450 km de course à pied en 14 jours : le défi de Thibaud Loquet !

1890

Thibaud LOQUET est Membre du Groupe BNI Lille Performance qui se réunit à Marcq-en-Barœul, dans le Nord. Coach sportif, il prépare un défi pour lequel il sollicite l’aide de ses co-Membres.

Comment avez-vous connu BNI ?

J’ai connu BNI grâce à ma franchise, Domicil’Gym, qui nous a recommandé de faire partie d’un groupe de réseau d’affaires sur notre secteur.

Qu’est-ce qui vous motive et que vous appréciez le plus dans votre Groupe BNI ?

C’est un groupe dynamique qui se soucie du business de chacun. La méthode y est bien mise en place et c’est pourquoi les résultats fleurissent entre co-Membres. Je m’y sens bien pour toutes ces raisons, mais aussi pour l’aspect convivial, bienveillant et humain qui me donne envie de me lever et d’y venir chaque vendredi matin.

Parlez-nous de votre activité…

Je suis coach sportif, personnel et en entreprise. Je suis fondateur de mon entreprise, Thibaud Loquet Domicil’Gym, et suis affilié à la franchise Domicil’Gym.

Quelle est la spécialité de votre société ? Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ? 

Les spécialités de mon entreprise sont le coaching individuel et le coaching en entreprise.

Mes points forts ? Je me déplace, quel que soit l’endroit où mes clients souhaitent s’entrainer. Ce qui leur offre un gain de temps, moins de stress ou de regards, contrairement à l’atmosphère que l’on peut trouver dans une salle de sport. 

  • J’apporte le matériel, ce qui me permet d’avoir une bonne marge de progression pour leurs entrainements ou de compléter le matériel qu’ils ont déjà.
  • Des horaires flexibles en fonction des disponibilités de chacun.
  • Des tests très poussés pour connaitre au mieux le profil de mes clients, afin de leur offrir le programme le plus adapté possible.
  • De l’adaptation et de l’écoute au quotidien et aux besoins de chacun.
  • Des formations tous les ans. Ce qui me permet de toujours apporter de nouvelles choses et d’être le plus performant possible.

Quelles ont été vos motivations pour rejoindre BNI ?

Ce qui m’a motivé à postuler dans un Groupe BNI était de pouvoir développer mon business qui était encore naissant, et cela à la fois par les recommandations reçues de mes co-membres, mais aussi en faisant grandir mon réseau. Un autre aspect qui m’a attiré sont les relations et les rencontres que je peux faire grâce à BNI, qui me permet de couper de l’isolement, mais surtout d’avoir des échanges et des partages avec les Membres BNI sur nos expériences.

Avez-vous eu des fonctions au sein du Groupe ? Si oui, quels en ont été les bénéfices personnels et professionnels ?

Oui, je fais partie du Comité des Membres, ce qui me permet de continuer d’apprendre et comprendre comment fonctionne BNI. Et cela m’offre aussi la possibilité de mieux connaitre mes co-Membres, ainsi que leur ressenti dans le Groupe.

Vous vous êtes lancé un défi sportif, pouvez-vous nous le décrire ?

C’est un projet de course à pied que j’ai imaginé et mis en place durant mes études, il y a maintenant 6 ans. Mon objectif à ce moment-là était de créer un parcours insolite qui me permettait de voir des choses et en même temps, qui me représentait. Je cherchais aussi à tester l’endurance du corps humain, avec un parcours de longue distance, ce qui me permettait de voir et comprendre comment mon corps allait régir à des efforts longs et répétés dans le temps. L’idée qui m’est alors venue était de partir de ma commune d’origine, Le temple de Bretagne, en Loire Atlantique, et de traverser la moitié de la France en courant sur 14 jours d’affilée pour arriver à Disneyland Paris et de terminer par le semi-marathon qui se déroulait dans le parc. Sois un total de 450km.

Et pour ceux qui se demandent « Pourquoi Disney ? », la réponse est que j’ai toujours adoré l’univers Disney, autant dans ses animations que dans ses parcs d’attractions. L’idée originale a donc germé en alliant mes 2 passions : Disney et la course à pied.

J’ai commencé à m’entrainer en 2017 et arrivé en août 2018, j’ai réalisé une première étape de ma préparation en courant 100 km en 3 jours du Temple de Bretagne à la pointe de Noirmoutier, en Vendée. J’ai continué la progression de mes entrainements de cette manière, en augmentant chaque année mes périples de 100 km. En 2019, j’ai donc couru 200 km sur la côte ligérienne et le Golfe du Morbihan pour aller jusqu’à la pointe de Quiberon.

Et en 2020, il était prévu que j’aille jusqu’à Brest pour courir 300 km, mais la pandémie et une blessure m’ont empêché de faire entièrement ce parcours.

Je me suis donc laissé le temps de me soigner. Et entre-temps, des projets de vie m’ont amené dans le Nord où j’ai créé mon entreprise.

Je m’entraine actuellement pour la dernière étape de ce projet, qui est de 450 km et qui se déroulera du 11 au 24 Septembre 2023.

Les étapes sont les suivantes :

1- Saint-Mars-du-Desert 0 à 33km – 33km✅

2- Loireauxence 33 à 64km – 31km

3- château d’Angers 64 à 104km – 40km

4- Durtal 104 à 138km – 34km

5- La Chênaie 138 à 174km – 36km

6- Champagné 174 à 205km – 31km✅

7- Gréez-sur-Roc 205 à 244km – 39km

8- Chassant 244 à 275km – 31km

9- cathédrale de Chartre 275 à 313km – 38km

10- Rambouillet 313 à 349km – 36km

11- château de Versailles 349 – 382km – 33km

12- Fontenay-sous-Bois 382 à 414km – 32km✅

13- Disney 414 à 441km – 27km ✅

Les étapes avec le symbole ✅ sont celles pour lesquelles j’ai déjà réussi à trouver un logement.

Quels sont les plus gros défis dans son organisation et son animation ? 

Le plus gro défi dans tout ce projet reste les entrainements. Ce sont plusieurs heures par semaine de course à pied, mais aussi de renforcement pour me préparer au mieux à la course qui m’attend. Un autre point de ce projet qui m’a demandé beaucoup de temps est le tracé de la course. Car il me fallait des endroits pour m’arrêter avec des lieux pour me loger (airbnb, hôtels, campings…) tout en respectant une distance correcte. Ce qui était parfois très compliqué dans des zones où il y peu de population. Enfin, le dernier défi reste son financement.

La mise en place nécessite-t-elle la collaboration de vos co-Membres ?

Tout ce projet à un coût car il faut que je finance les logements de chaque étape, mes soins quotidiens, une partie de mon habillement, mes transports, ainsi que mon alimentation avant, pendant et après chaque course. C’est un budget qui s’élève à 2500€. Et là-dessus, mes co-Membres peuvent m’aider.

S’ils habitent ou connaissent des personnes qui sont dans les villes étapes et qui peuvent m’accueillir, cela peut m’aider sur mon budget logement.

Si certains peuvent avoir des produits de soins, habits ou chaussures ou des réductions sur ces derniers, cela peut m’aider aussi. Et je suis en train d’ouvrir une cagnotte, donc pour ceux qui le veulent, les dons peuvent m’aider notamment pour la nourriture et les transports.

Et pour ceux qui veulent faire un bout de chemin avec moi, ce sera avec grand plaisir !

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ DE THIBAUD : https://www.domicilgym.fr/coach-sportif/coach-sportif-lambersart/

CONTACTER THIBAUD