« Avec BNI, j’ai découvert un monde nouveau ! »

714

Roman SERVAIS est Membre du Groupe BNI Esneux Synergie, en Belgique et DC de trois autres Groupes. Il nous explique combien BNI a marqué un tournant dans sa vie professionnelle…

Parlez-nous de votre activité…

Je suis traducteur et prof particulier, fondateur d’une association de deux indépendants baptisée « Pardon my french ». Nos spécialités sont les cours de maths, ainsi que la traduction dans les domaines IT, et plus particulièrement le jeu vidéo.

Comment avez-vous connu BNI et pourquoi l’avoir rejoint ?

J’ai été invité dans le Groupe BNI de Sprimont par une connaissance à qui on avait parlé de mes services… Et en m’y rendant pour la première fois, j’ai découvert un monde nouveau ! Je ne connaissais de l’entreprenariat que mes propres efforts et relations, mais je n’avais comme contacts professionnels que des adolescents ou des échanges par email. Découvrir qu’il m’était possible de côtoyer d’autres entrepreneurs et d’échanger avec eux des recommandations ou des conseils m’a suffi à me décider.

J’ai donc rejoint ce Groupe timidement, incertain de ce que j’allais y découvrir. Après quelques semaines, j’ai compris les fondamentaux de BNI, ce qui fut déjà suffisant pour changer ma façon d’envisager les affaires. En outre, pas particulièrement grâce à mon investissement dans le Groupe, je dois le dire, mais plutôt grâce à la bienveillance des Membres, j’ai rapidement rentabilisé ma cotisation.

Et ensuite ?

Suite à mes premiers pas dans le Groupe de Sprimont, j’ai vite découvert que BNI, ce n’était pas que ça. Grâce au Programme pour la Réussite du Membre, j’ai réalisé que j’avais surtout devant moi des perspectives immenses d’apprentissage. Enseignant de formation, il me tient à cœur de me former toute ma vie et d’aider les autres à faire de même. J’ai immédiatement trouvé mon compte dans les divers manuels et documents proposés par BNI à ses Membres. Sans compter les innombrables conseils de mes co-Membres, qui ont sans aucun doute contribué à mon évolution plus que toute autre chose.

Avez-vous eu des fonctions au sein de votre Groupe ?

J’ai été Vice-Président, Président, et je suis Coordinateur des Mentors. C’est à partir du moment où j’ai eu ces responsabilités que j’ai compris à quel point BNI pouvait avoir un impact durable sur tous les entrepreneurs qui composent les Groupes. C’est surtout à partir de là que j’ai réussi à construire des relations significatives au sein du mien. Tout d’abord avec la Présidente et le Secrétaire-Trésorier de mon Comité, puis avec nos Coordinateurs et Comités et enfin avec les autres Membres. Prendre un rôle et donc investir de mon temps pour le bien du Groupe m’a beaucoup aidé à développer mes relations avec tous les Membres, reconnaissants des efforts faits pour eux.

Que vous a apporté BNI ?

De l’expérience dans des domaines de la traduction que je n’avais pas eu l’occasion de travailler, par exemple le juridique. Pas de partenariats particuliers, mais le fait de réaliser qu’on ne peut pas être bon dans tous les domaines, et qu’il est souvent plus efficace et plus rentable de faire faire les choses qu’on ne sait pas faire ou qu’on n’aime pas faire par quelqu’un dont c’est le métier. On y gagne du temps, de l’argent et de l’énergie.

Un chiffre aussi : ma cotisation a été remboursée dans les trois premiers mois de ma participation à BNI.

Et ça ne s’est pas arrêté là…

Coïncidence ou non, je ne sais pas, mais c’est en tout cas au moment où le déclic se faisait de mon côté que notre Directeur Consultant m’a proposé de rejoindre l’Équipe BNI Belgique Francophone en devenant Ambassadeur. J’ai rapidement accepté, très curieux et excité à l’idée de découvrir de nouvelles personnes et de continuer à contribuer à l’Organisation qui, déjà à ce moment, m’avait apporté beaucoup de choses.

En plus de mon mandat de Président de l’époque, je suis donc devenu Ambassadeur avec la mission d’aider deux Groupes à s’occuper des Visiteurs. J’ai pu constater à quel point la dynamique pouvait être différente d’un Groupe à l’autre… J’ai aussi pu rencontrer de nombreux autres Membres. C’est le moment où j’ai découvert ce qui serait ma plus grande révélation : les réunions d’Équipe BNI Belgique Francophone.

Motivé par toutes ces personnalités fantastiques, je suis donc devenu Directeur Consultant d’un des Groupes que j’avais accompagnés en tant qu’Ambassadeur, toujours dans l’idée de m’investir à hauteur de tout ce que j’avais pu recevoir au sein des Groupes. Mais alors que je commençais à peine à prendre mes marques, l’épidémie a frappé, et nous nous sommes retrouvés enfermés chez nous, sans possibilité de nous voir en face pour nos réunions hebdomadaires ou mensuelles. C’est là que BNI et les Équipes qui le composent ont montré leur faculté à se réinventer et à s’adapter. La semaine de l’annonce du confinement, nous avions déjà été préparés par nos Directeurs Exécutifs à lancer des réunions en vidéoconférence. BNI online était là et apportait tout un lot de changements, dans l’optique d’aider les Membres à continuer à échanger des recommandations d’affaires depuis chez eux.

Justement, que vous apporté BNI online ?

De mon côté, pas toujours facile d’exercer mon nouveau rôle avec tous les changements difficiles à prévoir. J’ai cependant pu faire ce qui a toujours été ma motivation à m’investir dans BNI : donner des formations. Online, certes, mais des formations quand même ! Les retours extrêmement positifs des Membres qui y ont participé ont achevé de me convaincre du bien-fondé de ce qui accompagne la méthode BNI et de la quantité infinie de choses qu’on peut y apprendre

Également la possibilité de rencontrer des Visiteurs provenant de lieux éloignés et qui n’auraient pas pu se rendre sur le lieu de réunion. L’opportunité de donner facilement des formations BNI en s’épargnant beaucoup de contraintes logistiques. Continuer à avoir des relations professionnelles dans une période où j’étais seul chez moi, et avoir l’aide des Membres dans divers domaines (conseils des comptables sur les aides possibles, par exemple).

Aujourd’hui j’accompagne toujours trois Groupes et je vais tout faire pour les aider à échanger un maximum d’affaires. Le monde repart petit à petit et je compte bien m’assurer que tous les Membres aient l’opportunité de faire partie de la relance. Et je vais continuer à me former, évidemment !

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont tu fais des affaires ? 

Principalement en découvrant la force de la recommandation et des relations significatives, mais aussi grâce à tous les conseils que m’ont donnés tous les Membres BNI que j’ai côtoyés. Grâce à BNI, je ne suis plus seul dans mon business.

Qu’est-ce qui fait que tu es fier de faire partie de BNI ?

J’ai toujours été quelqu’un de très attentif aux autres et qui a du mal à dire non, quitte à me mettre en péril pour aider autrui. D’une part, ma participation BNI m’a aidé à apprendre à dire non, mais d’autre part, et c’est ce qui me rend fier de faire partie de BNI, j’ai appris qu’il est plus important et plus efficace de donner si l’on veut recevoir. Pour moi, la philosophie BNI met en avant les Membres qui sont là pour donner aux autres et partager au maximum, pas ceux qui ne viennent que chercher sans rien rendre.

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ DE ROMAN : https://pardon-my-french.be

CONTACTER ROMAN