« Grâce à la formation « Réseaux sociaux », je me suis remis à inviter ! »

123

Romain LECLERCQ est Membre du Groupe BNI Alma Viva depuis plus de 4 ans. Président depuis le 1er octobre 2020, il nous raconte comment il a relancé son processus d’invitation suite à la formation « Inviter sur les réseaux sociaux ».

Pourquoi avoir rejoint BNI ? Racontez-nous votre histoire BNI ! 

J’ai rejoint le Bni pour plusieurs raisons : d’une part, je venais d’ouvrir mon entreprise et j’avais besoin de créer un réseau. Un réseau qui me recommande mais surtout un réseau que je puisse recommander. ! Mon histoire BNI ? Grâce à BNI et à mon Groupe, j’ai réussi à développer mon entreprise et j’ai même dépassé mes objectifs. C’est un accélérateur de business. La 4e année, BNI m’a rapporté plus de 90 000 € de CA. Soit environ 70 % de mon CA annuel.

Votre Groupe est-il online ou en présentiel ? 

Mon Groupe est en présentiel. Nous avons testé le online, mais ce mode n’est pas compatible avec l’esprit de notre groupe.

Vous avez fait des progrès, récemment, pour inviter dans votre Groupe. Racontez-nous comment…

J’ai toujours essayé et réussi à inviter. Mais lorsque la pandémie est arrivée, ne voyant plus mon réseau, c’était métro boulot dodo. J’ai donc suivi la formation que proposait BNI sur comment inviter via les réseaux sociaux et surtout sur LinkedIn. J’ai appliqué la méthode, et j’ai réussi à inviter de nouveau. Et puis je participe à d’autre rendez-vous business où je parle de BNI. Il raconter son histoire, son vécu et de dire pourquoi on reste dans ce réseau d’affaires, des témoignages… tout en restant évasif et mystérieux et c’est comme ça que tous les curieux arrivent !

Quel état d’esprit avez-vous cultivé avec les Membres de votre Groupe ? 

L’envie de bien faire et de donner. Je suis partie de zéro et pour y arriver, il faut s’investir et y croire, mais surtout être positifs.

Concrètement, comment invitez-vous des personnes à votre réunion ?

Lorsque j’entame une conversation avec un inconnu, je lui demande ce qu’il fait et dès que j’ai compris, je lui dis que je connais du monde qui pourrait le faire bosser. Je lui dis que je fais partie d’un réseau d’affaires, je montre l’application et j’en profite pour montrer les Membres de mon Groupe. Puis je leur parle du CA reçu. L’utilité d’avoir à porter de main n’importe quel professionnel recommandable faisant partie de BNI. Il devient alors curieux et c’est à ce moment que je lui explique ce qu’est BNI.

Je commence par donner les engagements, comme l’abonnement ou la présence obligatoire tous les vendredis. Puis je leur parle du CA reçu.

Et surtout, quel plaisir de se lever à 5h30 ! Car on sait que l’on rencontre de nouveaux visages, et que l’on va repartir avec des demandes de devis ou des rendez-vous à l’issue de la réunion. Mais surtout, que nous rigolons et que ça me donne une bouffée d’oxygène. Je retrouve mon cercle d’entrepreneurs avec qui on peut parler de tout, d’actualité, de vacances, de problèmes que l’on a lorsque l’on est dirigeant et se sentir compris. Et puis nous rencontrons des professionnels qui ne sont pas de notre sphère. Après, je propose aux personnes de venir nous voir. Généralement je repars avec un Invité !

Comment accueillez-vous les Visiteurs dans votre Groupe ? 

Avec le sourire ! Je les remercie d’être venus, je les mets tout de suite à l’aise. Un café, un croissant et on les met directement en relation avec les Membres de leur sphère, ainsi qu’avec le Membre qui la convié à cette réunion.

Qu’avez-vous observé dans la dynamique de votre Groupe grâce à ces bonnes pratiques ? 

Dans le Groupe, il y a des Membres qui ont un esprit de compétition et qui essayent de ramener plus que les autres et d’autres qui font de leur mieux. On essaye d’encourager les moins performants, de les encadrer. Et surtout, on félicite les plus performants.

Quelles ont été les retours des Membres ? 

Ils se sentent plus investis et redoublent d’efforts pour inviter. Et s’ils rencontrent des refus, ils viennent s’excuser de ne pas avoir eu d’Invités et promettent qu’ils en auront pour la prochaine réunion. Je les sens motivés et surtout, ils ont envie de bien faire.

Quels autres outils vous aident particulièrement à développer votre Groupe ?  

La méthode fonctionne et on la suit. Je dirais que le moment où l’on fait le tour de table pour savoir ce que chaque Membre a apporté au Groupe est le plus important et décisif. Car tout le monde écoute, on n’a pas envie de dire : « Je n’ai rien cette semaine ». Donc les Membres se forcent à avoir une reco ou un MPB et s’ils n’ont rien, ils font un témoignage. Ils veulent apporter chaque semaine et ç’est le plus important.

Quel aspect de la méthode BNI vous aide le plus dans votre Groupe en ce moment ? 

La présence. Se sentir soutenu. On a vécu une période destructive pour notre Groupe et le présentiel redonne de la vie à nos réunions qui étaient devenues un poids et une obligation pour tous les Membres.

Quel est l’élément qui vous semble le plus important pour donner aux Membres ce dont ils ont besoin en ce moment ?

Il faut être présent à chaque réunion. S’investir, mais pas plus qu’il ne faut, se fixer un temps chaque semaine suivant nos emplois du temps. Cela peut aller du quart d’heure par jour à une demi-journée par semaine. Ce qui compte, c’est aider les Membres de son Groupe. Prendre un Membre du Groupe et se dire : « Tiens allez, cette semaine, je dois réussir à le recommander, ou alors je lui fais un témoignage, ou encore j’organise un Tête-à-tête avec lui, voire pourquoi pas les 3 ?

Et si vous faites ça pour chaque Membre, dites-vous que chaque Membre le fera pour vous et vous allez recevoir plus que de raison. Des recommandations, des rencontres, du CA et des émotions.

Avez-vous un autre conseil à partager avec les DC et DZ qui vous lisent ?

Écoutez vos groupes, leurs besoins et accompagnez-les. Il n’y a pas que les chiffres il y a aussi l’humain. Evaluer une personne lorsque l’on vient juste une fois ou deux par mois aux réunions n’est pas simple. Prendre le temps de se renseigner sur le membre en amont, pour l’accompagner au mieux ça c’est bien. Pour ma part j’aimerais avoir un compte rendu sur les points négatifs et positifs de la réunion pour pouvoir m’améliorer.

J’aimerais avoir un retour et nous suivre dans nos choix lorsque l’on décide d’être créatif et innovant tout en expliquant le pour et le contre de ses choix.

CONTACTER ROMAIN