« 2 mois après avoir quitté BNI, j’ai compris qu’il manquait quelque chose à mon développement. »

1891

Florence WEIBEL a croisé la route de BNI en 2017. Une séparation et des retrouvailles plus tard, la voici dans le Groupe Saint-Ghislain Platinium avec la certitude qu’elle ne peut plus se passer de BNI tant la méthode lui a apporté, sur le plan professionnel comme personnel.

Parlez-nous de votre activité…

Je suis restauratrice. Mon mari et moi avons créé notre restaurant « Le Bouton D’or – Roch et Florence » en 2010.

Quelle est la spécialité de votre restaurant ? Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ?

Nous sommes un petit restaurant, nous ne travaillons qu’à deux. Nous prônons le circuit court, l’artisanat local et le fait maison. De plus, nous sommes dépositaires pour la marque de cigares Davidoff et avons même aménagé un cigare lounge.

Quand êtes-vous devenue Membre BNI ?

À l’origine, en 2017, lorsque j’ai intégré le Groupe de Soignies, que j’ai quitté en 2020 après avoir eu 3 Groupes en tant que Directrice Consultante. Je suis revenue dans le Groupe de Saint-Ghislain fin novembre 2022.

Justement, racontez-nous ces changements de cap…

Ancienne DC BNI Belgique francophone, j’ai décidé de redevenir Membre… Lors de la fusion entre BNI Belgique francophone et BNI France, j’ai décidé d’arrêter ma collaboration avec BNI et de me recentrer sur mon établissement…

Au bout de 2 mois, quelque chose manquait à mon développement, aussi bien personnel que professionnel. J’ai donc pris la décision de réintégrer un Groupe BNI et j’ai postulé dans celui de Saint-Ghislain Platinum.

Grâce à mon expérience en tant qu’Ambassadrice puis Directrice, j’ai pu intégrer et développer la méthode BNI dans mon quotidien, ce qui m’a permis au bout de 3 mois en tant que Membre d’atteindre un IDP à 100 points.

Plus besoin de réfléchir pour faire des recos à mes co-Membres, tout est devenu instinctif, et les recos viennent à moi toute seule.

Je conseille vivement à chaque Membre BNI de développer au maximum les liens avec les Ambassadeurs et Directeurs afin que ceux-ci puissent leurs transmettre au mieux la méthode, car quand elle est appliquée pleinement, le retour est exponentiel…

Comment aviez-vous connu BNI ?

À l’époque, grâce à des clients qui m’avaient invitée à une réunion avant le lancement du Groupe de Soignies.

Qu’est-ce qui vous motive et que vous appréciez le plus dans votre Groupe BNI ?

Le fait de se voir toutes les semaines, l’échange, la collaboration et le plaisir de rencontrer des professionnels avec la même philosophie que moi.

Quelles ont été vos motivations et/ou objectifs pour rejoindre BNI ?

Comme dit précédemment, après avoir quitté l’équipe de Directeurs Consultants, j’avais souhaité me recentrer sur mon activité professionnelle. Au bout de deux mois, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas dissocier mon activité de BNI. Les deux étaient liés. Tout ce que BNI m’avait apporté depuis 2007 ne pouvait pas partir aux oubliettes ! Après, le choix du Groupe de Saint-Ghislain s’est fait tout naturellement.

Avez-vous eu des fonctions au sein du Groupe ? Si oui, quels en ont été les bénéfices ?

Je serai Vice-Présidente à la prochaine mandature.

Souhaiteriez-vous prendre d’autres fonctions au sein de votre Groupe ? Si oui, pour quelles raisons ?

Oui, la fonction que l’on me proposera ! Je pars du principe que si l’on me propose un rôle, c’est que l’on m’en croit capable et que l’on a confiance en moi pour l’assumer. C’est donc tout naturellement que j’accepterai ce qui viendra.

Que vous a rapporté votre investissement dans BNI ?

Depuis fin novembre 2022, j’ai déjà un chiffre de 15 043 € reçus, 57 934 € donnés, j’ai reçu 72 recos et en ai donné 38. Je trouve ça énorme en si peu de temps, donc j’ai déjà tout gagné. Et j’y ai aussi gagné de nouveaux clients, de nouveaux collaborateurs, de nouveaux amis.

Quel est la meilleure affaire que vous ayez pu faire chez BNI en 2022 ?

J’ai été surprise, car oui, les Membres me connaissaient déjà, mais ça n’est pas pour ça qu’ils allaient me faire confiance directement. Dans les 3 mois qui ont suivi mon retour, j’ai atteint les 100 points aux IDP et j’ai déjà parrainé deux personnes au sein de mon Groupe qui sont devenus directement des membres très actifs.

Dans votre Groupe, qui tenez-vous à remercier et pourquoi ?

Tout le monde. Je ne souhaite pas mettre en avant quelqu’un en particulier car pour moi, le résultat est dû à un travail d’équipe et non un travail individuel.

Pourquoi s’engager à nouveau comme Membre au sein de BNI selon vous ?

BNI apporte plein de choses, autant sur le plan professionnel que sur le plan privé. Je peux dire maintenant que BNI vient naturellement à moi. Les gens (clients ou amis) m’appellent directement quand ils recherchent une personne de confiance pour savoir si j’ai quelqu’un dans mon carnet d’adresses et ça, c’est une belle reconnaissance. Quand on hésite à renouveler, il faut se poser les bonnes questions. Se fixer des objectifs personnels et se demander pourquoi on ne les a pas atteints. Et surtout se demander comment on aurait pu améliorer son implication avant de regarder ce que les autres nous ont apporté. Autre chose importante, il faut être conscient que BNI fonctionne à long terme et non sur 1 an. Il faut voir plus loin, Rome ne s’est pas faite en un jour… les relations significatives et la confiance non plus.

Souhaitez-vous nous raconter une autre anecdote ou faire une demande spécifique ?

Ma demande spécifique est la suivante : si vous intégrez un Groupe BNI, faites-le à fond. Cela prend du temps, mais sur le long terme, ça paie… Impliquez-vous, soyez en contact avec votre DC et votre RD, ils ont dans les mains toutes les clés de votre futur réussite BNI. Remettez-vous en question, faites-vous aider par vos co-Membres et surtout, croyez en vous et en vos capacités.

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ DE FLORENCE : www.leboutondor.be

CONTACTER FLORENCE