« J’ai l’impression d’avoir démarré mon activité au quart de tour grâce à BNI ! »

2382

Gauthier RAMMAULT est Membre du Groupe BNI Paris Phœnix depuis début 2023. Il nous raconte comment BNI a donné un coup d’accélérateur à son activité peu connue de data scientist.

Comment avez-vous connu BNI ?

J’ai été contacté par Pauline, une de nos Membres, sur le réseau Shapr. Nous avons discuté et j’ai décidé de rencontrer le Groupe.

Qu’est-ce qui vous motive et que vous appréciez le plus dans votre Groupe BNI ?

Ce qui me motive dans le Groupe, c’est avant tout qu’il me met dans une démarche entrepreneuriale. On reste dans une dynamique pour développer son réseau chaque semaine. On discute avec d’autres entrepreneurs qui ont de l’expérience, qui pratiquent de bonnes habitudes et ont une compréhension du monde des entrepreneurs.

Quelle activité professionnelle représentez-vous au sein de votre Groupe ? 

Je suis data scientist, ce qui signifie que je suis spécialisé dans l’analyse de données et les modèles de réseaux neuronaux. Je suis chargé de créer des infrastructures de traitement, d’extraction et de chargement de données permettant d’obtenir et de prédire des informations stratégiques à partir de données brutes.

Quel est le nom de votre société ?

Ma marque s’appelle Datahydre, parce que les métiers de la data sont découpés, à l’heure où je vous parle, en trois grands métiers : Data Analyst, Data Scientist et Data Engineer, mais ils sont très connexes.

Quelle est la spécialité de votre société ?

Je suis freelance, mais je ne travaille pas nécessairement chez le client. Je suis plutôt un prestataire de services. Comme dans tous les métiers de l’informatique, je peux travailler à distance, ce qui explique que j’ai des clients partout en France et à l’étranger.

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ? 

Je suis incroyablement beau, haha !!! Il n’y a pas d’avantage spécifique à travailler avec moi. Les entreprises ont besoin de compétences techniques et organisationnelles que je peux fournir. Elles peuvent me trouver facilement sur LinkedIn en tapant les mots-clés nécessaires à leur activité.

Quels ont été vos motivations pour rejoindre BNI ?

Avant tout, j’apprends à communiquer efficacement autour de mon métier. Je me suis rendu compte que les exemples étaient les plus parlants.

Avez-vous eu des fonctions au sein du Groupe ? Si oui, quels en ont été les bénéfices ?

Je m’occupe des réseaux sociaux avec Nicolas. Le Groupe est très bien organisé pour tout, et c’est plutôt en tant que renfort ponctuel que j’interviens. Les bénéfices de cette tâche sont que j’ai appris des autres Membres en créant leur communication de la semaine.

Comment est perçue la spécificité de votre métier dans votre Groupe ?

C’est agréable parce que je suis arrivé dans le Groupe en même temps que l’avènement de Chat-GPT, Midjourney, l’intelligence artificielle. Mon métier avec les données tend vers l’IA, la détection et la création autonome. J’ai donc pu expliquer tous ces thèmes chaque semaine, et le Groupe est incroyablement en avance sur ce sujet.

Que vous a rapporté votre investissement dans BNI ?

Déjà des relations humaines. C’est bien plus pesant que l’on ne le croit, la solitude de l’entrepreneur, et c’est une chance de pouvoir échanger entre nous chaque semaine tous ensemble. Le Groupe est très soudé, donc on se voit les uns les autres tout au long de la semaine.

Et puis, j’y ai gagné un super réseau. Je travaille avec des entrepreneurs qui ont des années d’expérience derrière eux, et qui me demandent souvent : « Est-ce que tu ne connaîtrais pas quelqu’un qui… » En tant que jeune entrepreneur, je peux toujours répondre : « Oui, je vais te présenter untel. » Cela me donne une crédibilité incroyable.

Quelle est la meilleure affaire que vous ayez pu faire chez BNI ? 

Je suis constamment contacté par des start-up. Ces entreprises ont des besoins bien plus étendus que ma simple mission avec elles, et je peux les envoyer à mon réseau en sachant qu’elles sont entre de bonnes mains. Les projets avancent plus vite, prennent plus d’ampleur, et on ne va pas se mentir : on me rappelle beaucoup plus rapidement entre deux projets. J’ai l’impression d’avoir démarré mon activité au quart de tour grâce à BNI.

Dans votre Groupe, qui tenez-vous à remercier et pourquoi ? 

Sylvana ! Toujours Sylvana. Notre chauffeuse de salle, qui en plus d’être solaire, est l’une des premières à m’avoir fait confiance. Nous avons pu travailler avec elle sur Horysons, qui est une référence sur Paris en matière d’immobilier et qui est en train de percer en région.

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont vous faites des affaires ?

J’ai commencé avec eux, je n’avais jamais fait ça auparavant ! Je pense qu’ils m’ont donné la confiance nécessaire pour que ça fonctionne. Et j’en suis ravi.

Souhaitez-vous nous raconter une autre anecdote ? 

J’ai enfin remporté la coupe des speeches ! On apprend à formuler d’une certaine manière pour structurer son discours, et un jour, vous pouvez vous permettre de sortir un peu du cadre et faire sensation.

Que souhaitez-vous mettre en avant aujourd’hui auprès des Membres BNI ?  

Alors soyons fous, voyons ce que le réseau BNI a dans le ventre : « Cette semaine, je souhaiterais être recommandé auprès d’Olivier Rousteing, Léa Seydoux et Bilal Hassani pour organiser un resto entre amis. »

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ DE GAUTHIER : https://datahydre.com/

CONTACTER GAUTHIER