« BNI permet d’avoir accès à un carnet d’adresses sans limite. »

1672

Marie TESNIÈRE a intégré le Groupe BNI BZH Dream Big en octobre 2021. Avocate, elle y a trouvé des partenaires et de fidèles recommandeurs.

Comment avez-vous connu BNI ? 

Par hasard ! J’ai été invitée à une réunion par Bélinda Turpin, je n’avais jamais entendu parler de BNI.

Qu’est-ce qui vous motive et que vous appréciez le plus dans votre Groupe BNI ?

Les Membres, évidemment ! Plus généralement, j’apprécie le fait que développer notre CA soit assumé et décomplexé : pas d’hypocrisie sur la raison pour laquelle nous sommes présents chaque semaine.  

Parlez-nous de votre activité…

Je suis avocate en droit social, au sein du cabinet Fidal Avocats.

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ? 

Ce qui distingue Fidal de ses concurrents : la pluridisciplinarité du cabinet, il y aura toujours la compétence nécessaire pour répondre à la moindre problématique pointue. 

Ce qui me distingue des concurrents : on m’a dit il y a quelques semaines que je ne ressemblais pas aux avocats ! Cela faisait référence à ma spontanéité, je suis simple et naturelle et accessible, je parle fort, je ris fort ! J’exerce ma profession avec sérieux, mais sans me prendre au sérieux.

Quelles ont été vos motivations pour rejoindre BNI ? 

Développer le portefeuille clients du bureau au sein duquel j’exerce (St Brieuc) et donc son CA. In fine, atteindre mes objectifs de CA pour obtenir une prime, voire une augmentation !

Avez-vous eu des fonctions au sein du Groupe ? Si oui, quels en ont été les bénéfices personnels et professionnels ? 

J’ai eu un rôle au Comité des Membres, j’ai été VP et Coordinateur des Réseaux. Pour les 3 fonctions, le bénéfice principal a été de sortir de ma zone de confort et prendre nécessairement davantage confiance en moi. La coordination des réseaux m’a permis de les maitriser davantage (sur la manière de rédiger un post, les trucs et astuces pour qu’il soit plus visible, percutant, etc.).

Que vous a rapporté votre investissement dans BNI ? 

Depuis mon adhésion en octobre 2021 : + de 47.000 € HT environ et des heures et des heures de rires qui n’ont pas de prix ! Également des connexions humaines que je ne peux quantifier, notamment des contacts avec des Membres BNI d’autres Groupes qui permettent également de développer le CA et son réseau.

Quelle est la meilleure affaire que vous ayez pu faire chez BNI ? 

Grâce à BNI, on m’a sollicitée afin d’être avocate en droit social pendant 1 an dans une structure ayant plus de 100 salariés. Au cours de cette année, j’ai pu effectuer des missions de conseil et de formation directement auprès des équipes. Ces mêmes équipes m’ont également recommandée auprès d’autres entreprises pour des missions ponctuelles en contentieux. Un bilan positif évidemment en termes de CA, mais également en termes d’équipe. La bienveillance, l’humour, la générosité sont des qualités essentielles à mon sens et je les retrouve totalement au sein de mon Groupe. 

Dans votre Groupe, qui tenez-vous à remercier et pourquoi ? 

Une dédicace spéciale à Sandrine de Oliveira, pour son soutien et ses conseils sur le volet perso, qui m’ont aidée à faire face à quelques situations difficiles en 2023.

Et s’il est possible de faire une dédicace à une Membre qui a quitté le Groupe très récemment : Hélène Delmotte, pour son soutien et ses conseils sur le volet pro et perso. 

Avez-vous créé un partenariat avec un Co-Membre ?

Oui, avec Caroline Beaujard, dirigeante de la société Lazare Conseil, nous avons assuré la co-animation de conférences sur le thème : « Comment attirer et fidéliser des salariés ? ». 

 Au cours d’un Tête-à-tête, peu de temps après mon arrivée au sein du Groupe, nous avons remarqué que nous avions des synergies malgré nos professions totalement différentes. Caroline intervient auprès des entreprises pour travailler sur leur marque employeur d’un point de vue marketing, et pour ma part, je conseille les entreprises dans l’amélioration de leur marque employeur d’un point de vue droit social/RH. Nous avons lancé timidement notre 1ère conférence en juin 2022 où une vingtaine de clients du bureau étaient présents. En 2024, nous organisons une tournée bretonne sur ce thème ! Fidal Avocats étant notamment implanté dans chacun des départements bretons, la conférence sera donc animée depuis les différents bureaux de Fidal : St Brieuc, Rennes, Vannes/Lorient et Brest.

Caroline agrandit notre duo en intégrant un cabinet RH à notre conférence pour présenter une conférence encore plus complète.

Pourquoi s’engager longtemps au sein de BNI selon vous ? 

Pour le développement du réseau et l’aspect humain. Il n’y a pas que l’aspect chiffre d’affaires à prendre en considération. Il faut avoir une vision plus globale des avantages de BNI et ne pas rester purement comptable. 

BNI permet d’avoir accès à un carnet d’adresses sans limite, pas nécessairement pour développer son propre CA, mais aussi pour rencontrer plus de professionnels, lesquels peuvent aider par la suite à satisfaire un client, etc. 

Ainsi, par exemple, grâce à ma co-Membre CGP de Gan, Alexandra Le Floc’h, j’ai pu entrer en contact avec un service bien spécifique de GAN Assurance concernant l’assurance perte d’emploi du mandataire social. Mon interlocuteur, informé de mon appel, a pu me renseigner sur le côté très pratico-pratique du fonctionnement et traitement de ce type de dossier, ce qui m’a permis d’apporter un conseil très précis à mon client.  

Autre exemple : je co-anime des formations en droit social chaque trimestre. Grâce à ma co-Membre Sophie Tellier, qui vend des vélos bureaux, les participants ont pu, au cours d’une formation, passer une matinée sur un vélo bureau. D’un point de vue chiffre d’affaires, cela ne m’a rien rapporté, en revanche, le côté décalé et fun a plu aux clients et a fait parler sur les réseaux. Des exemples de ce type : j’en ai plusieurs ! 

Grâce à mes co-Membres, je peux répondre de manière plus percutante et pratique à mes clients, je sors clairement de mon cadre d’avocate et de conseil juridique, mais c’est une manière de les fidéliser et de leur donner le réflexe de me contacter dès qu’ils ont la moindre interrogation, même non juridique ou non liée au droit social. Je deviens ainsi un vrai partenaire et non plus un simple prestataire. 

Souhaitez-vous nous raconter une autre anecdote ? 

À l’automne 2023, une cliente (DRH) me contacte pour m’indiquer qu’un de leurs salariés a menacé de se suicider en raison de difficultés professionnelles. J’ai demandé à mes co-Membres BNI de l’aide sur le volet psy de ce dossier : qui contacter, des conseils, etc.

Tous les Membres ont répondu, allant du « Bon courage » à « Appelle-moi si tu veux qu’on en parle » et certains m’ont donné des noms. 

C’est ainsi que Sophie Tellier, de Bike’N Learn, m’a donné le nom et numéro de Pierrick Thomas, expert en RPS (ancien infirmier en hôpital psychiatrique) qui intervient dans les entreprises. 

Je l’ai contacté, nous avons fait connaissance autour d’un verre et nous avons décidé de créer une formation dédiée aux entreprises sur la santé mentale des salariés, intégrant son expertise et la mienne. Nous avons fixé une date de formation en février (repoussée car pas assez d’inscrits). Grâce à mon rôle de coordinateur des RS pour le Groupe BNI, je me lance et je fais un post sur Linkedin pour vendre/ parler de notre formation. 

Sous mon post, Leila Baudillon, de BNI Ile Maurice, qui était venue nous rendre visite et avec qui j’avais fait un Tête-à-tête à la suite de notre réunion, publie un commentaire en taguant une de ses co-Membres, Virginie Saramandif, car elle pense que ma formation devrait l’intéresser. J’ai ensuite réalisé un Tête-à-tête avec Virginie qui notamment anime des formations en entreprise sur la santé psychologique des salariés.

Au cours de notre Tête-à-Tête, nous lançons l’idée folle de créer quelque chose toutes les 2 en 2025 sur son territoire : Ile Maurice, voire la Réunion (où est également implanté Fidal).

A l’issue de ce Tête-à-tête : j’ai recommandé Virginie auprès de ma co-Membre Muguette Bruneau, j’ai recommandé Pierrick Thomas auprès de Virginie, et si en 2025, je pars effectivement pour l’Ile Maurice, je compte bien joindre l’agréable à l’utile et profiter de vacances au soleil, grâce à l’offre Travorium proposée par ma co-Membre Christelle Beyet, « complice de nos voyages pour voyager moins cher » ! 

Que souhaitez-vous mettre en avant aujourd’hui auprès des Membres BNI ?  

Ma casquette de formatrice. Outre le conseil et le contentieux (ce que font la plupart des avocats), j’anime des formations au cabinet pour les DRH, les juristes, les dirigeants, notamment sur les actualités en droit social, ou sur des thématiques bien spécifiques comme les addictions au travail, les accidents du travail et les maladies professionnelles etc.

J’interviens également directement chez le client, par exemple pour les managers (formation « Droits et devoirs des managers » afin de sensibiliser les managers/directeurs au droit du travail et à la nécessité de respecter les règles applicables sur la durée du travail, le harcèlement, la discrimination etc.), pour les élus du CSE (sur le fonctionnement du CSE, le référent harcèlement sexuel, …), pour les équipes RH sur toute problématique (travail des étrangers, la durée du travail, le droit du travail agricole etc.).

Les formations proposées au client en intra sont sur-mesure, adaptées à son activité, à son fonctionnement, à ses pratiques et se déroulent toujours dans la bonne humeur !

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ DE MARIE : https://www.fidal.com/fr

CONTACTER MARIE