« J’appelle tous les Membres BNI à participer à une grande enquête ! »

1967

Iris RAMOS a croisé la route de BNI en 2012. Depuis, elle a occupé de nombreux postes et côté activité professionnelle, s’est attachée à la santé du dirigeant. Pour les besoins d’une étude, elle fait appel à tous les BNIstes de France, Belgique et Suisse francophones.

Quand êtes-vous devenue Membre BNI ? 

En 2012, j’aidais Francis Kirschving à faire les rapports PALMS sur Excel (si, si, ça a existé !). J’ai été DC en 2014, puis DZ jusqu’en 2021. Ensuite j’ai rejoint le Groupe national BNI French Connexion en tant que Membre et en 2024, je contribue au rayonnement de ma région BNI avec un rôle d’Ambassadrice. 

Comment avez-vous connu BNI ? 

J’ai fait un stage RH dans le cabinet conseil de Francis Kirschving (pendant mes études) et ensuite, je lui ai demandé de rejoindre BNI pour développer mon activité de psychologue du travail. Il m’a dit que si je voulais rejoindre un Groupe, je n’avais qu’à le créer ! J’ai lancé BNI Saint-Cyr Attitude, BNI Ballan Synergie, BNI Lang’echanges, BNI Vouvray, BNI Chambray, BNI Joué l’Excellence et repris les 3 Groupes existants à Tours. Il ne fallait pas me challenger !

Qu’est-ce qui vous motive et qu’appréciez-vous le plus dans votre Groupe BNI ? 

Ce que j’aime le plus dans la méthode BNI, c’est la possibilité de travailler sur soi, d’adapter sa communication et d’apprendre d’autres leaders. J’adore la logique des connecteurs qui ouvre presque toutes les portes de ceux qui partagent la philosohie de l’entraide entre dirigeants. 

Quelle activité professionnelle représentez-vous au sein de votre Groupe ? 

Je dirige le premier service de santé au travail des entrepreneurs en France. Ce service préventif, que j’ai lancé, aide les dirigeants à prendre soin d’eux avec une approche intégrative, adaptée à leurs contraintes, personnalisable, avec une grande flexibilité sur les dates des rendez-vous médicaux et paramédicaux, avec des partenaires de proximité, avec des actions adaptées à la vie d’un entrepreneur, avec un suivi dans le temps. Bref, grâce au service STEP, nos adhérents n’ont pas à choisir entre leur santé et la santé de leur entreprise. Ils sont aussi bien suivis que leurs salariés, voire mieux, car ils prennent plus de risques. 

Quel est le nom de votre société et sa spécialité ? 

Je suis la fondatrice de STEP, je suis la présidente de cette société et j’ai un associé depuis fin 2023. J’ai créé un service qui est entièrement dédié à la performance et à la santé des entrepreneurs. Grâce à un logiciel en mode SAAS, chacune des concessions STEP en France, en Suisse et en Belgique est en capacité de coordonner l’intervention de 6 à 8 professionnels de santé dans la même journée. De cette façon, chaque année, l’entrepreneur a un chauffeur qui passe le chercher et qui l’amène à tous les rendez-vous que notre équipe a pris pour lui. Il bénéficie d’une application (MyStep Santé Entrepreneurs) pour être rappelé et tous les 6 mois, nous revenons vers lui pour lui porter toute notre attention médicale et paramédicale. 

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ? 

Avant STEP, il n’existait aucun service de santé dédié aux entrepreneurs. Il n’y avait aucun service qui suivait la santé globale, au travail, physique, psychologique et sociale des dirigeants de TPE/PME. Nous sommes les pionniers en la matière. 

Quelles ont été vos motivations pour rejoindre BNI ? 

Au départ, j’ai rejoint BNI pour toucher une cible client différente. Je suis restée car BNI, c’est une façon de vivre, de réussir en aidant les autres et cela me correspond très bien. 

En 2022 vous avez réalisé une étude avec l’université de Tours. Pouvez-vous nous présenter ce projet ? 

Nous avons interrogé 720 entrepreneurs sur les déterminants de leur santé (ce qui fait qu’ils vont bien ou qu’ils vont mal). Retrouvez ICI le précédent d’article d’Iris.   

Avez-vous des résultats à partager avec nous ? Quelles en ont été les retombées ? 

Il s’avère que les BNIstes présentent moins de ruminations, ont besoin de moins de temps pour « récupérer », ont un niveau de revenus personnels plus élevé, une meilleure relation client, sont en meilleure santé de manière globale, leurs entreprises sont plus performantes ainsi que leurs aspirations de croissance (en comparaison avec l’échantillon de dirigeants qui ne sont pas Membres de BNI). Cette étude fait l’objet d’une publication scientifique dans la revue Business Research Quarterly. Cette revue offre une large couverture de recherches de haute qualité dans un large éventail de domaines. L’étude a donné lieu à l’écriture d’un manuscrit intitulé « L’importance des ressources sociales et de la santé mentale des entrepreneurs pour les résultats de leurs entreprises ». 

Votre étude est toujours d’actualité, quelles sont vos attentes aujourd’hui vis-à-vis des participants ? 

Je souhaite relancer l’étude et surtout, avoir les participants de la première collecte, ainsi que des nouveaux. Avec des données longitudinales, nous pourrons définir des profils : qui entre chez BNI, qui reste chez BNI et qui réussit chez BNI, car ce sont ces mêmes profils qui sont en meilleure santé par rapport à la population d’entrepreneurs dits « de base ». En résumé, un entrepreneur soutenu est un entrepreneur qui réussit mieux et qui est en meilleur santé et nous l’avons prouvé scientifiquement. 

Qui peut participer à cette étude ? Quelle elle est votre cœur de cible ? 

Les Membres BNI en France, Belgique et Suisse francophones peuvent y participer via ce LIEN.

Comment avez-vous sollicité l’aide de vos Co-Membres ? Quelle est leur implication ? 

La première fois, nous avons eu de très bons résultats, mes co-Membres ont joué le jeu et cette fois-ci, je leur demande leur soutien également, car les résultats nous aident à faire avancer la recherche dans le domaine de la santé des entrepreneurs, si peu étudié jusqu’à présent. 

Pourquoi s’engager longtemps au sein de BNI selon vous ? Quels sont les avantages selon vous ? Que diriez-vous à quelqu’un qui hésite à renouveler ?

Encore aujourd’hui, je reçois des recommandations de Membres BNI que j’ai rencontrés en 2014. Les relations professionnelles que j’ai développées sont solides et représentent une source presque intarissable d’idées, de nouveaux clients, de partenaires, de leaders inspirants. 

Souhaitez-vous nous raconter une autre anecdote ? 

Quand j’ai lancé STEP, l’une des premières personnes auxquelles j’en ai parlé, c’était Marc William Attié (grâce à qui BNI est arrivé en France). Marc-William aime le développement personnel, l’optimisation santé et le coaching, alors il m’a donné beaucoup de tips pour structurer mon entreprise et organiser mon développement. Récemment, j’ai participé au Salon de la Franchise, car STEP se développe sous forme de concession de marque. Marc William est venu et à même réorganisé mon stand pour que je sois plus visible. C’est la magie de BNI, même ceux qui ont le mieux réussi prennent le temps d’aider ceux qui se développent. Merci BNI !

Que souhaitez-vous mettre en avant aujourd’hui auprès des Membres BNI ?  

J’aide les dirigeants à prendre soin d’eux grâce à un service de santé connecté et proactif. Notre mission est de les préserver et cela commence par une vie et un dirigeant à la fois. Pour étendre notre mission, je cherche un entrepreneur qui pourrait développer une unité indépendante qui offrirait notre service aux entrepreneurs locaux à Marseille, Nice, Nantes, Montpellier, Lille, Rennes, Reims, Saint Etienne, Dijon, Grenoble, Caen et Nancy. 

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ D’IRIS :  service-step.com

CONTACTER IRIS