actus

 

#TÉMOIGNAGE - « NOS MATINALES DE RENFORCEMENT DES SPHÈRES S’APPELLENT DESORMAIS DES MATINALES DE RECRUTEMENT ! »

14/10/2019

 

 

#TÉMOIGNAGE - « NOS MATINALES DE RENFORCEMENT DES SPHÈRES S’APPELLENT DESORMAIS DES MATINALES DE RECRUTEMENT ! »


14/10/2019

 

Sylvie Pichon a intégré BNI en 2013… Rédactrice en communication et formatrice en orthographe dans les entreprises, elle travaille maintenant différemment, au sein de la région Anjou Poitou, à la croissance de ses Groupes.

Combien d’années d’ancienneté avez-vous en tant que Directrice Consultante ?

Trois ans et demi… J’ai lancé mon premier Groupe BNI Haut Poitou Développement en juin 2016 et j’ai ensuite repris le Groupe BNI Pays Châtelleraudais en octobre 2018, après en avoir été Membre durant 5 ans.

Quel est pour vous l’importance de l'outil "Planning de renforcement des sphères professionnelles" ?

Il nous aide à structurer la croissance de nos Groupes. C’est une base à personnaliser en fonction de leurs besoins, de leurs forces, de leurs faiblesses… Il faut aussi que les Coordinateurs de Développement se l’approprient, d’où l’importance de leur formation. Ils doivent vraiment prendre conscience de la mission qui leur est confiée. Grandir pour grandir ne sert à rien. La croissance doit être expliquée, organisée, comprise et acceptée par tous si l’on veut qu’elle soit efficace à long terme.

Comment l’utilisez-vous ?

Encore une fois, c’est une base, une direction… Grâce à lui, nous « programmons » notre croissance en repérant nos métiers manquants. Depuis deux ans, le renforcement par sphère s’organise de manière beaucoup plus structurée. Avant, on intégrait les nouveaux Membres un par un, au fur et à mesure qu’ils étaient acceptés et peu importait la sphère à laquelle ils appartenaient. Cela créait souvent des déséquilibres et il se passait du temps avant que nous en prenions conscience. Aujourd’hui, nous pensons en amont à nos besoins, à nos manques. Dans la région Anjou Poitou, nos matinales de renforcement des sphères s’appellent désormais des matinales de recrutement : nous cherchons des profils comme pour nos entreprises. Cela a l’avantage d’être encore plus clair pour nos Invités… ils savent d’entrée que nous allons sélectionner l’un d’entre eux.

Quels résultats constatez-vous ?

Peu à peu, grâce à cette nouvelle manière d’envisager notre croissance, nous ne pensons plus qu’il faut par exemple gagner 8 Membres sur le prochain mandat, mais qu’il nous faudrait au moins 3 Membres pour rééquilibrer telle sphère par rapport aux autres, 2 Membres dans une autre pour compenser des départs, etc. Nous sommes moins « désordonnés » dans notre manière d’envisager l’avenir de nos Groupes.

Quel est votre conseil aux DC pour maximiser l’impact sur leur Groupe avec cet outil ?

Il faut d’abord trouver celui ou celle qui va porter ce projet de renforcement pendant six mois. Le Coordinateur de Croissance doit être un meneur, un inspirateur, il doit avoir un certain charisme et de la crédibilité auprès des Membres. Il faut qu’il soit organisé et donne envie au Groupe de le suivre dans cette progression. Servez-vous de cet outil pour lui expliquer votre projet, mais aussi à votre Comité Directeur et au Groupe tout entier… Ça n’est qu’une fois que l’ensemble aura compris et intégré l’intérêt de cette croissance organisée qu’il travaillera à sa réussite. Cela peut prendre du temps… Mais plus vos matinales sphères seront préparées, pro et cadrées, plus le message du Coordinateur sera clair, plus l’enthousiasme et parfois le grain de folie du Groupe seront palpables, plus les résultats seront probants.

Quelle est votre plus belle réussite auprès de vos Groupes ?  

Une matinale recrutement du Groupe BNI Pays Châtelleraudais spéciale « Communication et Événementiel » avec 28 Invités… c’était la fête ! Tous les Membres sans exception étaient mobilisés pour accueillir nos visiteurs. Cela a renforcé les liens, tout le monde était sur le pont. Forcément, on s’est présentés comme une véritable machine de guerre ! Mais paradoxalement, ça n’a pas été la matinale la plus prolifique en postulations. Cela nous a permis de comprendre qu’il fallait « cibler » nos Invités en amont. Comme lors d’une matinale « Auto Moto » de 13 Invités qui nous permis d’intégrer 3 nouveaux Membres, ou dernièrement celle du Groupe Haut Poitou Développement qui a recruté 3 nouveaux Membres avec une dizaine d’Invités bien « pensés ». Ces moments-là donnent de réels coups de boost aux Groupes ! On repart forcément plus forts…

Avez-vous un autre conseil à donner aux DC ?

Soyez patients... Ne vous focalisez pas sur l’objectif Temps, mais plutôt sur l’objectif Qualité. Et ensuite, bossez, bossez, bossez !

 

Mots-clés: BNI Anjou Poitou, business, échange, réseaux d'affaires, réussite, objectifs