« BNI rend le business plus confortable… »

436

Gwladys DERÉGNAUCOURT est Membre du Groupe BNI Paris Vallée de la Marne depuis juin dernier. Éditrice sur un marché de niche, elle nous dit tout ce que BNI a pu apporter au développement de sa société.

Parlez-nous de votre métier…

Je suis co-fondatrice de VisTonLivre, une maison d’édition spécialisée dans les livres personnalisés pour les enfants, avec une forte dimension liée aux handicaps visibles et invisibles.

Comment le grand public perçoit-il votre métier ? Est-ce qu’il existe de fausses perceptions ? 

Le public accueille très bien le concept. Cela reste néanmoins un marché de niche, car tout le monde n’est pas sensible à la lecture.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire ce métier ? Qu’appréciez-vous le plus ? 

C’est tout d’abord l’entrepreneuriat qui m’a attirée. Ensuite, pour me lancer, il me fallait un projet avec du sens et qui corresponde à mes valeurs. Ma meilleure amie, sensible au sujet du handicap car son fils est autiste, a eu cette idée folle de créer des livres personnalisés où la représentation du handicap chez l’enfant aurait sa place. Ce concept est inclusif : les livres sont écrits pour tous les enfants (dits typiques et atypiques) en primaire. Nous avons créé 2 versions de lecture : classique ou adaptée aux enfants dyslexiques. 

Pourriez-vous nous décrire une mission concrète que vous avez réalisée récemment ? 

Grâce à une recommandation BNI, nous allons effectuer une opération auprès d’enfants en situation sociale difficile et n’ayant pas forcément accès à la lecture dans leur cadre familial. L’association finance l’achat de 18 livres pour ces enfants et nous offrons notre temps à l’occasion de leur goûter de Noël pour les aider à personnaliser leurs histoires.

Quels sont vos projets pour votre activité ? 

Bien que la société ait été créée il y a bientôt 2 ans, la commercialisation n’a commencé qu’en septembre 2022. Nous voulons nous développer à l’échelle nationale, puis internationale.

Comment avez-vous connu BNI ?

 J’ai connu BNI via l’invitation d’un Membre du Groupe.

Qu’est-ce qui vous motive et que vous appréciez le plus dans votre Groupe BNI ? 

Voir le potentiel que le réseau apporte aux uns et aux autres, c’est fascinant ! Ce que j’apprécie le plus ? Retrouver des visages souriants et qui ont à cœur de donner un coup de main aux autres pour développer leur business.

Quelles ont été vos motivations et/ou objectifs pour rejoindre BNI ? 

Étant en démarrage d’activité, j’ai souhaité développer mon réseau afin de donner un coup de boost à mon chiffre d’affaires.

Avez-vous eu des fonctions au sein du Groupe ? Si oui, quels en ont été les bénéfices ?

Je suis actuellement Secrétaire-Trésorière. Cela a facilité mon intégration car je participe à la dynamique du Groupe par cette implication dans le Codir. Cela m’apporte également une bonne connaissance de mes co-Membres car c’est un rôle transversal. S’engager dans le Comité de pilotage permet en outre une bonne imprégnation de la méthode grâce aux formations dédiées, et une belle visibilité en dehors du Groupe. 

Souhaiteriez-vous prendre des fonctions au sein de votre Groupe ? Si oui, pour quelles raisons ? 

Sur le prochain mandat, je souhaite sortir du Codir pour laisser place à du sang neuf, mais rester dans le Comité de pilotage en prenant par exemple le poste de Coordinateur des RS ou Coordinateur d’Éducation. Pourquoi ? Pour me sentir utile, en apportant une valeur ajoutée au Groupe en plus de mon réseau.

Que vous a rapporté votre investissement dans BNI

BNI est aujourd’hui ma plus grosse source de CA en B to B. Notre réseau a considérablement grossi grâce à la puissance de la méthode BNI, que je recommande à tous les entrepreneurs de mon propre réseau !

Quel est la meilleure affaire que vous ayez pu faire chez BNI en 2022 ?

BNI me permet d’obtenir du volume par le biais des mises en relation. La recommandation facilite les prises de contact et les conclusions d’affaires. Une certaine confiance s’installe avant même les échanges. Cela rend le business plus confortable, car on s’éloigne du démarchage pur qui peut sembler parfois trop agressif dans l’approche.

Dans votre Groupe, qui tenez-vous à remercier et pourquoi ? 

Il y a eu autour de mon projet une vraie cohésion entre les Membres pour le soutenir. Des recommandations ont été faites et ont amené du business : je remercie Sylvie Bellavoine (Cap Coach) et Nicolas Serero (Agence Belvédère). J’ai également pu rencontrer Dominique Carrie (D2C) qui nous accompagne désormais dans le pilotage de notre startup, ainsi que Jean-Christophe Vadée (Adevis) qui a réalisé notre site Internet sur-mesure. Mais je dois dire que je suis dans un Groupe extra qui me recommande généreusement : ils sont tous super !

Pourquoi s’engager longtemps au sein de BNI selon vous ? 

Selon moi, il faut du temps aux co-Membres d’un Groupe pour apprendre à se connaître, à se faire confiance, pour ensuite pouvoir se recommander. C’est un investissement rentable et ce qui est certain, c’est que la méthode fonctionne. Appliquer le « Qui donne reçoit » est une valeur sûre. Cela change vraiment la façon de faire du business !

Souhaitez-vous nous raconter une autre anecdote ? 

Je voudrais souligner l’importance de faire des Demandes spécifiques à chaque infomerciale, conférence, ou Tête-à-tête, car au-delà de l’activité qu’exerce la personne, elle a surtout un réseau et il n’est pas rare que quelqu’un connaisse la personne recherchée.

Que souhaitez-vous mettre en avant aujourd’hui auprès des Membres BNI ?  

Aujourd’hui, notre plus gros enjeu est de faire rapidement du volume ou de trouver un investisseur pour augmenter le budget communication.

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ DE GWLADYS : www.vistonlivre.fr

CONTACTER GWLADYS