« La conférence doit être un déclencheur de recos ! »

564

Mathieu BEYER est Membre depuis 2013 et Directeur de Zone « Bas Rhin Nord » depuis 2015. Il a mis en place un atelier de 45 minutes pour encourager les Membres à faire des conférences différentes et surtout, qui apportent des recos et du business…

Pourquoi avoir rejoint BNI ?

Quand j’ai découvert BNI, je me suis dit que c’était incroyable de voir un réseau professionnel appliquer le bouche-à-oreille comme je le fais depuis 2003, quand j’ai démarré l’immobilier (j’ai toujours travaillé de cette manière et n’ai jamais prospecté), donc ce point commun m’a attiré.

Avec quels Groupes travaillez-vous ? 

J’encadre 12 Groupes et bientôt un 13e : je suis DZ « Bas Rhin Nord » et j’accompagne les groupes BNI Asparagus, BNI Brocomagus, BNI Pulsations, BNI Relais Business, BNI Energy, BNI Licorne, BNI Kirchberg, BNI Cuirassiers, BNI Évolution, BNI Maximus, BNI Cathédrale et BNI Expertises.

Vous avez adapté et appliqué dans vos Groupes l’Atelier de 45 minutes sur la Conférence du Membre, conçu par Benoît PENNING-REEF. Pouvez-vous nous décrire son déroulement ?

L’important est que le conférencier comprenne que c’est un cadeau d’être conférencier et qu’il doit vouloir faire vivre une expérience « whaouhhh» à ses co-Membres et aux Visiteurs… Il faut créer l’envie. Une fois ce postulat acté, la clé est la préparation sur 6 semaines où le conférencier met ses co-Membres dans l’ambiance, leur donne envie de l’aider et de passer à l’action pour inviter des prospects, clients… Pour être plus efficace dans les invitations, il distille sur ces semaines de préparation, lors de son infomerciale, un mot clé qui concerne le sujet de la conférence, de manière à « mieux inviter », mieux « cibler » et faire en sorte que les co-Membres se sentent concernés par le projet !

Pourquoi avoir utilisé cet atelier ?

J’adore la conférence et je trouve que ce moment est sous-coté dans la réunion…  J’avais envie de montrer qu’il faudrait se battre pour avoir une date de conférence ! Qu’est-ce qui est important ? Il faut donner envie, faire simple, parler du sujet à fond et non pas du grand-père qui a monté l’entreprise en 1948 ! Il faut faire de ce moment un déclencheur de recos…

Qu’avez-vous observé après la mise en place de cet atelier ? 

Une augmentation du nombre de recos pour le conférencier (s’il a bien réalisé sa conférence).

Quelles ont été les conséquences ?

Une meilleure compréhension de ce moment (on relance moins pour remplir le planning des conférences). Et les retours de participants sont positifs.

Quelle est leur valeur ajoutée ?

La conférence est maintenant un événement attendu, on lui donne d’ailleurs un nom, ce qui est intéressant pour inviter, car on assiste à une conférence plus qu’à une réunion BNI… Les Membres ont vécu cela comme une nouveauté et nous, DC et DZ, vivons cette expérience comme un point clé de la réunion 

Selon vous, qu’est-ce qui rend cet atelier performant ?

La préparation sur 6 semaines. Nous offrons une réelle plus-value aux Membres, aux Groupes, c’est la force de BNI.

Quel est l’élément qui vous semble le plus important pour donner aux Membres ce dont ils ont besoin en ce moment ?

La présence des DC et des DZ.

Avez-vous un autre conseil (méthode, outils, attitude…) à partager avec les DC et DZ qui vous lisent ?

Impliquez-vous ! Les Membres ont besoin de sentir votre souffle dans leur cou !!!

CONTACTER MATHIEU