21/01/2021
Accueil Actualités Témoignages Membres Un gros contrat signé après plus de 2 ans de patience !

Un gros contrat signé après plus de 2 ans de patience !

Matthieu GEISS est du Groupe BNI Cherbourg Phénix Affaires depuis novembre 2018. À travers ce témoignage, il a voulu encourager les Membres hésitants à patienter avant que le retour sur investissement ne soit effectif…

Quelle activité représentez-vous au sein de votre Groupe ?

Je suis co-fondateur et co-gérant avec Nathan Herbert de la société Wevox, spécialisée dans la création de logiciels sur mesure, en particulier les logiciels web et applications mobiles. Notre particularité est de développer l’intégralité de nos logiciels à la main, sans faire appel à des solutions « clés-en-main » qui se trouvent facilement sur internet.

Quelles ont été vos motivations pour rejoindre BNI ?

Nous avons choisi de rejoindre BNI sur les conseils d’Olivier, notre commercial, que nous avons recruté dans le but de faire croître notre société. Cette dernière a été créée il y a 12 ans et ce qui était au départ un simple projet de deux étudiants a évolué. Nous avons donc souhaité développer la société, qui avait jusqu’à maintenant une activité essentiellement sur internet, en lui donnant une implantation et une présence locale.

Vous avez eu des difficultés à faire connaitre votre entreprise au départ. Pouvez-vous nous raconter comment vous les avez surmontées ?

Notre métier est assez compliqué à comprendre pour les personnes étrangères au monde du numérique. La sphère bâtiment est fortement représentée dans notre Groupe et cela n’a pas toujours été très simple.

Les infomerciales ont beaucoup aidé à faire connaître notre activité, il a également fallu revoir la façon dont nous construisions ces dernières en donnant des exemples beaucoup plus concrets et parlants. La création d’un logiciel ou d’une application reste en effet abstraite et compliquée à recommander. En donnant des cas réels d’utilisation, mes co-Membres ont mieux compris au fur et à mesure notre métier.

Vous avez eu également des périodes de doute au sujet de BNI…

L’année dernière, la question de notre renouvellement s’est posée. Nous nous sommes demandé si notre société allait continuer BNI ou non. Nous avons choisi de continuer en nous disant que notre activité était plus compliquée à comprendre que d’autres et qu’il nous faudrait du temps.

Cette année, à la date d’anniversaire de notre adhésion, la question s’est encore posée, car le CA généré était toujours trop faible par rapport au temps passé (j’étais alors Vice-Président). 

Le pari a été de continuer une nouvelle fois et de persévérer dans la méthode BNI, et en particulier sur le fait de s’annoncer comme des spécialistes.

Comment y êtes-vous parvenus ?

Nous nous étions inscrits au début dans notre Groupe en tant que « créateurs de sites internet ». Nous avions pensé qu’une approche généraliste serait plus simple à comprendre et que le marché était plus grand. Au final, en voyant « généraliste », la concurrence est beaucoup plus forte et il est plus difficile de s’imposer.

C’est en me rappelant les conseils de notre Directeur Régional, Gérald BERTIN, qui nous rappelle régulièrement de s’annoncer en tant que spécialistes, que j’ai décidé d’axer nos infomerciales sur la création de logiciels et d’applications mobiles sur mesure.

Finalement, la communication sur cette activité spécifique était plus précise et permettait de mieux expliquer notre métier contrairement à l’approche généraliste qui pouvait se révéler floue pour les co-Membres de notre Groupe car trop abstraite.

Quelles en ont été les conséquences ?

En étant moins généralistes, quitte à refuser des demandes car elles ne correspondaient pas à notre spécialité alors que nous aurions pu y répondre, nous avons réorienté l’activité principale de la société. Le pari était risqué car il engendrait une perte de CA non négligeable, mais permettait d’être sollicités pour des projets plus pointus et plus intéressants.

Et finalement, ce choix a payé…

L’opportunité nous a été amenée par un ancien Membre de notre Groupe qui oeuvre également dans le domaine du numérique. Son adhésion au Groupe a été je pense un moment clé dans la direction prise dans nos infomerciales. En effet, le fait d’avoir un membre de la même sphère professionnelle m’a permis de faire des infomerciales et de communiquer sur des compétences spécifiques que je savais parlantes pour lui.

Présenter désormais notre spécialité fait que nous travaillons maintenant régulièrement avec ce partenaire qui nous sollicite justement pour nos compétences.

Et dernièrement, j’ai pu signer le plus gros contrat de la société sur les 5 dernières années pour un projet correspondant à la spécialité de développement de logiciels que nous avons décidé de mettre en avant grâce à BNI !

Avez-vous eu des fonctions au sein du Groupe ? Si oui, quels en ont été les bénéfices (personnels et professionnels) ?

J’ai été VP pendant un an, d’octobre 2019 à octobre 2020. Ce poste m’a permis d’avoir plus de visibilité auprès des Membres et surtout des Visiteurs de notre Groupe.

Souhaiteriez-vous prendre des fonctions au sein de votre Groupe ? Si oui, pour quelles raisons ?

Lors de mon renouvellement cette année, j’ai demandé s’il était possible de devenir CE. J’ai voulu prendre ce poste car je souhaitais pouvoir amener un aspect ludique à la pédagogie et souhaitais également mettre en avant mon activité professionnelle. J’essaie d’organiser chaque semaine un atelier numérique et interactif via un programme que je fais moi-même chaque semaine pour revoir avec le Groupe la méthode BNI.

En faisant cela, je mets également mon métier en avant et le fais découvrir aux Membres. Ils voient ainsi des applications concrètes de notre activité et nous ont même recommandés suite à plusieurs ateliers de ce type.

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont vous faites des affaires ?

BNI a été une étape importante et a signé le début d’un changement (toujours en cours) que nous essayons d’opérer pour notre société, à savoir passer du statut de « société sur internet » à celui « d’acteur local ». Nous avons décidé d’adopter une approche plus humaine et une attitude plus accessible en participant à un Groupe BNI.

Que souhaitez-vous mettre en avant auprès des Membres BNI ? 

Nous communiquons beaucoup aujourd’hui sur le développement d’applications mobiles sur mesure pour les professionnels, que ce soit des applications métiers ou commerciales. En effet, aujourd’hui le site internet devient une étape quasi-obligatoire pour les entreprises et nous pensons que les applications mobiles vont bientôt le devenir, surtout avec l’arrivée imminente de la technologie AppClip.

Nous sommes actuellement en train de préparer un système permettant aux restaurants et commerces d’avoir une application aux couleurs de leurs établissements afin d’organiser la commande en click’n collect.

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ DE MATTHIEU : https://www.wevox.eu

CONTACTER MATTHIEU

Photo par katemangostar – www.freepik.com

Most Popular

Le Groupe BNI Béthune Artois se dénude au profit d’une fondation !

Christophe DOUALLE est Directeur de Zone BNI Pas de Calais. L’un des 5 Groupes BNI qu’il gère, celui de Béthune Artois, a...

« 80% de mon business proviennent de recos BNI ! »

Anne LAURIENT est Membre du Groupe BNI 360 depuis novembre 2019. En recherche de réseau, elle a croisé la route de BNI,...

« J’aime découvrir l’histoire de mes co-Membres. »

C’est en août 2018 que Damien BONTEMS a intégré le Groupe BNI St Ghislain Platinium. À la tête d’une entreprise de bureautique,...

Une campagne pleine d’humour !

Christèle COORNAERT est Directrice Consultante BNI Les Hauts de Provence, et gérante de l'agence Sur le Pont. Elle a mis son équipe...

Recent Comments