« BNI représente plus de 80% de mon CA et j’y trouve pratiquement toujours la réponse à mes questions. »

1774

Laurence RYCKWAERT est Membre du Groupe BNI Toulouse Innopole depuis 2015. Architecte spécialisée dans les bâtiments durables, elle a co-signé avec d’autres BNIstes une BD pleine d’humour sur les passoires thermiques.

Comment avez-vous connu BNI ? 

Par un ami qui était dans un Groupe.

Qu’est-ce qui vous motive et que vous appréciez le plus dans votre Groupe BNI ? 

La diversité des métiers, des personnes, l’envie de collaborer, d’échanger sainement du business.

Parlez-nous de votre activité professionnelle…

Je suis architecte expert bâtiment, spécialisée en bâtiments durables, économes en énergie, et en construction de bâtiments passifs.

Quel est le nom de votre société ? 

Ryckwaert Laurence, en entreprise individuelle depuis 2021, ex-gérante de l’agence Ryckwaert Chevignard, que j’ai cédée fin 2020 à Arthur Chevignard, avec lequel je continue de collaborer.

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ? 

La passion, la conviction… Je suis un peu rebelle, j’ai envie de dépasser des limites, de sortir du « confort » pour innover, expérimenter.

Quels ont été vos objectifs pour rejoindre BNI ? 

Étendre mon réseau, trouver des partenaires, garder du lien social, exister et échanger, donner et recevoir…

Que vous a rapporté votre investissement dans BNI ?

Depuis mon intronisation à BNI Innopole, j’ai apporté au Groupe 5 508 795 € et ai reçu 872 132 €. Mais ce sont aussi des dizaines de connexions avec des professionnels de tous horizons, de belles rencontres humaines et de belles amitiés, une réactivité face aux besoins du quotidien pour mes clients comme pour moi, une motivation pour continuer à avancer sans me sentir seule ou dépourvue, une assurance dans ma présentation…

Quelle est la meilleure affaire que vous ayez pu faire chez BNI ?

 Il n’existe pas de grande ou de petite affaire. Une réponse apportée, bien traitée, en amène une autre et crédibilise notre fonction, notre métier (ce que nous sommes). Je viens de renouveler pour 2 ans. BNI représente sur ces 3 dernières années plus de 80% de mon CA et je trouve pratiquement toujours la réponse à mes questions.

Dans votre Groupe, qui tenez-vous à remercier et pourquoi ? 

La liste serait longue car j’ai rencontré un grand nombre de personnes de qualité, sur le plan professionnel comme humain. Un tri se fait naturellement, comme partout, mais BNI reste un accélérateur. Je reste aussi en contact et en business avec certains Membres sortants. Mêmes certains Invités « de passage » sont source d’échanges de business (dans les 2 sens).

Avez-vous créé un partenariat avec un Co-Membre ?

Plusieurs ! Nous nous recommandons régulièrement et répondons même parfois ensemble pour certains clients ou projets. Les retombées sont toujours gagnant-gagnant.

Avec Mélanie Le Normand Roussel, avocate spécialisée en droit de la construction, j’interviens en tant que conseil technique (expert bâtiment) pour analyser et défendre les intérêts techniques des personnes qui subissent des sinistres, des désordres dans leur construction.

Pour Antoine Dagorno, diagnostiqueur immobilier EXIM Capitole, nous intervenons conjointement pour l’étude et l’analyse des Plans Pluriannuels de Travaux nécessaires en copropriété.

Avec mon confrère Arthur Chevignard, nous avions l’envie de réaliser un ouvrage traitant de nos expériences dans la construction de bâtiments passifs. Nous avons choisi naturellement Jonathan Courquin, graphiste illustrateur du Groupe. Ce 1er ouvrage est terminé et invite déjà à poursuivre cette belle aventure avec un autre ! La communication pour les réseaux sociaux est faite avec 2 autres Membres de notre Groupe BNI Innopole : Magic Focus, représentée par Alistair Claret et Agence Vraie, représentée par Antoine Portola. Les photos sont réalisées par Carole Litot, de Be Yourself Photographie. Le lieu pour communiquer a été choisi : il s’agit de La Sève-Greenworking (bâtiment responsable et économe en énergie) que nous avons construit pour Séverine Moichine, DZ BNI.

Pourquoi s’engager longtemps au sein de BNI selon vous ? 

Pour avoir le temps de connaître et se faire connaître, engager des partenariats avec tranquillité et fiabilité, ne pas être trop impatient tout en constatant que tout peut aller très vite !  Pour la fiabilité dans la durée : être constant et reconnaissant. Relisez le Petit Prince de Antoine de Saint Exupéry et rappelez-vous du renard !

Souhaitez-vous nous raconter une autre anecdote ? 

Une personne est venue visiter notre Groupe une seule fois. Elle a remarqué ma spécialité et m’a demandé si je pouvais préparer des interventions sur le sujet du développement durable et des économies d’énergie pour des Master 1 et 2 formant des futurs acteurs dans l’immobilier… Cela va faire 4 ans que j’interviens à présent pour 2 écoles et 1 organisme de formation. Une rencontre / un jour !

Autre anecdote : j’ai présenté notre expert-comptable à un ami dans le besoin de changer de professionnel sur ce sujet. Il a signé avec lui pour l’ensemble de ses sociétés, et même celles de ses filles. En retour, il m’a présenté un de ses clients qui cherchait un architecte. Nous avons été choisis et nous avons réalisé un immeuble identifié bâtiment durable de 29 logements collectifs, ainsi que l’extension de son bâtiment industriel.

Que souhaitez-vous mettre en avant aujourd’hui auprès des Membres BNI ?  

Notre BD « Quitte ta passoire » est l’histoire d’une belle aventure de rencontres de BNIstes à la fois engagés dans la collaboration et le partage, mais aussi pour le respect de l’environnement. Le sujet des passoires thermiques est tellement d’actualité. Nous avions envie de parler de nos actions avec humour, sans dramatiser, tout en faisant passer des messages, en toute bienveillance et humilité, de parler de nos convictions. Nous construisons déjà depuis plus de 10 ans des bâtiments économes et engagés. Nous souhaitons partager nos expériences pour que d’autres s’approprient nos récits, montrer que c’est possible, que nous pouvons ensemble, avec une intelligence collective, avancer plus vite, plus loin et si possible mieux. Nous avons besoin d’innover, d’expérimenter pour modifier nos chemins de vie. Il devient urgent de nous  » réinventer « , d’être inspirants et de porter ensemble des projets engagés.

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ DE LAURENCE : https://ryckwaert-conseil.fr/

CONTACTER LAURENCE

L’ouvrage « Quitte ta passoire » est disponible en commande sur la librairie Bookelis ou autres librairies en ligne affiliées au groupe HACHETTE (FNAC, Cultura, AMAZON en ligne).