actus

 

#SUCCESSTORY - « BNI ? JE NE COMPTE PAS ARRÊTER DEMAIN ! »

24/09/2019

 

 

#SUCCESSTORY - « BNI ? JE NE COMPTE PAS ARRÊTER DEMAIN ! »


24/09/2019

 

Nicolas Olivier est vidéaste. Fondateur et gérant de Cactus Audiovisual, il est devenu Membre en 2016 dans le Groupe BNI Bruxelles Louise et a aujourd’hui intégré le Groupe BNI Waterloo Impérial. Il a été sélectionné parmi les 3 meilleures vidéos du concours de la prochaine Convention Internationale BNI de Varsovie…

Quelle est la nature de votre activité et qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ?

Je fais des films d’entreprise orientés Facebook / Instagram. Ce qui me distingue ? Tout d’abord la créativité. Je challenge toujours mes clients pour qu’ils essaient d’aller plus loin, qu’ils osent faire quelque chose de différent. Mes clients et moi avons gagné plusieurs prix à l’international pour l’originalité des films que nous avons produits ensemble. Ensuite, nous avons un niveau de qualité et de finition supérieur à la majorité de nos concurrents. Cactus Audiovisual, ça n’est pas que moi : je suis le chef d’orchestre d’un réseau de prestataires audiovisuels éprouvés dans le temps, qui mettent leur spécialité à la disposition de mes clients.

Quelles ont été vos motivations et/ou objectifs pour rejoindre BNI ?

J’ai été invité par l’excellent Jacques Permentier, du Groupe BNI Bruxelles Louise (un traducteur avec qui je travaille et que je recommande chaudement) à assister à une réunion et j’ai été immédiatement séduit. Pas de visite de musée ou de restaurants chics, mais que du networking. J’avais déjà testé plusieurs autres réseaux d’affaires, mais aucun d’entre eux n’était aussi spécifiquement dédié au business… J’ai postulé directement après ma seconde réunion. Cela fait maintenant 3 ans et je ne compte pas arrêter demain ! 

Avez-vous eu des fonctions au sein du Groupe ? Si oui, quels en ont été les bénéfices (personnels et professionnels) ?

Je me suis occupé de la communication vers l’extérieur (Facebook) pour le Groupe BNI bruxelles Louise, puis j’ai fait partie du Comité des Membres et ai été Coordinateur d’Événements au BNI Waterloo Impérial. Je m’occuperai de la minute de formation pour le prochain mandat et peut-être, avec un peu de chance si mon activité me le permet, je produirai quelques vidéos de formation BNI de mon cru. À suivre !

Vous avez participé au concours vidéo BNI pour la Convention Internationale 2019. Qu’est-ce qui vous a motivé ?

Quand j’ai pris connaissance du concours, je me suis dit deux choses : « C’est dans mes cordes » et « Aurore (Delsoir, photographe) est un Membre parfait pour raconter l’histoire demandée par le concours ». C’est rare d’avoir l’occasion de participer à un concours international et tout se mettait en place pour que je puisse tenter ma chance. C’est ce que j’ai fait et ça a payé.

Comment votre Groupe et vos co-Membres ont-ils accueilli votre sélection dans le top 10, puis le top 3 ?

C’était horrible, tout le monde a commencé à m’insulter !!! Non, le Groupe était ravi, évidemment. Surtout que je n’étais pas seul à faire la vidéo : Aurore, Jennifer et Delphine ont également participé à l’aventure, donc tout le monde était très enthousiaste. Mais il n’y a pas eu qu’eux. Il s’avère que j’ai apparemment un peu représenté le BNI francophone face au Monde lors de ce concours et j’ai reçu pas mal de soutien d’autres Groupes BNI belges et français.

Cette mise en avant vous a-t-elle permis d’être contacté par d’autres Membres ?

Oui, j’ai été contacté par des Membres d’autres Groupes BNI pour qu’on travaille ensemble. Je pense que les vidéos que je présente au BNI ont un côté décalé qui parle aux Membres qui veulent faire quelque chose de différent. La vidéo sera également projetée lors de la convention BNI à Varsovie et j’espère que d’autres personnes me contacteront grâce à ma participation à ce concours. Ce qui m’a vraiment fait plaisir c'est que, malgré l’élection du participant indien comme gagnant du concours, les organisateurs ont eu tellement de mal à départager les vidéos qu’ils m’ont accordé le même prix que le vainqueur.

Pouvez-vous nous raconter une anecdote en rapport avec BNI que vous souhaiteriez partager avec les Membres BNI ? (Recommandation, performance, rencontre, projet réussi, etc.)

Ça n’est pas la première vidéo qui parle du BNI que je réalise. J’en avais déjà fait une pour le Groupe BNI Bruxelles Louise et une pour le Groupe BNI Waterloo Impérial, juste pour le plaisir de tenter une bonne auto promotion et de montrer mon savoir-faire à mes co-Membres. Ces vidéos ont eu pour résultat de me donner la chance de pouvoir travailler directement avec mes directeurs régionaux ! J’ai donc eu l’occasion de faire personnellement connaissance d’Alex et Gene et ce fut une très chouette expérience.

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont vous faites des affaires ?

Je travaille beaucoup, mais on ne sait jamais de quoi l’avenir peut être fait. Comme je ne sous-estime pas une éventuelle perte de clients, il me fallait un moyen pour continuer à renouveler mes contacts de façon efficace. Le BNI me permet de faire ça.

Aujourd’hui, c’est ma seule façon de faire du networking et en plus, ça fonctionne ! Du coup, je ne ressens plus le besoin de faire de démarchage en dehors du BNI.

Les contacts du BNI m’ont également aidé pour a préparation de certaines productions. Pour SEAT par exemple, nous devions tester des explosifs et il nous fallait un endroit dégagé pour le faire. Le lendemain, nous avons eu accès à un champ non cultivé grâce aux contacts d’un de mes co-Membres, ce qui nous a permis de faire les tests.

Que souhaitez-vous mettre en avant auprès des Membres BNI ? (Demande spécifique, nouvelle offre, etc.)

Votre activité, votre produit méritent une vidéo exceptionnelle : contactez-moi, on en parle. La dernière vidéo de recrutement que j’ai réalisée a été vue 150 000 fois sans publicité et a aidé à recruter deux fois plus de collaborateurs que prévu par le client.

 

cactus-logo-2016-400x81-tr.png

 

Mots-clés: business, échange, réseaux d'affaires, réussite, BNI Belgique francophone, vidéo, BNI Waterloo Imperial, vidéaste, réalisation, concours vidéo