« Avec un Groupe en ligne, les contraintes horaires et de salle disparaissent ! »

1539

Barbara BARRÉ a croisé la route de BNI il y a 11 ans. En 2019, elle est devenue Directrice Consultante et accompagne aujourd’hui 3 Groupes…

Quels Groupes gérez-vous actuellement ?

Actuellement, je gère les Groupes de Jouy Partners, d’Excellence Plaisir et depuis peu, le Groupe BNI Where 78.

Ce Groupe BNI Where 78, qui vient d’être lancé, est un Groupe uniquement en ligne, qui se réunit un peu plus tard dans la matinée que les autres Groupes. Selon vous, quels sont les avantages à être un Groupe uniquement en ligne ? Et ceux d’avoir un horaire différent ?

Au cours du premier confinement, avec une voisine qui connaissait un peu BNI, est apparu peu à peu l’idée et surtout l’envie de créer un Groupe qui serait 100 % en ligne, sans n’avoir jamais aucune réunion en présentiel… L’idée étant de simplifier la gestion des réunions, de limiter les déplacements des Membres, de ne plus avoir de problème logistique de salle à gérer et donc de pouvoir se concentrer uniquement sur le business

Bien entendu, la première chose à laquelle nous avons pensé furent les réticences que cela allait provoquer… Comme toute innovation qui provoque de fait la mise en place de comportement de freinage.

Nous voulions créer un Groupe online uniquement pour les 2 heures de réunion hebdomadaire, mais sans mettre aucune contrainte ni limite dans les rencontres en présentiel tout le reste du temps.  Nous avons donc imaginé de rendre obligatoire un à deux événements par an en présentiel pour l’ensemble du Groupe et d’autres événements tout au long de l’année qui, eux, seraient optionnels.

Poussées dans notre créativité et dans notre raisonnement, nous avons commencé à penser aux contraintes qui empêchaient d’autres personnes de rejoindre les Groupes, au-delà de la contrainte imposée par ces fameuses réunions en présentiel habituellement. Nous avons donc parlé de l’horaire, et assez naturellement, pensé à le repousser afin de permettre aux personnes qui avaient des impératifs familiaux, comme l’accompagnement des enfants à l’école, ou bien des contraintes professionnelles comme démarrer des chantiers, et qui ne pouvaient donc pas se rendre disponibles sur le créneau 7h-9h, de pouvoir rejoindre malgré tout un Groupe BNI.

Et nous voilà partis dans l’aventure de la création d’un Groupe 100 % en ligne sur les horaires 9h-11h !

Qu’espériez-vous quand vous avez commencé à créer ce Groupe ? 

Notre objectif était de créer un Groupe aux alentours de 35 personnes et de montrer qu’un Groupe en ligne pouvait parfaitement réussir aussi bien, voire peut-être mieux qu’un Groupe en présentiel

Quelles ont été les bonnes surprises ?

Notre première démarche fut donc de faire une publication à ce sujet sur les réseaux sociaux, et l’une des très bonnes surprises fut les retours, et les nombreuses demandes de participation à cette toute première réunion du 11 septembre 2020… Idem pour la deuxième réunion du 25 septembre 2020. Ces invitations lancées via les réseaux sociaux, peu habituelles dans les Groupes, générèrent de très belles rencontres et de belles postulations.

Notre projet était une bonne idée, preuve en est le lancement plus que réussi du 4 décembre 2020 !

Ce qui a fait la réussite de la création de ce Groupe est à nos yeux l’importance que nous avons attaché dès le départ aux postulations, tant au niveau de l’entretien de postulation que des prises de références…  Les Membres n’ont pas hésité à se montrer fermes dans leurs décisions, à refuser des postulations pour des Membres qui ne leur semblaient pas adhérer à 100% à l’état d’esprit du Groupe qui se voulait avant tout FunnyWorky ! (Nom donné par le Groupe au happy business).

La caractéristique de ce Groupe fut très rapidement la capacité quand on est Membre à interagir, à s’entraider, à rester constamment en lien grâce au réseau WhatsApp, et, à être particulièrement motivé malgré les difficultés rencontrées au mois d’octobre, alors qu’à l’annonce d’un potentiel deuxième confinement, les gens n’avaient plus spécialement envie d’entendre parler de visioconférence.

Les Membres ont toujours été dynamiques, moteurs, très impliqués, très investis et particulièrement heureux de participer à la création de ce premier Groupe online !

Le jour du lancement fut une magnifique réussite grâce aux nombreux participants, au format de speed meeting, mais également au jeu mis en place par le directeur régional Éric WIRTH, qui permis de tenir un fil conducteur pendant les 2h30 du lancement.

Les questions mises en place en amont des tours de speed meeting ont également été un très bon support pour les Invités qui ne savaient pas trop comment commencer leur présentation, ou pour les aider à se renouveler d’un tour de table sur l’autre.

Les très bonnes idées à retenir de ce cette création furent le maintien du temps informel en amont de la réunion, et le fait de mettre tous les Membres et les Invités dans des sous-salles de 4 à 5 personnes, leur permettant ainsi de faire connaissance petit à petit, sans pour autant se retrouver toujours avec les mêmes personnes (contrairement à ce que nous faisons tous naturellement le matin en présentiel dans nos Groupes).

Un autre point très important est la communication que nous avons faite tout au long de la création sur l’heure de réunion : 9h-11h… Tout le monde est donc là dès 9h, profite à fond du temps informel en sous-salles et chacun apprécie particulièrement.

Par la suite, nous avons mis en place un process déjà très présent dans notre région, à savoir les « appels bisous », c’est-à-dire un appel personnalisé à chaque Visiteur dans les 24/48 heures qui suivent la réunion, afin d’avoir leur retour, savoir ce qu’ils avaient pensé de la réunion, et s’ils connaissaient des personnes qui pouvaient être intéressées.

Pour vous, qu’est-ce qui a fait la réussite de ce lancement ?

Ce lancement fut une vraie réussite, car pour les Membres, c’était un événement attendu ! Le lancement du 1er Groupe en ligne en France, en Europe, et au monde, c’est tout de même un événement à vivre ! Les Membres étaient tous très fiers d’en faire partie !

La motivation et l’envie étaient donc là, grand secret pour la réussite. Ce qui a également fait la réussite est le nombre d’Invités, l’ambiance toujours aussi FunnyWorky, l’animation en speed-meeting, avec des questions avant de partir en sous-salles pour faciliter les conversations, ainsi que le fil conducteur humoristique mis en place par Eric sur un jeu de « Qui est-ce ? », avec des indices distillés tout au long de la réunion.

Quelques chiffres pouvez-vous nous donner sur ce Groupe et son lancement ?

Le Groupe a été lancé à 26 Membres le 4 décembre, et est en train de continuer de grossir puisqu’il y a eu 2 intronisations dès le vendredi suivant, et 2 autres encore deux semaines plus tard. L’objectif de croissance est toujours là, la culture de l’invitation est ancrée dans l’ADN du Groupe, tout en maintenant cette fermeté dans le process de postulation (une vingtaine d’Invités à chaque réunion depuis début novembre).

Nous avions parlé de 35 Membres au départ pour le lancement, mais nous avons préféré revoir cet objectif à la baisse afin de prendre le temps de traiter toutes les postulations convenablement, sans précipitation, et de ne choisir que des Membres qui avaient toute leur place dans le Groupe, qui adhéraient à l’état d’esprit et possédaient la même motivation que ceux déjà présents.

75 personnes le jour du lancement (80 prévues, dont 5 qui ne sont pas venues).

Quelles ont été vos challenges avant et pendant ce lancement ?

Le plus gros challenge, et la plus grosse difficulté que je voyais, était de réussir à créer un véritable état d’esprit de Groupe entre des personnes qui n’ont seulement ne se connaissaient pas en amont, car la plupart étaient issues des réseaux sociaux, et également des personnes qui ne se voyaient pas une fois par semaine en présentiel. Finalement, ce ne fut pas une difficulté, car nous avons très rapidement pris conscience que l’ambiance et le dynamisme pouvaient être les mêmes dans des réunions online, que la bonne humeur et la bienveillance étaient de mise chaque semaine, et que les Membres étaient tous mus par une même motivation de création.

La cohésion de Groupe s’est faite très naturellement, notamment au travers d’un groupe WhatsApp créé en parallèle, qui a provoqué de très nombreux échanges entre les réunions. Les Membres ont même eu le sentiment de se voir plus que pendant les réunions hebdomadaires, car de très nombreuses petites réunions informelles online ont été provoquées à différents moments de la semaine entre les réunions, avec une partie ou la totalité des Membres en fonction des sujets abordés.

Comment s’est passé le jour du lancement pour vous ?

Le lancement fut à la hauteur de nos attentes, avec des sourires sur tous les visages et la bonne ambiance que nous avions connue tout au long de la création, entre les différents participants.

Le résultat fut à la hauteur de nos attentes avec 8 postulations à l’issue du lancement et 14 personnes souhaitant revenir à une autre réunion avant de se positionner.

Quel est votre espoir pour les Groupes en ligne ?

À mes yeux, les Groupes en ligne sont l’avenir de BNI, car ils font sauter toutes les contraintes logistiques qui empoisonnent trop souvent la vie des Groupes, et résolvent tous les problèmes pratiques comme la taille des salles puisque les réunions peuvent se faire à 20 ou 80 sans aucun changement d’organisation.

Le online permet d’inviter beaucoup plus facilement, et de proposer à des personnes qui ne pourraient jamais venir en présentiel de participer et même éventuellement de devenir Membre d’un Groupe.

Les postulants sont donc à la fois des Membres identiques à ceux qui postuleraient en présentiel, mais également des Membres qui ne postuleraient jamais si les réunions n’étaient pas en ligne, avec le gain de temps que cela leur permet d’avoir.

Sur quels points faut-il être vigilant selon vous pour un Groupe en ligne ?

Il n’y a pas, à mes yeux, plus de points de vigilance dans la vie d’un Groupe en ligne que dans la vie d’un Groupe en présentiel…

Que conseillerez-vous à d’autres Directeurs qui voudraient créer des Groupes en ligne uniquement ?

De trouver un Directeur Consultant et un Membre initiateur totalement convaincus de l’intérêt des Groupes en ligne, qui se sentent parfaitement à l’aise avec la technique, notamment dans la création des sous-salles et qui savent animer une réunion en ligne avec dynamisme et enthousiasme.

Quel est l’élément qui vous semble le plus important pour motiver des entrepreneurs en ce moment ?

Savoir donner envie, être convaincu soi-même de l’intérêt du online pour pouvoir très facilement convaincre les autres

Avez-vous un autre conseil à partager avec les autres Directeurs Consultants ? Ou bien les Membres ?

Il est essentiel de faire prendre conscience à tous les futurs Membres de Groupes en ligne qu’il ne faut pas faire un amalgame entre le online et le confinement… Être dans un Groupe en ligne implique simplement une présence en visio 2 heures par semaine. Tout le reste du temps, les Membres peuvent se voir autant qu’ils le souhaitent en présentiel. Ils en ont d’ailleurs beaucoup plus envie et les Tête-à-tête se font de façon plus motivée, sont plus riches et plus orientés business et résultat.

CONTACTER BARBARA