actus

 

DEVENIR MEMBRE D’UNE CHAMBRE DE COMMERCE

04/04/2016

 

 

DEVENIR MEMBRE D’UNE CHAMBRE DE COMMERCE


04/04/2016

 

 

« Mettez tous vos œufs dans un même panier et surveillez ce panier ! » Tel était le conseil donné par Andrew Carnegie en 1903 à ceux qui voulaient réussir en affaires. Si cette citation est encore souvent reprise de nos jours, elle montre surtout combien les choses ont évolué au cours d’un siècle. De nos jours, un conseiller financier vous dirait de ne jamais mettre vos œufs dans le même panier, mais plutôt de diversifier votre exposition au risque et vos sources de revenus.

Ce même principe s’applique au networking professionnel : nous vous conseillons de diversifier vos activités de networking. Comme nous l’avons expliqué en semaine 8, c’est en bénéficiant de contacts variés, à savoir des partenaires de networking aux parcours et occupations différents, que vous aurez plus facilement accès à des « connecteurs » et à leurs réseaux. La diversité peut étendre considérablement la portée de votre réseau à différentes professions, zones géographiques et façons d’atteindre vos objectifs.

Voici, tout d’abord, une question pour vous : où passez-vous actuellement votre temps de networking ? Peut-être ne faites-vous encore rien, ce pourquoi vous avez acheté ce livre (bonne décision !). Lors de la semaine 9, nous avons parlé de l’importance de rencontrer les bonnes personnes. Sachez qu’il est tout aussi important de pratiquer son networking aux bons endroits. Pour identifier ces endroits, revenez au profil de votre client idéal, établi en semaine 3. Qui est votre client idéal et où passe-t-il son temps ? Votre présence à cet endroit, avec lui, serait-elle bénéfique pour votre activité ? Autre point important : votre équipe de marketing de bouche à oreille (voir la semaine 4), ces personnes qui desservent votre client idéal dans un autre domaine et qui croient en vos produits et services. Si vous êtes à leur recherche, ne serait-il pas logique de réseauter là où elles se trouvent ?

Imaginons que vous soyez chef de projet et que votre client idéal soit une entreprise en cours de déménagement. Après avoir réfléchi aux autres professionnels auquel ce client est susceptible de faire appel, vous déterminez qu’il serait idéal qu’un architecte d’intérieur spécialisé figure au sein de votre équipe de marketing de bouche à oreille. Demandez-vous alors où vous pourriez le trouver. En répondant à cette question, vous saurez où vous devez pratiquer votre networking. Dans ce cas, vous pourriez concentrer vos recherches sur la chambre locale d’un réseau d’architectes d’intérieur. Cette démarche vous permettrait d’être plus efficace dans votre networking, en vous faisant entrer en contact avec des personnes dont le client idéal est aussi le vôtre. Cibler votre approche de cette façon est une bonne stratégie de networking.

Les associations professionnelles constituent un bon vecteur de développement pour votre réseau. Le monde compte au moins une association professionnelle pour tous les domaines que vous pouvez imaginer. Ces organisations à but (généralement) non lucratif ont pour seul objectif de soutenir les membres d’une profession particulière (voire un secteur niche de cette profession), en leur offrant des opportunités de formation continue, de networking, de recherche, de certification, de publication et d’autres services.

Similaires aux associations professionnelles, les associations commerciales se consacrent à un secteur ou un type d’entreprise particulier plutôt qu’à une profession. Bien qu’elles proposent souvent le même type de services, les associations commerciales sont généralement plus impliquées dans des activités de lobbying et de défense des intérêts de leurs membres auprès des autorités publiques. Elles financent parfois des campagnes de publicité ou de marketing afin de sensibiliser le public sur leur secteur et ainsi contribuer à la promotion de leurs entreprises membres. Les associations commerciales, comme les associations professionnelles, offrent de nombreuses opportunités de networking, souvent par le biais de conférences régionales ou nationales, d’expositions et de salons professionnels.

Autre lieu de networking à prendre en compte : votre chambre de commerce locale. Une chambre de commerce compte généralement une base de membres élargie mais limitée à une zone géographique déterminée, telle qu’une ville ou un département. Ce type de réseau local peut être intéressant ou non pour votre activité. Contrairement à un groupe de networking de recommandation, à une association professionnelle ou à une association commerciale, la chambre de commerce ne limite pas le nombre de personnes du même secteur ou de la même profession pouvant la rejoindre. Ainsi, elle est susceptible d’accueillir plusieurs architectes de commerce de détail. Dans ce cas, elle vous donnerait la possibilité de rencontrer plusieurs prospects pour votre équipe de marketing de bouche à oreille.

Les chambres de commerce organisent des événements professionnels et sociaux dans le cadre desquels vous pouvez socialiser et développer des relations. Devenir membre d’une chambre de commerce fournit de nouvelles opportunités de rendre à la communauté et de capitaliser sur des avantages importants ; faire partie de son comité de direction vous permettra de bénéficier d’une meilleure reconnaissance et d’une meilleure visibilité, en plus d’établir votre crédibilité et celle de votre entreprise.

Nous n’avons qu’un conseil à vous donner avant de rejoindre l’une ou l’autre de ces organisations : impliquez-vous. Pour développer des relations de qualité, vous devez retrousser vos manches et participer autant que possible. Bien qu’il ne s’agisse pas de compter vos heures, il est évident que seuls les membres qui s’impliquent vraiment, avec sincérité, en tireront réellement des bénéfices. Portez-vous volontaire pour participer à un comité ou à des campagnes de recrutement, en fonction de vos intérêts et du temps dont vous disposez. Si vous vous contentez d’apparaître parfois à un événement, en espérant avoir la chance de rencontrer des personnes dont le profil correspond à votre client idéal, non seulement vous perdrez du temps et de l’argent, mais vous échouerez à gagner la bonne volonté de vos homologues.

Nous avons parlé de BNI, des associations professionnelles et commerciales et des chambres de commerce car toutes ces organisations mettent à votre disposition des forums pour votre networking. Gardez-vous, cependant, de rejoindre un trop grand nombre d’organisations de ce type, sous peine d’être limité dans votre capacité à développer des relations solides… et de vous épuiser à la tâche. Votre networking sera plus productif si vous vous inscrivez à une seule chambre de commerce, un seul groupe de recommandation et une seule association professionnelle, et que vous vous faîtes connaître sur leurs forums par la démonstration de vos capacités, de vos forces et de vos compétences.

Extrait du livre “Réussir grâce au bouche à oreille”, en librairie.

cci