« Avec BNI, nous maîtrisons mieux notre développement. »

650

Fabrice GARCIA est Membre du Groupe BNI Business Class, dans l’Isère, depuis septembre 2020. Il nous explique combien il est important de ne pas hésiter à renouveler son adhésion.

Comment avez-vous connu BNI ?

Par l’intermédiaire de Jean-Luc Ferrand, gérant du magasin Plein Ciel de St Jean-de-Soudain, lui-même Membre pendant 5 ans du Groupe BNI Business Tour (La Tour du Pin). J’ai eu l’occasion de le remplacer lors d’une de ses réunions.

Qu’est-ce qui vous motive et que vous appréciez le plus dans votre Groupe BNI ?

J’avoue qu’intégrer un Groupe aussi important est intimidant, mais savoir qu’on peut s’entourer de professionnels de confiance prêts à vous aider, motive à s’investir.

C’est en effet très motivant de savoir qu’on peut développer son business de façon efficace et pérenne grâce au marketing de recommandation.

Le Groupe est une force, un gain de temps énorme d’une redoutable efficacité si on exploite au mieux le cadre et les outils BNI.

L’autre point important à mes yeux réside dans la structure même de BNI, qui permet la formation continue et les échanges d’expériences. Grâce notamment à l’intervention hebdomadaire du Coordinateur d’Éducation, qui chaque semaine, traite d’un sujet en relation avec les besoins du Groupe ou les points à améliorer. Les sujets sont nombreux ! Mais aussi les différents ateliers proposés par la région aux Membres pour se former.

Ce qui est appréciable aussi, c’est l’appui du Comité des Mentors : le suivi qu’ils font est formidable. Si vous avez une perte de motivation, ils sont là pour vous épauler.

Quelle activité professionnelle représentez-vous au sein de votre Groupe ? 

Je représente l’activité Mobilier de bureau au sein de mon Groupe BNI Business Class. Nous proposons aux entreprises d’agencer leurs espaces de travail, ou tout autre lieu dans l’entreprise : bureaux, vestiaires, entrepôts, salles de réunion, open-spaces, espaces de convivialité etc. Nous proposons des plans 2 et 3D afin que nos clients puissent se projeter dans leurs futurs espaces.

Quel est le nom de votre société ? 

Depuis le 1er mars 2022, notre entreprise se nomme PG Bureau. Nous faisons partie du Réseau Plein Ciel, spécialiste de la fourniture et du mobilier de bureau en France.

J’occupe le poste de responsable commercial depuis 11 ans

Quelle est la spécialité de votre société ? 

Plutôt que de parler de spécialité, je parlerais plutôt de spécificité. Nous avons à la fois une activité B to C avec un magasin Plein Ciel de 350m², une formidable vitrine en Nord Isère…

Et nous avons par ailleurs une activité B to B qui représente 80% de notre activité. Nous répondons aux besoins des entreprises et des particuliers (en fourniture et mobilier de bureau) que nous livrons partout en France en 24h/48h.

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ? 

La plus-value qui nous caractérise par rapport à nos concurrents réside dans notre disponibilité et notre réactivité. Nous sommes très proches de nos clients. Pour la partie fourniture de bureau, nous prenons le temps de les conseiller dans le choix des produits (le bon produit au bon usage) et nous leur mettons en place des outils pour maitriser leurs budgets : site de commande en ligne, revue de compte, suivi personnalisé…

Pour le mobilier de bureau, nous gérons les dossiers de A à Z : prise des cotes, plan 2 et 3D, livraison, installation du mobilier et évacuation des déchets.

Quelles ont été vos objectifs pour rejoindre BNI ?

Nous sommes une entreprise de 7 personnes et il est parfois compliqué de conquérir de nouveaux marchés. Dans notre domaine d’activité, la concurrence est rude et le web prend chaque année une part plus importante.

L’objectif d’intégrer un Groupe BNI était de résister à la concurrence, de continuer à nous démarquer de nos confrères par le suivi et le conseil client. Grâce à mon Groupe BNI, nous pouvons accentuer notre stratégie commerciale de développement local, et mettre en avant nos atouts. Il nous faudrait un budget colossal si nous devions embaucher des commerciaux ou investir dans un budget com. Avec BNI, nous maitrisons mieux notre développement.

Avez-vous eu des fonctions au sein du Groupe ? Si oui, quels en ont été les bénéfices personnels et professionnels ?

J’ai occupé le poste de Responsable d’Accueil et celui de Responsable des Événements.

Quand je suis rentré en septembre 2020, je me suis tout de suite proposé pour prendre un poste. Je ne pensais pas qu’on répondrait à ma demande 6 mois après mon arrivée en me positionnant à l’Accueil !

Être le premier contact avec les Invités et les Membres et le plus sûr moyen de faire du business rapidement.

Par la suite, le poste de Responsable des Évènements m’a permis d’être le relai des évènements de mes co-Membres et d’organiser des soirées off afin de les connaître autrement.

Que vous a rapporté votre investissement dans BNI ? 

Si l’on parle en termes de CA, j’ai perçu un plus de 102 000€ de business en un peu moins de 3 ans. En termes de connexion humaine, c’est plus de 180 Tête-à-tête où j’ai pu échanger sur des savoir-faire, des conseils, voire même des compétences. Ce n’est pas forcément quantifiable, mais l’état d’esprit d’entraide et de bienveillance qui règne au sein du Groupe n’a pas de prix.

En termes de connexion humaine, nous avons aussi l’appui de notre Directrice Régionale Bianca Clapot et toute son équipe (Alice, Marion…) Par l’organisation des Coffee Talk, réunions régionales ou, comme dernièrement, notre Summercamp qui a réuni les Groupes de la région Isère, Savoie et Haute-Savoie. Ce sont de formidables moments pour élargir son réseau avec des Membres qui ont les mêmes exigences de qualité, de professionnalisme dans une ambiance bienveillante et dynamique.

Par ailleurs, mon investissement, mon organisation, ont sûrement incité mes Co-membres à me proposer au poste de Président.

Quelle est la meilleure affaire que vous ayez pu faire chez BNI ?

Il n’y a pas de meilleure affaire ou de petits business. Je dis souvent à mon équipe commerciale qu’il n’y a pas de petits clients, mais uniquement des clients. Une petite affaire d’aujourd’hui peut apporter une grosse affaire demain. Le bilan est forcément positif !

Quel MPB vous a surpris ? Comment voyez-vous votre adhésion aujourd’hui ?

Je suis toujours content de recevoir un Merci Pour le Business, car je me dis que ma reco a eu une finalité favorable. Je ne me pose plus la question de la légitimité de mon adhésion. Je sais que j’ai fait le bon choix.

Dans votre Groupe, qui tenez-vous à remercier et pourquoi ? 

Je pense tout d’abord à Nicolas Vianney-Liaud, de Eyescape (un Escape Game au centre-ville de Bourgoin), Ambassadeur en région, qui œuvre beaucoup pour notre Groupe. Grâce à ses compétences informatiques (mise en place d’un Google Drive pour le Comité de Pilotage, montage vidéo pour les JDI, billets web, etc.) et son expérience d’ancien Président du Groupe BNI Business Class, Il reste toujours disponible pour nous trouver des solutions. C’est une chance de l’avoir dans notre Groupe.

Je tiens aussi à remercier Nadège Sotton (Chateau De Rajat), Vice-Présidente, Baptiste Boudon (Cuisines Schmitt) et Céline BOIRON (Institut Thebaide), qui effectuent un travail remarquable à mes côtés pour cette mandature de 9 mois. Cette aventure ne serait pas possible sans eux. Ce sont des soutiens permanents, forces de propositions, engagés pour que le Groupe avance. Je n’aurais pas espéré mieux pour cette présidence. Bien sûr, il y aurait beaucoup d’autres Membres à remercier qui chaque jeudi matin, vous rassurent, vous écoutent quand vous avez la tête dans le guidon.

Avez-vous créé un partenariat avec un Co-Membre ?

Je n’ai pas créé de partenariats pour le moment, mais des pistes sont en cours d’exploitation avec Aurélie Alexis de Alexis + (Les déménageurs Breton) pour notre montage mobilier (un essai a été fait sur un premier projet mobilier),.

Nous sommes aussi en discussion avec Florent Perez, coach sportif (Get Your Move) pour l’ergonomie au travail et la prévention des TMS.

Pourquoi s’engager longtemps au sein de BNI selon vous ? 

BNI ne peut pas être pris comme une activité « one shot » : j’arrive je prends, je pars. Il faut considérer BNI comme une course de fond, un marathon. Sinon, c’est la blessure, la désillusion.

Avant tout chose, il faut gagner la confiance de ses co-Membres par des infomerciales bien préparées. Participer aux différents comités, se montrer comme un partenaire fiable. Cette étape prend du temps avant d’avoir des retours positifs, avant d’alimenter la roue du moulin. C’est un travail qui ne peut s’inscrire que dans la durée. La première année permet de comprendre le fonctionnement de BNi et l’implication nécessaire. Il faut donc semer avant de récolter. Un engagement de 2 ans implique automatiquement le Membre dans une attitude et une posture de conquête et de volonté de réussite.

Après, à chacun d’organiser son plan de développement commercial. Si un Membre hésite à renouveler, je lui demanderais de retrouver l’essence même de ce qui l’a motivé à postuler la première fois. On peut avoir des moments de lassitude, de démotivation, mais quand on sait que le marketing de recommandation fonctionne, la question est vite répondue !!!

Souhaitez-vous nous raconter une autre anecdote ? 

Une histoire de retrouvailles !

À la suite d’un Tête-à-tête avec un ancien Membre BNI (parti au moment du Covid) j’ai pu entrer en contact avec la direction nationale des Cars Faure.

Lors de mon premier rendez-vous avec la direction, je tilte sur le nom du décisionnaire, Monsieur Cataldo, nom de jeune fille de ma maman.

À la fin du rendez-vous, face au comité directeur, j’interpelle mon interlocuteur sur l’origine italienne de son nom de famille et lui confie la coïncidence avec le nom de jeune fille de ma mère. Ce dernier, très surpris, s’empresse de me questionner sur ma famille. Après regroupement d’informations et confirmation, mon interlocuteur était bien le cousin de ma mère ! Ils s’étaient perdus de vue depuis plus de 40 ans !!!

Après un échange des coordonnées, ils se sont revus et sont depuis restés en contact.

Je n’ai pas obtenu le marché, mais j’ai rendu ma mère heureuse. Le monde est petit, et parfois, BNI rapproche le monde !

Que souhaitez-vous mettre en avant aujourd’hui auprès des Membres BNI ?  

Je souhaiterais mettre en avant auprès des Membres l’importance de l’ergonomie au travail.

Aujourd’hui, on ne peut plus parler de mobilier de bureau sans s’intéresser à la santé de nos clients. Les TMS ou les arrêts de travail représentent une partie des absentéismes qui coutent cher aux entreprises. Être bien installé au travail permet d’être plus efficient et efficace à son poste.

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ DE FABRICE : le mobilier de bureau : www.pgbureau.fr et les commandes de fourniture de bureau : https://easypap.pleinciel.fr/

CONTACTER FABRICE