« Le développement des sphères crée un sentiment d’appartenance »

159

Membre BNI depuis 6 ans, Bruno BESLAND est également Ambassadeur du Groupe BNI Isotope depuis 7 mois. Il nous parle de sa mission….

Depuis quand êtes-vous au sein de BNI ? Quand êtes-vous devenu Ambassadeur ?

Je fais partie du Groupe BNI Efficience depuis sa création, il y a bientôt 6 ans, et je suis Ambassadeur du Groupe Isotope depuis 7 mois. 

Racontez-nous votre histoire BNI !

J’ai créé mon studio de création graphique Neosema en 2005, après un parcours en agence de design, afin de mettre mes compétences au service des entrepreneurs, PME et des responsables marketing et communication indépendants.

Confronté à l’isolement de l’entrepreneur, j’ai visité plusieurs « clubs » d’entrepreneurs locaux, souvent créés à l’initiative de collectivités et j’ai trouvé que les relations étaient plutôt superficielles, peu orientées business et compliquées lorsque la profession était déjà représentée.

La visite d’un Groupe BNI à Paris a changé cette perception… Les Membres étaient à l’écoute et investis dans la réussite de chacun, les échanges enrichissants, efficaces et fun ! Dès lors, j’ai accompagné Valérie Barbereau lors de la création du Groupe de Colombes…

Comment utilisez-vous les sphères professionnelles en tant qu’Ambassadeur ?

Le développement des sphères professionnelles crée une formidable synergie entre les Membres et permet de générer rapidement du business pour les nouveaux Membres, en créant un sentiment d’appartenance à une équipe déjà bien formée à la méthode BNI.

Un exemple : pour créer de la notoriété et de la visibilité, la sphère Immobilier de notre Groupe m’a demandé de réaliser une annonce presse dans le journal de la ville mettant en évidence la complémentarité de leurs métiers et leur professionnalisme.

Une belle interaction entre les sphères Communication et Immobilier !

Comment faites-vous prendre conscience aux Membres autour de vous qu’ils sont des acteurs économiques de leurs territoires ?

J’ai initié un lien avec la mairie de Colombes, notamment avec les services du Développement économique, pour que notre Groupe devienne un partenaire des initiatives entrepreneuriales. Ils ont été très intéressés par nos réunions et le fonctionnement du Groupe et nous invitent aux événements locaux liés au développement économique et aux initiatives entrepreneuriales.

Notre Groupe a comblé un vide entre les actions locales pour les créateurs d’entreprises et le club des grandes entreprises implantés localement.

Parlez-nous de ce que vous avez mis en place…

Nous avons mis en place, pendant un certain temps, des conférence « sphères » de 10 minutes où chaque Membre prenait la parole en fonction d’un cas client précis. Cela a permis de bien identifier où commençait l’expertise d’un Membre et comment il pouvait passer le relais à un autre. Mais aussi de faire un focus sur les métiers dont nous avions besoin pour enrichir nos sphères et développer du business.

Que recommandez-vous aux DC et DZ qui vous lisent à ce sujet ?

Je leur recommanderais de vérifier que le choix de la sphère est pertinent, car au-delà du secteur d’activité, c’est surtout la cible des clients recherchés qui définit notre sphère.

Quel est le retour des Membres et des Visiteurs face à votre utilisation des sphères professionnelles ?

Le retour des Visiteurs est très positif, car les sphères créent une dynamique importante entre les Membres et des interactions professionnelles avec les Visiteurs qui comprennent très bien la force d’un réseau de compétences complémentaires. Notamment lors des événements « Métiers » et des Journées des Visiteurs.

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ DE BRUNO : www.linkedin.com/in/bruno-besland