« Grâce à BNI, j’ai appris sur moi et sur mon métier. »

478

Membre du Groupe BNI Wake Up depuis sa fondation en avril 2020, Jean-Charles GASSEAU nous parle de son métier très particulier de dépollution des sols…

Parlez-nous de votre métier pour le moins pas commun…

Je représente en effet un métier très particulier : je suis conseil en dépollution des sols, au travers de ma structure EXACT Environnement, dont je suis gérant et fondateur. Dans tout projet de construction, à partir du moment où il y a de la pollution dans les sols ou les eaux souterraines impactant le projet, j’interviens auprès de mon client pour apporter la réponse exacte à son problème, à la fois en termes d’études que de travaux de dépollution.

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ?

Mon indépendance, ma réactivité, et ma capacité à parler à la fois le langage des promoteurs et architectes, des bureaux d’études spécialisés et entreprises de travaux de dépollution !

Quelles ont été vos motivations pour rejoindre BNI ?

Avant toute chose, et encore plus en cette période compliquée, ma première motivation a été : du lien, du lien et du lien ! Aujourd’hui, j’adore briller en société (pro ou perso) en sortant la carte d’un co-Membre : « Tu fais des travaux chez toi ? Besoin d’un archi d’intérieur ou d’une entreprise de travaux ? T’as des soucis avec ton patron ? Je connais une top avocate en Droit du Travail, laisse-moi te la présenter. Tu t’es fait bananer par ton assurance ? C’est parce que tu ne connais pas François, mon assureur, viens prendre un café mardi et je te le présenterai… »

En quoi votre métier est-il unique en son genre ? 

À vous de me le dire : vous avez déjà croisé mon métier à BNI ? 

Qu’est-ce qui vous passionne à ce sujet ?

Cela fait 20 ans que je fais ça et je ne m’en lasse pas. J’ai fait plus de 500 terrains dans ma carrière, et à chaque fois, je découvre de nouvelles choses. Mon métier fait appel à beaucoup de cordes : des connaissances en géologie, en droit de l’environnement, en chimie, en droit public et administratif. Et ce que j’adore plus que tout, ce sont les remerciements de mon client quand je viens de lui extraire cette petite écharde sous le pied, vous savez, celle qui fait un mal de chien et qu’on n’arrive pas à enlever !

Pouvez-vous nous raconter une anecdote en rapport avec BNI que vous souhaiteriez partager avec les Membres BNI ?

Que pensez-vous de mon logo ? C’est notre Directeur Artistique d’une agence de création visuelle qui me l’a fait. Depuis, j’ai l’impression d’être le PDG d’un grand groupe, avec ma propre charte graphique !

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont vous faites des affaires ?

J’ai appris sur moi et sur mon métier ! Parce que quand on est expert, on se perd dans son jargon, ses abréviations et on perd son auditoire. Avec les informerciales et les Tête-à-tête, j’ai appris à présenter mon métier à tout le monde, du coup je suis encore plus percutant en rendez-vous commercial.

Avez-vous eu des fonctions au sein du Groupe ? Si oui, quels en ont été les bénéfices (personnels et professionnels) ?

Le Groupe a moins d’un an, et j’ai eu deux fonctions. Lors du premier mandat, j’étais au Comité d’accueil chargé des Invités : premier arrivé sur Zoom le matin pour accueillir les Visiteurs. Pour ce deuxième mandat, je m’occupe des évènements, et je harcèle mes co-Membres avec les formations BNI et BNI Connect ! Au prochain mandat qui démarrera le 1er avril, je serai Vice-Président. Ce que j’en retire, à titre perso, c’est plus de visibilité auprès de mes co-Membres. La première étape du VCP en somme.

Que souhaitez-vous mettre en avant auprès des Membres BNI ?  

« Tout simplement » un métier particulier. Vous saviez qu’il existe plus de 400.000 sites pollués ou potentiellement pollués en France ? Et le plus gros propriétaire, c’est l’État. Alors mes demandes spécifiques tournent autour des DGS ou DST (Directeur Généraux des Services / Directeurs des Services Techniques) de toute commune de France ou de Navarre.

DÉCOUVRIR L’ACTIVITÉ DE JEAN-CHARLES : www.exact-env.fr

CONTACTER JEAN-CHARLES GASSEAU