7 manières de tirer le meilleur profit de vos tête-à-tête

La meilleure solution pour une relation saine et fructueuse en recommandation avec une personne de votre réseau, est de rester au courant de son business et des services qu’elle propose, et inversement.

C’est pourquoi si vous souhaitez conserver des relations fortes et avoir les meilleures recommandations à partager avec votre réseau, l’organisation de tête-à-tête est primordiale.

Peut-être encore plus important que le tête-à-tête en lui-même, vous devez vous assurer d’utiliser correctement ce temps pour que votre business reste dans l’esprit de vos co-Membres et avoir le meilleur tête-à-tête possible.

Qu’il s’agisse du temps, de la localisation ou de la conversation en elle-même, nous vous invitons à prendre en compte ces suggestions pour que vos tête-à-tête soient vraiment efficaces.

 

  1. Organisez votre tête-à-tête à un moment où ni vous ni votre partenaire ne serez stressé.

Quand cela est possible, fixez toujours vos tête-à-tête à un moment où vous savez que vous serez à l’heure, et n’aurez pas à courir à un autre rendez-vous. Rien n’est plus dérangeant durant une conversation que lorsque vous ou votre interlocuteur pensez au temps qu’il vous faudra pour vous rendre à votre prochain rdv, et stressez d’être en retard.

Lorsque plusieurs rendez-vous sont planifiés, nous tenons toujours compte du temps nécessaire pour s’y rendre, mais compensons rarement celui-ci. Cela constitue une perte de temps qui augmente avec le nombre de rendez-vous prévus.

 

  1. Rencontrez-vous là vous ne serez pas dérangés ou interrompus.

Il est facile de prévoir un rendez-vous au restaurant pendant le déjeuner. Même si cela est pratique, ce n’est pas le plan idéal. À combien d’interruptions pouvez-vous vous attendre dans un restaurant, lors de la commande, du service ou encore de l’addition ? Et pour couronner le tout, le moment le plus opportun pour un déjeuner se situant pendant l’heure de pointe, imaginez comme l’agitation d’un restaurant plein rend difficile l’écoute et l’attention de votre interlocuteur.

 

  1. Et si vous alliez vers eux ?

Une manière facile de s’assurer d’obtenir le plus d’informations sur votre interlocuteur est de le rencontrer sur son lieu de travail. Là où il se sent à l’aise, et imprégné de son business, lui permettant ainsi d’être aussi spécifique que possible lorsqu’il vous parlera de ses services.

 

  1. Vous avez deux oreilles et une bouche : utilisez-les proportionnellement.

Votre but premier lors d’un tête-à-tête est de découvrir ce qu’il y a de nouveau et à venir dans le business de votre interlocuteur. Cela signifie placer son business en premier, poser des questions, écouter et retenir ce qui est dit. Prenez des notes, et si vous pensez à une recommandation potentielle mais dont vous n’êtes pas sûr, interrogez-le. C’est une opportunité d’apprendre comment l’aider au mieux et de s’engager dans cette relation.

 

  1. Si votre co-Membre est à la recherche d’un moyen pour vous recommander dans son business, parlez-lui des services spécifiques que vous proposez et du type de recommandation spécifique que vous attendez.

Ainsi, s’adresser à une personne mariée dont l’anniversaire est à venir vous rapportera plus de recommandations en ventes de bouquets de fleurs qu’en demandant simplement si quelqu’un est intéressé par une commande de bouquet.

 

  1. Poursuivez avec des remerciements sincères et si possible une recommandation. Vous devriez toujours enchainer un tête-à-tête par des remerciements, en partageant ce que vous avez retenu et si possible, une recommandation. Il est de coutume de remercier votre interlocuteur dans les 24 heures et si vous pouvez proposer une recommandation dans les 3 ou 5 jours qui suivent, vous ferez forte impression : vous montrerez ainsi à vos co-Membres que le temps passé avec vous est payant.

 

  1. Organisez un nouveau tête-à-tête.

Se rencontrer une fois n’est pas assez pour établir une relation de recommandation de longue durée. Vous préférerez rencontrez régulièrement vos co-Membres afin de continuer à apprendre comment leur business évolue, de même ceux-ci en apprendront davantage sur vous et votre business. Vous consoliderez ainsi votre confiance mutuelle. La fréquence optimale pour la plupart des relations de confiance est une fois tous les trimestres, mais certaines relations à leurs débuts nécessitent davantage.

 

 

Article traduit d’après l’article « 7 Ways to Get the Most out of Your One-to-Ones » par Eden Creamer-Hurdle, Coordinateur Marketing Global BNI

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :