend pas, alors la tâche devient évidemment plus difficile. Voilà pourquoi celle-ci se cultive en tenant compte des personnalités diverses. « Pour avoir envie de performer et de faire gagner un Groupe, on doit s’y sentir bien. Pour cela, on organise des afterworks, des moments hors BNI, même si ça n’est pas toujours évident de mobiliser tout le monde. Pour cela je m’appuie sur le Coordinateur d’Événements… Soirée karting dans un Groupe, soirée beaujolais dans un autre… Il en faut pour tout le monde. »

Avec une telle diversité de personnalités, comment faire passer sa vision, ses objectifs de DC ? « D’une manière générale je n’impose pas ma vision, mais je la fais passer par le Président. Si j’ai appris une chose avec mon expérience de ces quelques années, c’est qu’il impossible d’aller où je veux si je n’ai pas un bon Président… une personne « piquée BNI », qui croit en la méthode, qui apprécie son DC et est prêt à le suivre. Le choix du Président, c’est sûrement le plus compliqué dans la gestion d’un Groupe. Notre Directrice nous a déjà demandé de penser aux Présidents d’avril 2019, imaginez ! »

Alors Christophe, un dernier petit secret pour passer au vert ? « Attaquez-vous d’abord aux IDP Membres pour faire augmenter les IDP Groupes ! » A bon entendeur…

 

Christophe DOUALLE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web de la région BNI Pas-de-Calais

DOUALLE-Christophe-BNI-Pas-de-calais

Mots-clés: business, recommandations, réseaux d'affaires, méthode BNI, BNI Connect , Indicateurs de performance, BNI Pas de Calais, Directeur Consultant