Master Connector : « Face à la pandémie, j’ai aimé prendre des initiatives pour soutenir mon Groupe. »

377

Modestie CORDE est avocate et Membre du Groupe BNI Loire Business depuis octobre 2019, après avoir participé à sa création. Elle nous raconte son investissement depuis le début de la pandémie…

Parlez-nous de votre activité…

Je suis avocat en droit de la famille, inscrite au Barreau de Tours et j’exerce à titre individuel depuis 2017, après avoir été avocate collaboratrice au sein d’un cabinet généraliste.

Au quotidien, j’interviens essentiellement dans deux domaines : le droit de la famille et le droit pénal, car je suis titulaire d’un Master 1 « Carrière judiciaire et sciences criminelles » et d’un Master 2 « Droit privé général et européen ».

Je fais également partie du groupe Défense des mineurs, ce qui me permet d’assister les mineurs, lors de leurs auditions, par-devant le Juge aux Affaires Familiales ou le Juge des Enfants, ou bien de les assister lors des procédures pénales (en tant que mis en cause ou victime).

Avez-vous eu des fonctions au sein de votre Groupe ?

Je suis Présidente de mon Groupe depuis début avril. Auparavant, j’ai été secrétaire-trésorière d’octobre 2019 à avril 2020. Dans le deuxième bureau (avril 2020 / octobre 2020), j’ai été secrétaire-trésorière (par intérim) pour remplacer le Membre en place qui, du fait du confinement, ne pouvait pas se connecter aux réunions en visio.

Quelles ont été vos motivations pour rejoindre BNI ?

Ma motivation première était de rencontrer des entrepreneurs d’Indre-et-Loire désireux de développer leur réseau, tout en ayant la volonté de s’entraider. Je ne souhaitais pas intégrer un groupe de professionnels qui ne voyaient que leur propre intérêt. C’est la raison pour laquelle j’ai immédiatement été séduite par la philosophie du « Qui donne reçoit ».

De quelle manière BNI vous a-t-il permis de changer la manière dont vous faites des affaires ? 

BNI m’a permis de rencontrer des professionnels que je côtoie toutes les semaines, ce qui m’aide à apprendre à les connaitre et à avoir un vrai réseau en qui j’ai confiance.

Je n’ai aucune difficulté à recommander mes co-Membres car je connais leurs valeurs et leur professionnalisme et par conséquent, il est donc aisé de faire des affaires. Il semblerait que l’inverse soit également juste, car il n’est pas rare que mes co-Membres me recommandent.

Parlez-nous de votre Groupe : qu’est-ce qui vous a poussé à le rejoindre spécifiquement ?

Le Groupe BNI Loire Business, c’est ma piqûre de bonne humeur hebdomadaire. Tous les Membres prennent plaisir à participer aux réunions chaque mercredi matin. Dès la création du Groupe, on a tous voulu que le maître mot soit la bienveillance. Dans ces conditions, on prend plaisir à travailler ensemble et a toujours envie de se découvrir davantage.

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’en devenir Présidente ?

Peu de temps après la création du Groupe BNI Loire Business, il a fallu qu’on apprenne à faire face à la pandémie de la COVID 19. Dès le mois de mars 2020, on s’est tous serré les coudes et on est allés de l’avant. J’ai spontanément proposé de créer un flyer reprenant les cartes de visites de tous les Membres pour pouvoir l’adresser à nos Invités. J’ai aimé prendre des initiatives pour soutenir mon Groupe. Donc, lorsque Florence m’a proposé de prendre sa suite, j’ai immédiatement accepté car pour moi, cela reste un défi de continuer à communiquer notre bonne humeur à travers un écran et à maintenir un lien fort entre nous.

Comment se passe l’animation de la réunion BNI ? Quel moment préférez-vous ?

L’animation de la réunion se passe assez aisément, car on a la chance de faire partie de BNI et donc d’avoir une trame qui a fait ses preuves. Du coup, ce que je préfère dans l’animation c’est que bien qu’il y ait un cadre : j’ai la possibilité d’y ajouter ma touche pour rendre les réunion toujours plus dynamiques et personnalisées. J’adore mettre en avant les Membres du Groupe qui sont le plus performants ou encore créer des « jeux » qui permettent d’apprendre à nous découvrir davantage et ainsi d’intégrer plus aisément les nouveaux Membres.

Comment décririez-vous l’ambiance ?

Dynamique, chaleureuse et bienveillante. Tout le monde s’implique et s’entraide.

Cherchez-vous à attirer des professionnels avec des activités spécifiques ? Qu’est-ce qui complèterait au mieux votre Groupe ? 

Oui effectivement, nous aimerions pouvoir accueillir un expert-comptable, un maçon, un plaquiste, un paysagiste, un notaire et des métiers dans la sphère « Bien-être » (sophrologue, coach sportif, …). La liste n’est pas exhaustive.

Pouvez-vous nous raconter une anecdote en rapport avec BNI que vous souhaiteriez partager avec les Membres BNI ?

Il y a un dicton qui dit qu’« on n’a qu’une seule chance de faire une bonne première impression » et je crois que cela est d’autant plus vrai lors des réunions BNI, car on ne verra certains Invités qu’une seule fois. En tant qu’avocat, c’est encore plus vrai, car bien souvent, les gens ont besoin de moi dans des moments de leur vie qui sont compliqués. Je me souviens de l’appel téléphonique d’une femme qui était dépassée par les évènements car son fils venait d’être placé en garde à vue. Elle était arrivée en Touraine quelques mois auparavant, elle ne connaissait pas grand monde et elle était rassurée de m’avoir rencontrée lors d’une réunion BNI. Cela a été plus simple pour elle de me mandater, car elle avait le souvenir d’une avocate accessible, disponible et humaine et ce sont les valeurs que je souhaite véhiculer lors des réunions BNI.

Que souhaitez-vous mettre en avant auprès des Membres BNI ? 

Comme je l’ai dit précédemment, eu égard à mes domaines d’intervention (le droit de la famille et le droit pénal), je souhaite que l’humain reste au cœur des procédures. C’est la raison pour laquelle mon premier rendez-vous est toujours gratuit, car je souhaite que la personne qui envisage de me mandater se sente en confiance auprès de moi. Et je ne veux pas qu’un client me choisisse par dépit, parce qu’il a déjà payé un rendez-vous.

De plus, je mets un point d’honneur à dire qu’il n’y a pas de questions bêtes, car il est important que le client comprenne sa procédure et la subisse le moins possible.

Je souhaite donc être mise en relation avec des personnes qui sont dans un tournant de leur vie qui n’est humainement pas simple, mais pour lesquelles je peux apporter des solutions juridiques.

Si dans votre entourage une personne :

  • doit faire face à une séparation, avec ou sans enfant, je serai là pour l’orienter.
  • est mise en cause ou victime dans une procédure pénale, je serai également là pour l’assister.

JE DÉCOUVRE L’ACTIVITÉ DE MODESTIE : modestiecorde.avocat.fr

CONTACTER MODESTIE