Créer un Groupe : mettre les bouchées doubles sur les invitations.

460

Carine MONEYRON est à la fois Membre et Directrice Consultante du Groupe BNI Alma Viva. Voici un an, alors qu’il était mal en point, elle a mené une redynamisation qui s’est apparentée à une réelle création. Récit…

Quand avez-vous connu BNI ? Quand êtes-vous devenue Directrice ?

J’ai intégré BNI en 2017, lors de la journée de lancement du Groupe Alma Viva à St Germain-en-Laye. Je suis devenue DC il y a un an, après ma Présidence.

Pourquoi avoir rejoint BNI ? Racontez-nous votre histoire BNI !

Mon histoire BNI est improbable : un de mes meilleurs couples d’amis m’offre un massage chez un Membre du Groupe Alma Viva, à cette époque en création, alors qu’en ce temps-là je gérais 3 parfumeries avec institut de beauté et salles de massage… J’attends 6 mois pour y aller en me demandant pourquoi j’irais, alors que j’ai l’occasion de faire un massage dans l’un de mes instituts ! je me décide tout de même, après le massage, ce Membre m’invite à la journée de lancement du Groupe. Malgré le fait qu’il me fasse un peu peur en me disant que BNI, ce sont des réunions toutes les semaines, tôt le matin et que l’adhésion n’est pas donnée, je suis curieuse et je décide de participer à la réunion de lancement.

Très enthousiaste après cette matinée riche d’échanges, je décide de postuler et de rejoindre le Groupe. J’ai été intronisée la semaine suivante et la belle aventure humaine BNI démarrait…

Quels Groupes que vous accompagnez-vous ?

Aujourd’hui je suis toujours Membre du Groupe BNI Alma Viva et j’ai eu l’opportunité de devenir DC il y a un an.

Quand je repense à ce chemin parcouru où au tout début, j’avais peur de prendre la parole en public, je me cachais limite au dernier rang pour ne pas à avoir à me déplacer devant tout le monde et j’espérais passer au plus vite pour mon infomerciale… 

Je me suis surprise lors de ma Présidence à avoir cette facilité à animer un groupe et surtout à y prendre plaisir !

Le Groupe était tombé à 12 Membres et nous sommes revenu à 21 en 6 mois. Ça a été un très bon apprentissage, proche d’une création de Groupe, car il fallait inviter massivement toutes les semaines pour recruter de nouveaux Membres.

Parlez-nous de votre dernière création de Groupe… Comment avez-vous trouvé l’équilibre, la bonne température, entre méthode, Happy Business, et relation humaine ?

Aujourd’hui j’ai créé le Groupe BNI Poissy Success avec l’aide de mon Directeur régional Éric Wirth. Le Groupe va être activé d’une semaine à l’autre. 

J’ai essayé de retranscrire ce qui avait fonctionné dans mon Groupe de St Germain, à savoir l’application du cadre BNI avec une bonne touche de belle humeur.

Pour moi, c’est le duo gagnant pour fédérer une équipe. Je manage des équipes depuis 22 ans et là, c’est aussi en quelque sorte du management et de l’accompagnement.

Voir les Membres évoluer, progresser, se développer ou encore les voir rire ou pleurer de joie… C’est ce qui m’anime et me donne envie d’accompagner d’autres Groupes.

Si on pose le cadre dès le début, c’est plus facile à l’activation. J’ai imposé la présence dès le début et les ai habitués à se faire suppléer, même en création de Groupe. Je demandais des Invités toutes les semaines et de ce fait, je me devais de montrer l’exemple. Le plus dur au démarrage du Groupe, c’est de faire prendre conscience aux Membres que les invitations sont le fondement de la création de groupe.

Certains ont plus de facilités que d’autres, mais ça, c’est le plus dur à gérer car après plusieurs refus, certains Membres se démotivaient.

Pour vous, comment peut-on dépasser les idées reçues dans la création de Groupe ?

Je sais que j’ai perdu trop de temps avec des réunions sans Invités ou avec un ou deux Invités. J’ai mis un an à créer le Groupe : si c’était à refaire, je m’assurerais d’avoir déjà une dizaine de Membres avant de démarrer les réunions toutes les semaines. 

Ça a été une très belle expérience et par chance, je n’ai perdu qu’un Membre en un an.

Quels sont ses petits plus ? Comment avez-vous rassemblé le Groupe autour d’une même identité ?

Je les ai incités à faire des Tête-à-tête pour qu’ils puissent mieux se connaître. Aujourd’hui, je suis fière de la cohésion d’équipe de ce Groupe. Ils ont déjà fait énormément de recommandations entre eux et de beaux partenariats. Ils ont plaisir à se retrouver toutes les semaines et tous nos Invités nous disent qu’il y a une ambiance incroyable et une belle énergie communicative.

J’ai qu’une hâte, c’est que le groupe soit activé pour organiser des inter BNI et là le 1er juin on lance le premier inter BNI avec les 4 groupes de Poissy et St germain sous forme d’apéro business.

De quoi êtes-vous la plus fière dans ce Groupe ?

Avoir la parité au sein du Groupe ! Autant de femmes que d’hommes : on ne retrouve pas ça dans tous les Groupes.

Par ailleurs, c’est de créer des synergies entre mes 2 Groupes, de mettre en relation des Membres BNI d’horizons différents.

Je n’ai qu’une hâte, c’est que le Groupe soit activé pour organiser des inter BNI. Le 1er juin, nous réunissons les 4 Groupes de Poissy et St-Germain pour un apéro business.

Qu’elles ont été les difficultés ? Quels les points auxquels il faut faire attention selon vous ?

Le plus dur a été de réaliser lors de ma dernière réunion que je n’allais plus animer cette création. J’ai eu d’un côté la satisfaction d’avoir réussi à créer ce fabuleux Groupe et d’un autre côté un petit pincement au cœur, car en fait, j’adore animer ces réunions et maintenant, le suivi va être différent. J’ai hâte de faire de nouvelles formations en tant que DC pour m’aider à piloter le Groupe et faire en sorte que chaque Membre réussisse et progresse au sein du Groupe.

Que recommandez-vous aux DC et DZ qui vous lisent à ce sujet ?

Ce que je retiens de cette belle expérience, c’est qu’on apprend tous les jours davantage sur la méthode BNI, et quand on l’applique, eh bien ça fonctionne ! Aujourd’hui plus que jamais, le Happy Business est primordial dans les Groupes. On est bien évidemment là pour faire du business, mais avec une touche de fun et une belle humeur ambiante contribue largement à la pérennisation du Groupe. 

Quand j’aurai acquis plus d’expérience, je n’ai qu’une envie : créer d’autres Groupes, toujours en présentiel. Step by step !

Qu’avez-vous à transmettre de plus aux DC et DZ qui vous lisent ?

Je me suis vu évoluer personnellement et gagner en compétences grâce à BNI. C’est une réelle formation : le Qui donne reçoit prend tout son sens et grandit au fur et à mesure des années.

CONTACTER CARINE