Le 3e Groupe BNI de Corse mise sur le vert !

1147

Sébastien RISTORI est Membre fondateur et Président du Groupe BNI Sud Corse. Il nous explique les objectifs inédits qu’il s’est fixés pour son mandat.

Racontez-nous la genèse de votre Groupe BNI…

Notre Groupe a été créé en janvier 2021, après plusieurs mois de rencontres et d’échanges avec des personnes intéressées. Robert Ducos a été le premier Président et nous avons constitué, avec Ange Romani, alors Secrétaire-Trésorier, un noyau dur pour développer notre réseau. En un an, le 3e Groupe BNI de Corse lancé par notre Directrice Consultante, Nadia Munoz-Bonardi, a pris du galon : plus de 1,3 million de MPB, plus de 35 Membres, et un lancement officiel réussi qui a suscité l’intérêt de dirigeants d’entreprises, d’officiels et de journalistes en décembre dernier !  À ce jour, et sans que cette liste ne soit exhaustive, de nombreuses professions sont représentées : épicerie fine, locations de bateaux haut de gamme, expertise financière, plomberie, travaux de rénovation, architecture d’intérieur, accompagnement à la maîtrise d’ouvrages, vente et installation de piscines, personnalisation de vêtements, confection de maillots de bain et pleins d’autres activités !

De quelle manière souhaitez-vous vous développer ?

Nous cherchons désormais de nouveaux profils de dirigeants d’entreprise pour étoffer le Groupe sur la durée dans les métiers de la fabrication artisanale agroalimentaire, dans les métiers bancaires et comptables, ou encore des métiers intégrés au secteur du tourisme qui constituent plus de 70% du PIB de la micro-région. J’espère également que nous ouvrirons dorénavant notre Groupe aux professions de santé dont la région sud Corse a tant besoin ! Nous comptons déjà nos pharmaciennes qui sont extrêmement bienveillantes avec nous tous en cette période sanitaire spéciale !

Sur quels axes avez-vous appuyé votre mandat de Président ?

Du côté de nos infomerciales et de nos objectifs, notre Groupe travaille chaque semaine sur une thématique : j’ai fortement axé ma mandature sur deux thèmes : valoriser son savoir-faire par un apprentissage permanent avec les Membres afin de développer son argumentaire business et réfléchir à l’implication de nos TPE et PME dans le développement durable, ainsi que la préservation du climat à notre échelle ! Enfin, à titre personnel, je me suis fixé d’atteindre 1,5 million d’€ de MPB et une parité totale. Nous avons encore 2 petits mois pour réussir !

Pouvez-vous nous donner des exemples de ces informerciales à thème ?

Sur la thématique « Apprendre à vendre », les Membres ont été invités à proposer en 30 secondes, à un seul membre de leur choix, un produit ou un service issu de leur activité. Si le Membre était susceptible de l’acheter dans l’année à venir et se montrait intéressé, le participant était sélectionné pour la meilleure informerciale. Si ce n’était pas le cas, c’est que le Membre choisi ne correspondait pas à la cible et qu’un Tête-à-tête s’imposait, ce qu’ils organisaient dans la foulée pour améliorer leur infomerciale et leur argumentaire recommandation ! 

J’ai également organisé, ce que je conseille de faire deux fois par an, un Tête-à-tête BNI Dating ! On sort un peu des sentiers battus et je demande aux Membres d’échanger en 10 minutes sur 3 tours de table en face à face, pour proposer leur offre et décrocher un rendez-vous commercial dans la semaine avec un co-Membre. 

On fait cela sur 30 minutes en réunion. Résultat : 60% des Membres ont organisé un vrai Tête-à-tête la semaine qui a suivi ! Cela a boosté les recommandations et le MPB en un temps record. Voilà qui est utile pour dynamiser un Groupe qui se laisse gagner par la routine.

Ensuite, j’ai associé les Membres a une réflexion plus « verte » : quel impact durable pouvons-nous donner à la société (en dehors du greenwashing en entreprise évidemment) à nos clients ? Est-ce que l’argument « vert » facilite les recommandations sur certains types d’activité ? » Au-delà du « Comment allez-vous me recommander sur la seule base de mon business », c’est « Recommandez-moi aussi sur mes pratiques durables et voilà ce que j’apporte. » 

Il s’agit d’apprendre à donner et convaincre les Membres que d’autres pistes de développement conduisent à sensibiliser d’autres clients qui ont des attentes et des aspirations durables. Ce type d’informerciale à faire de temps à autre est une sorte de boite à idées que l’on partage sur des aspects de nos entreprises ! Et au total, 3 recommandations ces deux derniers mois ont été concrétisées, tandis qu’elles contenaient un fort argument écologique. Est-ce que cela a pesé dans le choix du client ? Nous le saurons plus tard !  

CONTACTER SÉBASTIEN