21/01/2021
Accueil Actualités Témoignages Membres Les pouvoirs magiques du réseau BNI !

Les pouvoirs magiques du réseau BNI !

Laurent MEURISSE est Président du Groupe BNI Cameyrac Esprits Mascaret, en Gironde et Martin HOUZET Membre du Groupe BNI Luchin, dans le département du Nord… 2 groupes, 2 régions, mais une même volonté de s’entraider.

Plantons tout d’abord le décor : Laurent MEURISSE a un beau-fils, Léo, en BTS Audiovisuel à Roubaix, en alternance.

Problème : l’entreprise qui devait prendre Léo en formation a cessé entre temps son activité et Léo sera exclu de sa formation s’il ne retrouve pas d’entreprise pour l’accueillir.

Réflexe du beau-père de Léo : faire appel au réseau BNI et demander de l’aide.

Résultat : Martin HOUZET, spécialiste en matériel audio et son, accueille Léo pour deux ans !

Parlez-nous de vos activités respectives…

L.M. : Je suis constructeur de maisons individuelles, pour le particulier et les investisseurs.

Ma société s’appelle Alpha Constructions groupe HDV, avec 3 enseignes ALPHA CONSTRUCTIONS, Couleur VILLAS et SO 9 HABITAT. Je suis responsable de l’agence de Saint-Loubès.

M.H. : Je suis commercial depuis 25 ans de AVN (Audio Vidéo Nord). Nous sommes spécialistes en intégration d’audio-visuel, fourniture, installation, mise en service, formation, maintenance et dans l’aménagement de salles de réunion ou de formation.

Quelles ont été vos motivations et/ou objectifs pour rejoindre BNI ?  

L.M. : J’avais entendu parler de la création d’un Groupe BNI à Libourne et j’ai voulu en savoir plus. J’ai cherché les coordonnées sur internet, et suis tombé sur Stéphane TERRAZA : le piège était refermé, je n’avais plus le choix ! Mon objectif était notamment de trouver des partenaires dans ma recherche de foncier pour répondre à la demande de mes clients, de trouver également des partenaires de confiance pour réaliser tous les travaux qui entourent la construction (terrassiers, charpentiers pour faire des abris et carports, agents immobiliers, paysagistes notaires, courtiers, gestionnaires de patrimoine…) Bref, un lieu où il y avait des choses à faire et des recommandations à s’échanger.

M.H. : Je souhaitais accroître mon business.

Comment êtes-vous entrés en contact au sujet de la recherche de Léo ?

L.M. : J’ai contacté Stéphane TERRAZA pour qu’il me donne la liste des Présidents des groupes BNI de la région Nord, convaincu que quelle que soit la région, l’esprit BNI resterait le même. Et j’avoue que je n’ai pas été déçu, car la plupart des Présidents de Groupes ont été ultra réactifs et ont relayé ma demande, sollicitant même leur propre réseau. Huit jours plus tard, Léo rencontrait Martin, que je remercie encore de sa démarche, de son accueil et de son accompagnement vis-à-vis de Léo.

M.H. : J’ai reçu le mail de Laurent par l’intermédiaire de mon Président, Hakim TIHANINE. J’en ai parlé avec notre direction et l’affaire a été pliée très rapidement. Par chance pour Léo, nous n’avions pas encore pris de stagiaire pour cette année et après un rendez-vous sur site, tout était au vert.

Comment se passe cette collaboration ?

M.H. : Très bien ! Léo est un jeune homme très agréable. Son intégration dans l’équipe technique s’est faite tout naturellement. Nous sommes partis pour partager 2 ans (au minimum) ensemble, et nous en sommes tous très heureux ! De plus, nos équipes techniques se sentent valorisées de former à leur tour un jeune car ils quasiment tous passés par l’apprentissage. Ils rendent en quelque sorte ce que d’autres on fait pour eux. Le fait que son recrutement soit passé par notre réseau BNI facilite énormément les choses. La confiance, qui est indispensable dans les relations humaines, était déjà présente dès les premiers échanges. Dans le cadre de Léo nous sommes également dans l’accompagnement car venant de Bordeaux, il découvre la région…

Vous avez tiré parti de votre réseau sans hésiter, avez-vous des conseils à donner aux Membres qui voudraient faire de même ?

L.M. : Nous sommes un réseau national et international, il faut absolument dépasser le stade du local. Le numérique rend tous nos interlocuteurs BNI accessibles et le monde est finalement très petit. Je suis originaire du Nord, je vis dans le Sud-Ouest depuis 20 ans et j’ai bien entendu encore de la famille dans le Nord. Vous imaginez bien que si je peux recommander les Membres d’un Groupe de la région, je n’hésiterai pas. Mon conseil ? Ne pas hésiter à s’appuyer sur nos forces et nos valeurs pour l’enrichissement professionnel et personnel de chacun car nous sommes une famille professionnelle

M.H. : Le BNI est une grande famille. Alors, oui, nous faisons du business assumé, mais pas que. Il ne faut pas s’arrêter à notre cercle BNI proche, mais vois plus loin… et ça marche !

Pensez-vous faire des affaires ensemble dans le futur ? 

L.M. : Dès que Martin ouvrira une antenne dans le Sud-Ouest, je serai son premier prescripteur !

M.H : Qui sait ? Ce que je peux dire, c’est que le jour où j’aurai besoin de contacts dans la région de Laurent, il se fera plaisir de répondre à mes attentes.

Pouvez-vous nous raconter une anecdote en rapport avec BNI que vous souhaiteriez partager avec les Membres BNI ?

M.H. : Lorsque que je suis rentré dans le Groupe BNI Luchin à son ouverture, en décembre dernier, mes premières recommandations sont venues de contacts provenant de notre Groupe, mais depuis quelques mois, je suis en relation avec Régis Koban, du Groupe BNI de Bondues, qui a eu besoin de mes services. Cette relation prend de plus en plus d’importances et les Mercis pour le Business sont là.

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont vous faites des affaires ?

M.H. : Avant BNI j’étais seul à faire des affaires. Depuis mon intégration, ma force de vente s’envole doucement, mais sûrement… Tous mes co-Membres deviennent des atouts indispensables à ma réussite.

Que souhaitez-vous mettre en avant auprès des Membres BNI ?  

M.H. : À mon tour de lancer ma demande spécifique ! Mon fils Arthur, 19 ans, en 3e année HEI (hautes études d’ingénieur) a un job étudiant de fin d’année (à partir de juillet 2021) à faire à l’étranger, pendant une durée de 1 à 2 mois, dans lequel l’anglais sera sa langue principale. Il aimerait trouver ce job d’été dans une société aéronautique, automobile ou encore dans les énergies renouvelables.

Vous pouvez le joindre au 06 51 96 95 69 ou par email à arthurhouzet04@gmail.com

JE DÉCOUVRE LES ACTIVITÉS DE LAURENT ET MARTIN :

www.alpha-constructions.net / https://www.audiovideonord.fr

CONTACTER MARTIN HOUZET
CONTACTER LAURENT MEURISSE

Photo par katemangostar – www.freepik.com

Most Popular

Le Groupe BNI Béthune Artois se dénude au profit d’une fondation !

Christophe DOUALLE est Directeur de Zone BNI Pas de Calais. L’un des 5 Groupes BNI qu’il gère, celui de Béthune Artois, a...

« 80% de mon business proviennent de recos BNI ! »

Anne LAURIENT est Membre du Groupe BNI 360 depuis novembre 2019. En recherche de réseau, elle a croisé la route de BNI,...

« J’aime découvrir l’histoire de mes co-Membres. »

C’est en août 2018 que Damien BONTEMS a intégré le Groupe BNI St Ghislain Platinium. À la tête d’une entreprise de bureautique,...

Une campagne pleine d’humour !

Christèle COORNAERT est Directrice Consultante BNI Les Hauts de Provence, et gérante de l'agence Sur le Pont. Elle a mis son équipe...

Recent Comments