« J’ai fait venir 28 personnes à une matinée d’Invités ! »

1365

Benoit PUISSANT a intégré le Groupe BNI Arlon en Action depuis mai 2017. Ce Membre passionné est l’un des éléments moteurs du Groupe. Il nous raconte comment et pourquoi il a contribué à organiser une matinée d’Invités qui a remporté un franc succès…

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

En 2014, jai fondé 2B View, une petite société de communication et en 2015, j’ai démarré  une régie publicitaire pour les cinémas de la Province de Luxembourg. Aujourd’hui, je travaille avec les cinémas d’Arlon, Virton, Habay et Bastogne. L’objectif est de mettre en avant les entreprises locales sur grand écran au travers d’un spot vidéo.

Êtes-vous un BNIste convaincu ?

Je suis arrivé dans le Groupe BNI Arlon en Action presque deux ans après sa création, ET c’est comme si c’était hier : je fais aujourd’hui partie des « anciens » ! Je viens de renouveler pour une année supplémentaire, malgré le fait que mon activité (ndlr : la publicité au cinéma) a été fortement impactée par la période COVID. Dans ce nouveau mandat, je fais partie du Comité d’Accueil.

Votre Groupe a tout récemment organisé une matinée des Invités qui a connu un certain succès, avec presque une centaine de participants, à laquelle vous n’êtes pas tout à fait étranger ?

Oui, je suis parvenu à faire venir 28 personnes… J’ai gagné la bouteille de champagne de la Présidente pour avoir été le meilleur invitant, et je n’en suis pas peu fier ! Je me suis dit que la dernière grande matinée des Invités en présentiel remontait à plus de 2 ans maintenant, que ça commençait à faire long, et que la dynamique du Groupe commençait à s’en ressentir. Par ailleurs, j’avais le sentiment que les indépendants et entrepreneurs avaient besoin de se retrouver, de renouer le contact pour leur permettre de développer leurs projets. Et je pense aussi que, pour notre Groupe, réussir sa journée des Invités était une belle démonstration de sa vitalité et de sa capacité à mobiliser. Ce type d’évènement est fédérateur, car il s’agit d’ouvrir son carnet d’adresses pour en faire profiter tout le monde. Et c’est finalement la clé de la réussite d’un Groupe BNI.

28 invités ! Comment avez-vous fait ?

Finalement, c’était assez simple. On va dire que c’était une question de motivation. J’ai contacté une centaine de mes amis et contacts sur les réseaux sociaux, en leur envoyant un message personnalisé. Je savais que pour la plupart d’entre eux, la possibilité d’assister à une matinée de réseautage pouvait les intéresser. Il y a aussi d’anciens BNIstes avec qui j’ai, bien évidemment, gardé de très bons contacts, qui m’ont renseigné sur des personnes qui démarraient leur business, et qui leur en avaient parlé. Je les ai donc contactés aussi. Avec un certain succès finalement. Quand on est passionné, on convainc facilement !

Donc, BNI, ça marche pour vous ?

C’est un véritable réseau de connaissances et de relations. Faire partie de BNI depuis autant d’années comme moi, c’est rencontrer énormément d’indépendants et de responsables d’entreprises qui, au fil du temps, qu’ils aient été Membres, simplement Visiteurs ou suppléants occasionnels, deviennent des contacts privilégiés. Cela crée des liens. C’est aussi démontrer une certaine forme de sérieux. Et même si ces personnes ne peuvent pas directement vous aider dans le développement de vos affaires, un jour ou l’autre, vous pouvez les aider, comme ils peuvent vous aider dans un projet ou un autre. C’est tout aussi important, surtout quand de belles amitiés se créent.

Comment se porte votre Groupe aujourd’hui ?

Disons que comme pour certains Groupes de la région, nous avons traversé la période avec beaucoup de ténacité. Je salue les 2-3 derniers Comités qui ont pu maintenir le cap malgré les écueils. Le Comité actuel a mis l’accent sur les synergies entre les Membres, en mettant en place des conférences croisées.

Le reproche habituel qui est fait à la méthode BNI, pour les gens qui ne connaissent pas la méthode, c’est la clause d’exclusivité professionnelle. Or, à mon sens, même si des professionnels exercent des activités similaires, ils peuvent cohabiter, et même collaborer avec plus d’efficacité encore au sein d’un même Groupe BNI. J’ai pour ma part fait rentrer dans notre Groupe un confrère qui gère une régie publicitaire pour les radios. Aujourd’hui, même s’il n’est plus Membre, nous avons établi une très belle relation de confiance, et il propose aussi mes espaces publicitaires à ses clients.

C’est là que l’adage de BNI, Qui donne reçoit, prend tout son sens.

Un conseil à donner à quelqu’un qui souhaiterait rentrer dans votre Groupe ?

Je suis toujours étonné d’entendre les à priori et les excuses pour ne pas participer à une réunion. Ça coûte cher, c’est trop contraignant, c’est trop tôt, ce n’est pas pour moi, ni pour mon activité, etc. J’ai autant de contre-exemples et de contre-arguments à fournir pour chacun de ces points !

Au final, je conclus toujours en disant : si cela fait presque 5 ans que j’y suis, c’est qu’il doit y avoir de bonnes raisons. C’est aussi juste que des bonnes raisons, j’en ai plein, et leurs noms sont visibles sur la page de notre Groupe.

ACTIVITÉ DE BENOIT : www.2bview.lu

CONTACTER BENOIT