« Une réunion BNI, ça regonfle à bloc ! »

1134

Ludovic BOURSE est Membre du Groupe BNI Béthune Artois depuis 2019.Il nous raconte comment il a concrétisé une idée qui a créé le buzz dans sa région.

Quelle activité professionnelle représentez-vous au sein de votre Groupe ? 

Je suis fondateur de la société R.A.M. ÉVÉNEMENTS, spécialisée dans les prestations événementielles pour particuliers et professionnels.

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ? 
La société fait de l’animation (présentation micro, animation dansante, sonorisation et éclairage d’événements) et se spécialise maintenant dans la vidéo pour les réunions publiques, webinaires… Le but de R.A.M. ÉVÉNEMENTS est de personnaliser au mieux la prestation selon les souhaits des clients.

Quelles ont été vos motivations et/ou objectifs pour rejoindre BNI ?

Il nous semblait essentiel de travailler et d’agrandir notre réseau de professionnels pour pouvoir développer la société.

Avez-vous eu des fonctions au sein du Groupe ?

Je suis depuis quelques semaines le nouveau Secrétaire-Trésorier de mon Groupe.

Durant le premier confinement, vous avez concrétisé une idée que vous aviez depuis un moment…

Je suis animateur depuis toujours, c’est d’ailleurs mon premier métier. J’ai fait de la radio pendant plusieurs années et mon micro n’est jamais loin. Avec l’arrivée des nouvelles technologies et la puissance d’internet aujourd’hui, je voulais mettre en place une branche vidéo depuis quelque temps. Durant le 1er confinement, j’ai décidé de transformer mon bureau en mini plateau TV pour y animer des quiz en direct sur les réseaux sociaux. Très vite, nous avons rencontré un énorme succès, avec toujours plus de participants. La presse locale nous met à l’honneur également, certains commerçants nous sollicitent pour nous soutenir en nous offrant quelques cadeaux (maroquinerie, place de cinéma…).

Et puis est arrivé le deuxième déconfinement…

Oui… Avec l’appel au secours qui se faisait de plus en plus entendre des restaurateurs, patrons de discothèque, sociétés d’événementiel, etc. Et là nous nous sommes dit : « C’est le moment, créons un plateau débat avec différents acteurs économiques, sociaux, culturels, à l’échelle locale ». L’idée était vraiment de donner la parole aux personnes que l’on croise au quotidien. J’ai lancé l’idée lors de mon infomerciale en réunion BNI et tout de suite mes co-Membres ont trouvé l’idée géniale et répondu présents sans hésiter.

Nous avons donc pris la décision, malgré l’arrêt total de notre activité, d’investir dans le matériel vidéo et le mobilier de notre plateau qui nous manquaient et en une semaine, le plateau était monté, la régie vidéo calée et les invités étaient autour de la table !

J’ai demandé à la municipalité de mon village l’accès à la salle pour y installer le plateau, pour avoir un espace suffisamment grand et spacieux pour pouvoir respecter les gestes barrières avec les personnes présentes. Mr Jean François JURCZYK, le maire de Vaudricourt, a été exceptionnel et a accepté de suite, je l’en remercie.

Comment se sont déroulés ces débats ?

Pour la 1ère émission, j’avais 5 invités autour de la table, dont 4 Membres BNI. Mon but était d’expliquer leur quotidien face à cette crise sanitaire, comment ils s’organisaient face à cette situation. Un expert-comptable était présent pour mettre en avant les aides et les accompagnements mis en place. Nous avions également la présence également d’un professionnel pour parler des risques psycho sociaux, qui peuvent être dramatiques si certaines personnes ne sont pas accompagnées durant cette période.
Le message était de rappeler la gravité de la situation pour de nombreux professionnels.

Des professionnels qui connaissent leur métier et qui avaient beaucoup de choses à dire… Si bien que nous avons obtenu 1,22 heure d’émission riche d’informations. Et je n’ai fait que la moitié de ce que j’avais en tête !

Quel sentiment éprouvez-vous maintenant que la première a eu lieu ?

Je sors de cette expérience vidé, mais tellement heureux et fier. Les invités étaient conquis par le moment qu’ils venaient de passer. La presse locale était également présente une nouvelle fois pour couvrir l’événement. La vidéo a été diffusée le lendemain sur Facebook et Youtube et a fait près de 3000 vues. Les retours sont très bons et très vite, de nombreuses de personnes m’ont contacté pour participer aux prochaines émissions. Aujourd’hui nous sommes à 5 émissions tournées avec des associations locales, un créateur de jeu de société, l’Office de Tourisme de Béthune Bruay…

Et maintenant ?

L’idée est de pourvoir pérenniser ce projet et de créer un nouveau support de communication pour la vie locale, trouver aussi d’autres thèmes… Cela passe également par la recherche de nouveaux locaux pour nous et par le fait d’avoir un studio avec un plateau fixe pour faciliter les tournages. Nous sommes déjà sur le pied de guerre pour développer cette activité vidéo, auprès des professionnels notamment, pour la présentation des vœux 2021, les réunions publiques (conseils municipaux, etc.) puisque notre régie vidéo reste mobile pour être installée dans les locaux de nos clients ou sur leurs événements.

Que vous apporte BNI dans tout cela ?

J’ai la chance d’être dans un Groupe BNI extra et qui me correspond parfaitement. Nous faisons du business sérieusement, sans nous prendre au sérieux (Happy Business) ! Depuis mon arrivée dans ce Groupe, je fais du business, mais surtout, j’apprends beaucoup de choses auprès d’autres professionnels et quand le moral est moins présent que d’habitude, il suffit d’assister à une réunion pour en ressortir regonflé à bloc, avec une envie de réussite.

JE CONTACTE LUDOVIC

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ ET L’ÉMISSION DE LUDOVIC : www.ramevenements.fr