Comment rester BNIste actif, même en vacances !

2526

Myriam BLIN est Directrice Consultante des Groupes BNI Pléneuf-Val-André-Erquy Quintessence et BNI Lamballe Terre et Mer. En vacances sur l’île Maurice, elle a contacté la DC du Groupe BNI Trochieta pour lui faire une reco !

Comment avez-vous connu BNI ?

Myriam Blin : Lors d’une formation management à la Capeb, où un collègue avait intégré un Groupe BNI (que je ne connaissais pas avant). Le soir, j’ai cherché de quoi il s’agissait et c’était parti pour cette magnifique aventure !

Natasha Towokul Jiagoo : BNI Maurice a vu le jour en 2021 et j’ai eu l’occasion d’en être informée à travers la Chambre de Commerce France/Maurice, dont je suis membre.

Quelle sont les activités professionnelles que vous représentez au sein de votre Groupe ?

M.B. : Fabrication de couleurs et de peinture.

N. T. J. : Secrétaire juridique. 

Quel sont les noms de vos sociétés ?

M.B. : Sarl Réginéa peinture, j’en suis la fondatrice et la co-gérante. J’ai été Membre avec cette entreprise, puis mon mari a pris ma place. Désormais, je représente la société Maison Garance & Isatis dans mon Groupe BNI de Pléneuf-Val-André-Erquy Quintessence.

N.T.J. : Investia Corporate Services Ltd. J’en suis la fondatrice et la gérante.

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ?

M.B. : J’ai créé ma marque de peintures haut de gamme, et ce qui me différencie de mes collègues, c’est que le marché français est avant tout représenté par les Anglais, mais très peu par les Français. Je me suis dit que nous, en France, avons de magnifiques paysages, une grande histoire et surtout un vrai savoir-faire en décoration, alors pourquoi pas ? J’ai mis 4 ans à développer ma marque et ça y est, enfin, je peux la commercialiser ! J’ai reçu la certification la plus difficile à obtenir,  Zone Verte Excell (norme européenne) et j’en suis hyper fière.

N.T.J. : Conseil en structuration, création de sociétés, secrétariat juridique. Notre différence réside dans la qualité de service et la proximité avec le client.  

Quelles ont été vos motivations et objectifs pour rejoindre BNI ?

M.B. : J’ai toujours trouvé géniale cette idée d’entraide, de partage, et puis, j’ai été 10 ans présidente des commerçants et artisans, j’ai beaucoup œuvré pour aider, mais au final, il n’y avait jamais de reconnaissance. Chez BNI, on sait reconnaître ceux qui travaillent pour aider à développer les affaires de leurs co-Membres. Pour moi c’est une philosophie de vie.

N.T.J. : Qui Donne Reçoit ! Cela fait partie de ma vie de tous les jours et si chacun s’y met, on peut changer la manière de faire les affaires.

Parlez-nous de votre rencontre : comment s’est-elle organisée ? Aviez-vous des attentes particulières ?

M.B. : J’ai envoyé un message à Natasha pour savoir s’il y avait des BNIstes sur l’île Maurice auprès desquels je pourrais aller faire une reco (par exemple : restaurants ou bien encore commerçants).

N.T.J. : Myriam était en vacances avec son époux à Maurice, et elle a eu l’idée de chercher des Membres BNI à Maurice. Elle m’a contactée par mail. Nous avons tout de suite accroché et avons décidé de dîner ensemble, avec nos époux, qui sont aussi des BNIstes !

Quelles ont été les retombées ?

M.B. : Natasha a répondu avec un super enthousiasme et je n’en reviens toujours pas ! Nous avons dîné ensemble avec nos maris respectifs et je lui ai rapporté ma conversation avec un client de l’hôtel où nous résidions, qui cherchait à s’installer à Maurice.

J’ai dit à ce client : « Attends, je te montre un truc… Et je lui montre l’appli BNI. Il est chef d’entreprise à Vichy, mais il venait de tout vendre ! Il a trouvé ça génial, j’ai donc transmis ses coordonnées à Natasha. 

N.T.J. : Belle rencontre, on a de nouveaux amis en Bretagne maintenant ! Myriam est passée en mode BNIste en action et m’a donné 1 recommandation. Quelqu’un de son hôtel qui cherchait à s’installer sur l’île.

Pensez-vous faire des affaires ensemble dans le futur ?

M.B. : Je ne sais pas du tout si l’occasion se représentera, mais c’est quand-même extraordinaire de voir comment on peut trouver des synergies et des interactions avec des co-Membres partout dans le monde. D’ailleurs, j’ai pensé à Natasha pour l’aider dans le développement de ses affaires, et relier les hôtels qui sont en première ligne avec les futurs clients souhaitant venir s’installer sur l’île.

N.T.J. : Il n’y a aucune limite dans BNI !

Pouvez-vous nous raconter une anecdote en rapport avec BNI que vous souhaiteriez partager avec les Membres BNI ?

M.B. : J’en ai beaucoup… De belles rencontres, Barbara (ce n’est pas du faillotage !) je suis sincère, ma Directrice Régionale qui m’accompagne et m’aide dans mon apprentissage à gérer l’humain, et je me suis rendu compte que lorsqu’on apprend sur l’humain, on apprend tellement sur soi… J’ai beaucoup progressé dans ma manière de dire les choses, de gérer des conflits et surtout de les éviter. Depuis plus de 8 ans, car j’ai commencé comme Membre le 5 février 2016, (mais j’étais présente à la création du Groupe dès mai 2015), j’ai rencontré tellement de belles personnes ! Mais ce qui m’interpelle le plus, c’est que nous avons tous des points communs au BNI : on aime aider, partager, sinon on ne reste pas. Il ne s’agit pas uniquement de business, il y a cette belle aventure humaine que l’on vit au quotidien dans nos Groupes et puis même si quelquefois, cela nous oblige à aller dans une zone d’inconfort (par exemple, pour moi, je fuyais toujours devant le conflit) et bien là, j’ai appris !

N.T.J. : Avec BNI j’apprends à faire des affaires mais pas seulement. J’évolue aussi à vitesse Grand V dans mon développement personnel, comme le dit ma Directrice Nationale !

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont vous faites des affaires ?

M.B. : Pour ma SARL Réginéa peinture, je choisis mes chantiers. J’ai visé le haut de gamme et ça m’a vraiment réussi. Quant à Maison Garance & Isatis, je viens juste de finir et j’ai tout à développer, je sais que j’ai du travail à faire, mais je vais justement me servir de mon réseau pour trouver de l’aide dans mon développement. Ceci dit, je ne suis pas pressée, j’ai encore 8 années à travailler avant la retraite !

N.T.J. : En tant que DC, j’accompagne les entrepreneurs qui ont le même état d’esprit, pour faire plus de chiffre d’affaires, tout en tenant la main des autres. 

Que souhaitez-vous mettre en avant auprès des Membres BNI ? 

M.B. : Que l’on fait tous des peintures chez soi, que j’ai un super produit et qu’en plus, ils auront une reco grâce à moi ! Il leur suffit d’aller sur mon site et si, bien évidemment, ils ont besoin d’aide, je suis là pour les accompagner, je suis coloriste et décoratrice.

N.T.J. : La stratégie de développement pour Investia cette année est d’agrandir mon portefeuille de clients français, donc j’aimerais être mise en relation avec des avocats d’affaires et des cabinets comptables en France. 

JE DÉCOUVRE LES ACTIVITÉS DE MYRIAM  http://www.garance-et-isatis.com  et http://www.reginea-peinture.com et https://www.ateliersetcouleurs.com/ ET NATASHA : ntj@investiacorporate.com

CONTACTER MYRIAM

CONTACTER NATASHA

Myriam BLIN
Natasha TOWOKUL JIAGOO